Jean-Marie Patier prend la barre du Cigare rouge

Jean-Marie Patier au pied de son cigare Rouge le jour du rachat à La Rochelle

Voilier de Jean-Luc Van den Heede pour le Vendée Globe 92, le Cigare Rouge retrouve une nouvelle vie dans les mains de Jean-Marie Patier. Explication de ce chantier pour refaire naviguer ce voilier historique.

Jean-Marie Patier est un marin amateur. Comme de nombreux plaisanciers, il aime la régate et la croisière. Mais sa route de plaisancier change quand il propose à Jean-Luc Van den Heede de l'accompagner pour rapatrier son voilier Adrien depuis l'Australie.

En 2003, le skipper Jean-Luc Van den Heede, surnommé VDH, tente de faire le tour du monde à l'envers sur un grand voilier en aluminium Adrien. Mais un démâtage le stoppe sous la Tasmanie qu'il arrive à rejoindre sous gréement de fortune. De là, il refait un mât de fortune avec un poteau trouvé sur place et embarque Jean-Marie pour un convoyage en double vers les Sables-d'Olonne. Une navigation qui durera 77 jours. Depuis les deux hommes sont devenus amis.

Participer à la Route du Rhum

Jean-Marie Patier a depuis longtemps envie de participer à la route du Rhum. Et amoureux des beaux bateaux, il lorgnait sur le Cigare rouge qui depuis 10 ans pourris sur à quai à La Rochelle. En 2017, il propose au port de le racheter. Cette proposition enclenchera une mise aux enchères qu'il remportera étant le seul à se porter acquéreur.

Cigare Rouge

En chantier à Caen

Le voilà donc propriétaire du Cigare Rouge qu'il renomme ainsi auprès des Affaires Maritimes. Le bateau est mis sur remorque et remonté au chantier V1V2 (Caen) pour une remise à niveau : "Au début, je pensais ne faire que de l'esthétique, mais au fur et à mesure du chantier, nous avons finalement tout remis à neuf !".

Un chantier bourré de surprises

Au moment de déquiller, impossible de dévisser les boulons. La quille est pleine d'eau. Il a fallu la découper pour la mettre à terre. Finalement c'est la quille du Foncia de Michel Desjoyeaux qui sera adaptée. Ce changement de quille entraine de profondes modifications de structure. En effet, à l'origine, la quille était dans un puits qui remontait jusqu'au pont. Désormais, elle est boulonnée sous le bateau sur une structure en carbone toute neuve.

Cigare Rouge en peinture

Tout à changer

Sur les quais de La Rochelle, le voilier avait entièrement été pillé, du coup tout l'accastillage, le gréement, les voiles, l'électronique, le moteur… tout est neuf ! Le safran est lui aussi redessiné avec l'aide du Cabinet d'architecture Lombard. "Le voilier aura exactement le même aspect qu'à l'origine avec son gréement en yawl et sa couleur rouge, mais il devrait être plus performant, car moins lourd, avec un centre de gravité plus bas et des appendices aux meilleurs profils.

Et après ?

Et après le Rhum ? Jean-Marie n'a pas encore de plan très précis, il ne s'est pas vraiment posé la question. Il avoue que 4,20 m de tirant d'eau ne facilite pas la transformation en un voilier de croisière ! Aujourd'hui il est heureux de refaire naviguer un bateau "historique" et de lui donner une seconde vie. Il espère que cette histoire va donner envie à d'autres de se lancer dans ce genre d'aventure.

Cigare Rouge

VDH comme parrain

La mise à l'eau de ce "nouveau" Cigare rouge est prévue le 14 mai 2018 et le baptême doit se faire le 24 juin avec son parrain Jean-Luc Van den Heede, une semaine avant son départ pour la Golden Globe Race…

Reportage : Cigare Rouge

Le Cigare Rouge, l'histoire d'un voilier hors norme

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Route du Rhum
A lire aussi sur Bateaux.com