Navigation en baie de Saint-Malo, la réglementation le jour du départ de la Route du Rhum 2018

Le 4 novembre 2018, le départ de la 40é Route du Rhum sera donné à 14h. 122 bateaux vont couper une seule même ligne de départ à cet instant-là. Et vu l'évènement médiatique qu'est cette épreuve, autant dire qu'elle devrait être suivie par de nombreux spectateurs. Le plan d'eau risque d'être bien encombré ce dimanche de novembre.

Pour faire face à cette affluence de bateau sur l'eau, la Préfecture Maritime a défini des zones réglementées à respecter entre 12h et 17h le jour du départ (Arrêté n° 2018/115).

3 zones réglementées

Le plan d'eau sera partagé en 3 zones distinctes. Au centre, la zone réservée aux bateaux de course pour leur permettre de prendre le départ sans trop de gènes. La seconde au sud de cette zone (juste devant le port) est réservée aux bateaux des plaisanciers. Enfin, la zone au nord doit voir naviguer que les bateaux à passagers.

Zone de départ de la <a onclick=Route du Rhum 2018" width="540" height="297" />

La Zone de départ

Cette zone au centre, aussi appelée zone rouge est réservée aux bateaux de la course et aux navires accrédités par l’organisateur. Elle définit un couloir qui comprend la ligne de départ et qui court jusqu'au Cap Fréhel. Outre les voiliers qui prennent le départ, on retrouvera les bateaux des teams et les bateaux de l'organisation. Interdire les autres bateaux dans cette zone est une bonne chose, surtout vu le grand nombre de participants de cette édition (122 bateaux sur une même ligne de départ !).

C’est une zone strictement réservée :

  • aux concurrents,
  • aux semi-rigides d’assistance des concurrents (jusqu’à 13h30 le 2 novembre)
  • aux navires chargés de la police et de la sécurité́ du plan d’eau
  • aux bateaux des arbitres,
  • aux bateaux accrédités par la direction de course

La zone autorisée au bateau de plaisance

C'est la zone verte, au sud de la ligne. Les bateaux de plaisance devront se cantonner à cet espace. Pour éviter les accidents, seuls les bateaux motorisés auront le droit d'y naviguer. Le texte stipule d'ailleurs que cette zone "est exclusivement autorisée aux navires de plaisance immatriculés navigants exclusivement au moteur." Quid des voiliers qui naviguent au moteur, mais aidés de leur grand-voile ? A priori, cette option n'est pas autorisée… Une décision qui ne va pas dans le sens de la sécurité et qui soulève d'ailleurs chez les plaisanciers locaux des interrogations. D'autant que le zone est bordé au sud par une côte mal pavée.

La zone pour les navires à passagers

C'est aujourd'hui la zone de tous les débats. En effet, le nord de la ligne est réservé aux bateaux à passagers. Des bateaux payants affrétés par les sponsors ou offrant des places aux visiteurs. C'est là que le bât blesse, car les plaisanciers ne veulent pas passer à côté du spectacle sous prétexte qu'ils ne payent pas. Mais en face, l'organisation et la préfecture ne peuvent pas assurer la sécurité si des petites embarcations naviguent au milieu des ferries.

Plus d'articles sur les chaînes :

Ille-et-Vilaine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...