Voile, quel sport pratiquer en fonction de la force du vent ?

Les Glénan © bpmm

À chaque force de vent correspond un sport nautique. En effet, chaque sport de glisse nécessite des conditions idéales pour pratiquer et une certaine force de vent. Voici à quel sport vous adonner de moins de 5 nœuds à plus de 30 nœuds.

Moins de 5 nœuds

Ce sont les conditions idéales pour pratiquer le surf et le paddle. Pour le premier, il faudra trouver un spot de vague, alors que pour le paddle, on le pratiquera partout, sur 15 à 20 cm d'eau et même en rivière.

De 5 à 20 nœuds

C'est idéal pour pratiquer la voile habitable ou la voile légère, type dériveur. Les conditions sont maniables à toutes les allures — même au près — et l'on peut naviguer toutes voiles dehors. L'état de la mer est généralement assez calme et les vagues sont souvent inférieures à 1 m.

Les conditions de vent et de mer permettent également de naviguer proche de la côte alors qu'un vent plus fort aurait tendance à nous éloigner par sécurité. Les mouillages sont aussi plus fréquentables.

Ces conditions permettent aux moins expérimentés de se sentir à l'aise. À l'approche des 20 nœuds, on pourra envisager de prendre un ris.

De 15 à 25 nœuds

C'est le moment de pratiquer le kitesurf ! En dessous, le vent a du mal à bien sustenter le rider. Le vent ne sera pas trop fort pour tirer ses premiers bords et pour les plus expérimentés, entre 20 et 25 nœuds, les riders peuvent déjà atteindre une belle altitude.

De 25 à 35 nœuds

C'est le royaume du windsurf ! Les petites voiles permettent de s'adapter aux fortes conditions de vent et d'absorber les rafales alors que le flotteur volumineux permet de continuer de flotter même quand le vent est fort, par rapport au kitesurf, qui aura tendance à couler.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...