Bateaux à moteur européen 2018 : 5 modèles pour "vivre" sur l'eau

Azimut S7

Dans la catégorie des plus de 45 pieds, les nominés pour le titre d'European Powerboat of the Year doivent avant tout pouvoir permettre de vivre sur l'eau. Ici, on recherche la possibilité de passer plusieurs jours à bord et avec plusieurs personnes. Encore une fois, l'aménagement des espaces et leur répartition sur les différents ponts, mais aussi la performance du bateau, jouent un rôle important dans les critères de décision du jury.

Steeler NG 52 S Offshore

Le Steeler NG 52 offshore possède une étrave droite tulipée sur le haut, spécialement brevetée par le chantier pour réduire la consommation de carburant (meilleur angle de pénétration dans l'eau). Très haute, elle protège les occupants de projections et, sous le pont, libère de l'espace habitable. Avec des moteurs Yanmar LY440 HP et à la vitesse de pointe de 26 nœuds, la consommation est réduite de 25 % par rapport aux modèles de même taille. Une caractéristique qui s'explique également par sa construction en aluminium, qui le rend léger.

La lumière est au centre de la construction de ce bateau de 15,70 m avec de nombreux vitrages et sans montant pour la plupart (coque, roof, pont avant, timonerie…), qui en font un bateau très lumineux. Le signe distinctif du Steeler NG 52 S Offshore reste sans doute son roof de timonerie capable de s'élever ou de s'abaisser pour s'adapter aux conditions météo et différentes zones de navigation. À bord, tout a été pensé pour faciliter la vie en croisière : plateforme de bain hydraulique, bimini ingénieusement caché dans le salon de cockpit, trappe dans les passavants pour recevoir les pare-battages, toit ouvrant, hélices protégées pour les eaux peu profondes, garage à annexe, banquette pilote au centre du bateau qui se convertit en élément du salon…

Enfin, sous le pont, on a le choix entre deux ou trois cabines et le même nombre de salles de bain. La cuisine peut prendre place dans la timonerie ou sous le pont et le salon de cockpit se transforme facilement en grand bain de soleil.

Bénéteau GT 50

Le GT 50 est le plus grand sport-cruiser de la gamme (15,78 m) et présente de nombreuses innovations et nouveautés comme sa double configuration (hardtop ou sportfly), son système domotique Ship Control ou encore son salon séparé du cockpit par une vitre à galandage.

Le pont principal du GT 50 est entièrement décloisonné, avec un cockpit et le grand salon qui ne font qu'un, grâce à la baie vitrée à galandage qui décloisonne l'espace pour un espace intérieur/extérieur. Contrairement aux autres modèles, le GT 50 est le premier modèle de la gamme à proposer un véritable salon, qui peut être complètement séparé du cockpit par la porte vitrée. Dans le cockpit on trouve un grand salon/bain de soleil, une cuisine extérieure ainsi qu'un grill sur la plateforme de bain, ou encore un garage à tender.

L'accès au pont inférieur se fait depuis quelques marches centrales et débouche dans la cuisine. Dans cet espace, deux configurations sont proposées : trois cabines ou deux cabines et salon et deux salles de bain.

Le sport-cruiser est proposé avec la propulsion IPS 600 et sa carène lui promet une belle tenue à a la mer et une consommation d'énergie maitrisée. Enfin, le GT 50 est le premier modèle du groupe Bénéteau à être équipé de la technologie Ship Control, un système domotique qui permet de gérer aussi bien le confort à bord (climatisation, éclairage, Hi-fi) que les éléments de contrôle.

Fairline Targa 63 GTO

Le Targa 63 GTO est un yacht de 19,96 m conçut par le designer italien Alberto Mancini et construit par le chantier néerlandais Vripack. Ce yacht élégant et sportif propose de nombreux espaces de détente, à commencer par ce très grand salon de pont à l'avant coupé à deux grands bains de soleil. Le cockpit n'est pas en reste non plus avec un bain de soleil sur l'extérieur, en surplomb de la plateforme de bain, de laquelle on accède au garage à annexe. Le cockpit a été pensé pour vivre à l'extérieur, avec un espace vitré totalement décloisonné avec l'intérieur.

