CAT 12.0, un catamaran solaire à la carte

Sun Concept Cat 12.0

Le constructeur portugais Sun Concept s'apprête à lancer son premier catamaran à propulsion solaire, le CAT 12.0. Le chantier qui s'est spécialisé dans la construction de bateaux à énergie solaire pour les professionnels souhaite désormais se concentrer sur les plaisanciers. Ainsi, une 2e version habitable est en cours de construction.

Des bateaux à énergie solaire

La marque Sun Concept a été créée en 2015 dans le but de produire en série des navires à énergie solaire. Le Sunsailer 7.0 était le premier projet du constructeur portugais. Ce modèle de 6,98 m de long a été conçu pour naviguer sur les eaux intérieures, comme des estuaires ou encore des rivières et s'adresse aussi bien aux plaisanciers qu'aux professionnels.

Sun Concept propose désormais un nouveau modèle, le CAT 12.0, un catamaran à énergie solaire de 12 m, pouvant accueillir jusqu'à 42 personnes dans sa version "professionnelle". Avec sa surface de pont principal open d'une superficie de 27,5 m2, ce catamaran peut être aménagé selon les besoins : visites touristiques, évènements, aquaculture, pêche…

"Au cours des quatre dernières années, Sun concept a consacré l'essentiel de sa production aux professionnels, car ce sont ceux qui sont les plus sensibles à l'utilisation de ces technologies pour des raisons environnementales, commerciales et économiques" explique Manuel Costa Braz, CEO de Sun Concept.

Séduire les plaisanciers

Mais avec ce nouveau modèle aux lignes modernes, Sun Concept cherche avant tout à séduire les plaisanciers. Si le premier modèle a été mis à l'eau dans sa version Open, le deuxième modèle est une version "Cruising.

"L'un de nos objectifs à court terme était d'atteindre les plaisanciers et avec le catamaran que nous présentons, c'est accompli. La preuve en est, la 2e unité est vendue à un propriétaire privé, dans la version Cruise" ajoute Manuel Costa Braz.

La version Cruise dispose de deux cabines — une dans chaque coque — et le pont principal est clos, comme sur un catamaran normal. On y trouve un espace cuisine, salon et salle à manger.

Un bateau à la carte

La propulsion reste la même. C'est-à-dire que le CAT 12.0 utilise comme source d'énergie la lumière du soleil, stockée dans les panneaux photovoltaïques du bateau, installés sur le roof. L'idée est de naviguer à vitesse faible.

Le bateau est disponible à la carte. La version Cruising la plus accessible est en fibre de verre avec des batteries AGM d'une puissance de 84 kW et coutera 364 250 €. À la vitesse de 9 nœuds, l'autonomie sans apport de soleil est de 4 h 10. Le gain d'autonomie avec soleil est de 1 heure*.

La version la plus luxueuse possède une coque en fibre de carbone avec des batteries LiFePO4 de 120 kW et offre une autonomie de 10 h à la vitesse de 9 nœuds. Soit presque le double. Le gain est augmenté de 3 h 15 avec du soleil*. La version Cruising est proposée à 481 750 €.

* Ces données sont communiquées par le chantier et dépendent évidemment de l'ensoleillement.

Processus d'internationalisation

Sun Concept possède des concessionnaires au Portugal, en Allemagne et en Suisse. "Nous avons des clients français, mais nous n'avons pas encore cherché de revendeurs. 2019 sera l'année pour lancer cette recherche" conclut le CEO.

Le constructeur étudie actuellement la possibilité de présenter son catamaran au Cannes Yachting Festival, en septembre prochain.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...