Le 100X, premier semi-rigide amphibie d'Iguana Yachts

Le X100, premier semi-rigide amphibie d'Iguana Yachts

Le chantier Iguana Yacht connu pour ses bateaux amphibies équipés de chenille lance une nouvelle gamme de bateaux robustes et fonctionnels, une gamme de semi-rigides qui bénéficie de la même technologie. Le premier modèle sera le X100, un pneumatique de 10 m qui a nécessité au chantier plusieurs années de développement.

Un bateau plus fonctionnel et tout-terrain

Iguana Yachts – chantier aux bateaux amphibie – lance son premier modèle semi-rigide, le X100. Ce nouveau modèle était une demande de nombreux clients depuis le lancement de la marque en 2008. Le cahier des charges ? Un bateau moins luxueux, plus robuste et fonctionnel, capable de naviguer partout et par tout temps et avec un prix plus accessible.

"Après 10 ans de développement et de mise au point de la technologie de la marque Iguana Yacts, l'évolution naturelle était la construction du X 100 RIB. Un bateau facile à entretenir, accessible et économique avec un terrain de jeu illimité. Nous avons un certain nombre de clients qui ont exprimé le besoin d'une embarcation solide et fonctionnelle qui leur permettrait d'accéder à leur maison au bord de l'eau, quelle que soit l'infrastructure. Un bateau utilitaire qui peut être utilisé pour les sports nautiques, la pêche, l'exploration ou simplement pour la création de souvenirs durables sur l'eau. L'essence même de la gamme Iguana X est d'offrir une nouvelle liberté aux plaisanciers. Désormais, n'importe quel propriétaire d'une maison en bord de bord mer aura accès à un bateau amphibie utile et fonctionnel" explique Antoine Brugidou, Founder & CEO of Iguana Yachts.

Un programme varié

Le X100 est un semi-rigide à console centrale de 10 m de long aux flotteurs en hypalon orca 860 décitex. Le chantier annonce un bateau robuste et puissant et très maniable, capable de naviguer dans des mers légèrement formées avec des creux jusqu'à 1,2 m. Avec un plan de pont ouvert et spacieux, son programme est varié.

La console centrale protégée par un hard-top abrite une banquette double confortable (banquette ajustable en option) et un poste de barre avec un tableau de bord spacieux capable de recevoir un GPS, un sondeur ou encore un pack stéréo.

De nombreuses configurations sont proposées, du hard-top au cabinet de toilette (à l'avant de la console), pour la navigation en famille jusqu'aux parties de pêche.

Le X100 reçoit jusqu'à 600 CH hors-bord et devrait atteindre la vitesse maximale de 55 nœuds. Son réservoir de carburant de 380 litres lui autorise une autonomie de 150 milles.

De nombreux packs pour personnaliser son bateau

Le Pack Confort inclut une spacieuse banquette en L avec un grand coffre de rangement et un dossier, un rouf spacieux qui procure un espace de rangement de 600 L ou des wc, un siège pilote avec sièges conducteur et passager et deux sièges sur l'arrière face à la mer ainsi qu'une douche d'eau douce.

Le Pack Fishing reçoit 4 porte-cannes intégrés, un bac à poissons et un broyeur d'appât, ainsi qu'une pompe à eau de mer.

Le Pack électronique inclue la navigation GPS Garmin 10 pouces, la VHF, le 25 volts, un sondeur à poissons, les cartes locales et un système audio intégré.

Facile à "rouler" et facile à transporter

Grâce à ses chenilles, le X100 peut rouler sur divers terrains – boue, sable doux ou mouillé, cailloux ou rochers – et grimper des pentes d'une inclinaison de 29 à 45 %. Cette version semi-rigide – contrairement aux autres versions – dispose d'un tirant d'eau réduit qui lui permet de s'échouer facilement.

Comme le reste de la gamme, le X100 pourra être facilement stocké à terre, protégé des intempéries ou du vandalisme et sans frais portuaire. On accède facilement à bord grâce à son échelle sécurisée. Enfin, les matériaux utilisés tels que l'acier inoxydable, le caoutchouc ou encore l'aluminium sont conçus pour résister à l'eau salée.

Avec un prix de vente à partir de 220 000 € HT et une avance de précommande de 5 000 €, le chantier espère rapidement remplir son carnet de commandes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com