À bord, les innovations sont nombreuses comme ces fenêtres qui disparaissent totalement dans la superstructure ou encore ce toit panoramique vitré dont avec un toit ouvrant coulissant, permettant de faire la liaison entre les Open et les GT.

À bord, les options d'aménagement sont nombreuses : cuisine sur le pont principal ou sous le pont, 3 cabines dont une superbe cabine propriétaire au centre du bateau avec chacune sa salle de bain et un cabinet de toilette en pus (qui peut être remplacé par la cuisine) ou encore 4 cabines (2 lits doubles, 2 lits jumeaux et 2 lits superposés).

Azimut S7

Le S7 est le dernier modèle de la gamme S d'Azimut Yacht et possède des lignes sportives et une construction en fibre de carbone – qui couplée à trois moteurs Volvo IPS – lui apporte une performance exceptionnelle pour un yacht de 21 m. Disponible en deux versions, Coupé et Sportfly – le S7 propose également un aménagement mêlant espaces privés et ouverts, mais aussi un aménagement novateur. À l'image de la cuisine, installée sur l'avant, sur le pont principal. Autre nouveauté, la continuité des espaces (intérieur/extérieur) grâce à la baie vitrée à quatre panneaux.

La suite propriétaire de 19m2 introduit encore une fois un nouvel aménagement avec la salle de bain intégrée directement dans la cabine, mais séparée du coin couchage par une cloison de 1,70 m. Sous le pont on trouve encore trois autres cabines (une double et deux avec deux lits simples) et deux autres salles de bain. Une cabine équipage compète l'ensemble des aménagements.

La technologie de propulsion triple IPS 1050 couplée à trois moteurs de 800 ch chacun propulse le yacht à la vitesse maximale de 35 nœuds. Avec une zone technique réduite, l'espace habitable gagne en superficie. En résulte ainsi une surface sous le pont dédiée à l'aménagement de 13 m de long.

On notera la belle plateforme de bain avec garage à tender qui peut contenir une annexe de 3,25 mètres et un jet ski. Niveau technologie, le S7 n'est pas en reste avec le programme ECS (Enhanced Cruising Solutions) qui facilite le pilotage et la vie à bord.

Sunseeker 66 Manhattan

Le Manhattan 66 est le plus grand modèle de la gamme (20,81 m) et reprend les mêmes caractéristiques que le plus petit modèle (Manhattan 52). L'idée est de maximiser l'espace et donc de faire entrer la lumière à flots dans le bateau : baie vitrée de cockpit, vitrage de coque, vitrage sans montant au niveau de la superstructure. L'aménagement du pont principal repose sur la création d'un espace généreux et ouvert, avec de nombreux espaces où se retrouver : salon et bain de soleil sur le pont avant, grand cockpit, cuisine équipée et grand salon, plateforme de bain avec garage à annexe et grill, ou encore flybridge tout confort.

La cabine d'équipage avec lits jumeaux possède un accès privé depuis la plateforme de bain arrière et possède une salle de bain privée ainsi que de nombreux rangements. Le reste du pont inférieur est occupé par quatre cabines spacieuses puisque la cuisine est installée dans le salon.

Équipé de deux moteurs MAN 1000hp/1200hp en arbre de transmission ou de Volvo Penta IPS-1200, le Manhattan 66 a une vitesse de croisière de 25 nœuds et une vitesse maximale de 34 nœuds.

Reportage : Bateau à moteur Européen 2018

Bateau à moteur Européen 2018 : 5 modèles pour la croisière au long cours

Bateaux à moteur européen 2018 : 5 trawler pour voyager

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


PowerBoats
A lire aussi sur Bateaux.com