MENUGlisseNews.com
La glisse par Bateaux.com
SE CONNECTER

La Torche s'enflamme pour une incroyable session de surf nocturne

En novembre 2017, le jeune réalisateur Hugo Manhes tournait un incroyable et mystique court-métrage de surf sur le mythique spot de La Torche, dans le Finistère (29). Une session nocturne illuminée par quatre projecteurs de 12 000 watts chacun et des galettes de couleurs roses et vertes fluo... Une ambiance quasi religieuse mise en exergue par l'incroyable voix de Anna Von Hausswolff. Irréel, magnifique, intrigant, captivant... Que de superlatifs... je vous laisse en juger par vous-mêmes !

La Torche, court-métrage réalisé par Hugo Manhes et produit par WAG Production
Le

La Torche est un court-métrage de 6 minutes réalisé par Hugo Manhes et produit par WAG Productions. La particularité ? Une session de surf nocturne dans des vagues colorées mettant en scène Gaspard Larsonneur et Ian Fontaine, sur le mythique spot breton de La Torche.

"La configuration était parfaite pour le film : une avancée rocheuse pour installer un premier axe de lumière, la plage pour installer le deuxième projecteur et une vague droite pour refléter la lumière et filmer les surfeurs face caméra. Au total, il y avait 3 caméras, dune sur la pointe rocheuse, une proche de la plage et une autre aérienne (drone).

La Torche, c'est aussi un spot mythique en Bretagne, dont le nom me plaisait beaucoup. Dans ce film, je voulais inclure une dimension narrative et cinématographique. En faisant, bruler une planche de surf, je faisais référence au nom, mais je donnais aussi une dimension religieuse et mystique au film. En effet, en Australie il est de coutume de bruler une planche pour faire une offrande à Huey, figure mythologique qui créée les vagues" nous raconte Hugo Manhes.

Une prouesse technique organisée au millimètre et nécessitant plusieurs mois de préparation et de gros moyens techniques. Pour réaliser ce film, il a fallu éclairer la plage de La Torche avec quatre gros projecteurs de 12 000 watts chacun, faire venir un groupe électrogène - un camion de tonnes - et surtout travailler en équipe réduite d'une dizaine de techniciens... Une scène incroyable, répétée sur le papier, mais qui prenait tout son sens le jour J, à l'allumage des projecteurs... Réalisée de 1h30 à 5h30 du matin, la session a pourtant nécessité trois mois de préparation... Découvrez le making-of du film.

En résulte une scène incroyable, iniatique (la planche qui brule en offrande au dieu du surf, la préparation mentale de l'un de surfeurs, debout en pleine nuit, son visage tendu vers le ciel, baigné de lumière rose...), religieuse et mystique, bercée par la voix presque surnaturelle de la chanteuse suédoise Anna Von Hausswolff.

"L'idée ce n'était pas de faire une vidéo de surf de plus, mais de prendre l'univers du surf et d'y inculquer un esthétisme pour essayer de créer un environnement mystique" conclut Hugo Manhes.

Reportage : La Torche vidéo

Une séance de surf nocturne psychédélique expliquée par son réalisateur

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO