Ovni 400, le renouveau du bateau de voyage

Ovni400 © Ovni

Le chantier Alubat, installé aux Sables d'Olonne, présente son nouveau modèle au Grand Pavois de la Rochelle. Ovni est une marque emblématique de voilier de voyage, aujourd'hui l'Ovni 400 tranche avec les ligne de coque traditionnelles.

Le chantier Alubat compte maintenant presque 45 ans d'existence, leurs bateaux les Ovni croisent à travers tous les océans du globe. Après un passage à vide, Christian Picard qui a repris le chantier il y a 3 ans, souhaitait donner une nouvelle impulsion à cette gamme de voiliers de grandes croisières.

Ainsi, pour remplacer le 395, le constructeur vendéen sort l’Ovni 400, qui tranche radicalement avec la tradition esthétique Ovni. Ce bateau de voyage de 12,90 m reste pourtant fidèle au concept du dériveur intégral en aluminium, mais de nombreux aspects sont modernisés.

L'Ovni 400 et le 395 naviguant de concert au Sable d'Olonne ©Alubat

Quelles sont les évolutions de l'Ovni 400 ?

L'Ovni 400 est particulièrement volumineux, en cela il suit la tendance actuelle offrant aux coques modernes plus de stabilité de forme et plus de volume d'aménagement.

Les vitrages panoramiques qui ceinturent le roof apportent un look jusqu'alors inconnu sur les Ovni. L'étrave, droite et épaisse, permet une flottaison maximale et augmente le volume intérieur. Le bouchain -très bas- accrois la puissance de carène à la gite ainsi que le volume intérieur.

La dérive, lestée (1,3 tonnes) et carénée, donne un meilleur centre de gravité et un plan antidérive plus efficace.

Le cockpit aussi est plus moderne. Il est plus ouvert qu'auparavant. Le double poste de barres permet un accès facile à la jupe.

© Alubat

De grandes banquettes équipées de coussins apportent le confort à l'équipage. Une fois installé, l'équipage n'aura pas de cordage en travers de son chemin. On remarque que les manœuvres sont idéalement situées de part et d'autre de la descente et que les winchs de génois, proches du barreur sont à bonne hauteur. 

© Alubat

La circulation à bord est très satisfaisante grâce aux passe-avant bien dégagés ainsi qu'aux mains courantes disponibles. Seul l'accès à la descente est éventuellement critiquable. En effet, pour des raisons de sécurité, le surbau est un peu élevé et l’on risque d'y heurter le tibia.

Un intérieur cosy et contemporain

À l'intérieur, le changement de design est tout aussi notable. La luminosité offerte par le roof très large et les boiseries claires renforce encore l'impression de volume habitable.

© Alubat

La cuisine est agencée en long à tribord. Installé aux fourneaux, on fait face aux hublots de bordé ainsi qu'aux vitrages latéraux du roof. Elle est équipée selon les standards actuels pour un voilier de voyage.

Le carré est décalé sur bâbord, la table modulable permet d'accueillir de nombreux invités ou de diner à deux.

© Alubat

La table à carte est installée à bâbord de la descente, elle saura séduire par sa taille et ses multiples rangements fonctionnels à l'usage.

© Alubat

Dans le carré, on trouve aussi la salle d'eau avec sa douche séparée.

© Alubat

Les cabines du bateau qui nous est présenté sont volumineuses et l’ensemble réalisé dans un design moderne.

© Alubat

Globalement, on retrouve dans ce bateau la qualité des matériaux et des assemblages qui font la réputation du chantier Alubat.

L'aménagement de l'Ovni 400 est à la carte

Afin de répondre aux différentes demandes de leurs clients, le chantier Alubat propose plusieurs versions d'aménagement intérieur :

  • V1 – STANDARD, 2 cabines, 1 salle d’eau arrière avec une douche séparée et une soute à voiles avant
  • V2 2 cabines, 2 salles d’eau, dont une avec une douche séparée et une soute à voiles avant
  • V3 3 cabines, 2 salles d’eau et une soute à voiles
  • V4 4 cabines, 1 salle d’eau et une soute à voiles

Et les performances de l'Ovni 400 ?

Le chantier semble très satisfait des premières navigations. Quelques relevés de vitesse permettent d'envisager de bonnes moyennes. Avec 17 nœuds de vent, sous gennaker, ils ont fait une pointe à 9,5 nœuds.

Avec ces formes de carène, on n'est pas surpris qu'il soit puissant sous gennaker dans le médium. Cependant, si l'Ovni 400 n'a pas les prétentions d'un bateau de régate, on espère tout de même qu'il marchera bien dans le petit temps.

Le prix d'un Ovni 400

Bien que le nouvel Ovni soit plus grand et plus équipé que le 395, les tarifs n'ont pas énormément augmenté. Alubat a optimisé les méthodes de fabrication pour rester dans la même gamme de prix.

Le chantier estime qu'avec un budget de 400 000 € TTC, les propriétaires peuvent partir en grand voyage avec un Ovni 400 bien équipé (désalinisateur, chauffage, électrique...).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Ovni 400, la fiche technique

MarqueAlubat
ArchitecteAlain Mortain & Yannis Mavrikios
Longueur hors-tout12.90 m
Longueur de coque12.28
Largeur4.35 m
Tirant d'eau2.88 m
Catégorie CEA
Déplacement lège11 200 kg
Surface de voilure au près85 m2
Carburant500 L
Voir la fiche technique complète du Ovni 400