Sécurité
Tous ActualitésPublicationsPhotosForums
Sécurité maritime
sécurité à la pêche
Hors-série sécurité
Sécurité Sociale

Ce lundi 22 juin à Port Camargue, Jonathan Chodkiewiez a établi un premier temps de référence de la Tartine Cup, dans la catégorie Monocoque 6.50 équipage. Le trio composé du ministe, de Brice de Crisenoy et de Justin Baradat, a parcouru les 20 milles nautiques en 1h 58mn 15s à la vitesse moyenne de... - Lire la suite

Mini 6.50
Tartine Cup
Ajouter un commentaire...

Comment choisir et installer sa pompe de cale ? #Conseils

Conseil
Pompe de cale
Ajouter un commentaire...

Initialement programmée du 13 au 22 mars dernier, la 17e édition de la Solo Maître CoQ n’avait pu se dérouler aux dates prévues, la crise sanitaire engendrée par l’épidémie de Covid-19 ayant largement chamboulé le calendrier de cette année 2020. Optimistes et déterminés, les organisateurs avaient alors... - Lire la suite

Maître Coq
Figaro 3
Ajouter un commentaire...

Savoir qui est responsable pour la vente de kit et la construction amateur de bateaux de plaisance #nautisme #bateauenkit #constructionamateur

Réglementation maritime
Directive européenne
Norme CE
Construction amateur
patrick dupeyre - 1 semaine
Bonjour étant constructeur amateur j'ai pas tout compris à la réglementation. Est il possible d'avoir les coordonnées de Mr Xavier Nicolas ? pour clarifier certain points. Cdt patrick.dupeyre84@orange.fr
Briag Merlet - 1 semaine
Bonjour, Je lui transmets votre demande.
Jean-Pierre LAILIC - 1 semaine
Bonjour L'association CAREN 270 regroupe des adhérents qui construisent, aménagent, rénovent ou tout simplement entretiennent leur voilier dans le but de naviguer, le plus souvent, en grande croisière. Les adhérents ou futurs adhérents nous interrogent souvent sur la règlementation en vigueur. En ce sens, nous souhaiterions entrer en contact avec M. Xavier Nicolas. Merci Jean-Pierre Lailic Président de CAREN 270 contact@caren270.fr
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

Quels équipements pour naviguer en #solitaire ?

VHF
Sécurité
Gilet de sauvetage
Equipements
Balise de détresse
Ajouter un commentaire...

Aventures et mésaventures en Antarctique : après l’échouement, perte de confiance dans le bateau #Exploration

Déséchouement
Exploration
Antarctique
Voie d'eau
ERICH DELNATTE - 2 semaines
A bon ? La rédaction a pris contact avec un autre équipier !? Très bien, mais... un équipier qui a égoïstement abandonné le bateau avec Dominique et Carole ou équipier qui est resté à bord, solidaire du "capitaine et son épouse" pour ne pas les laisser risquer de mettre leur vie en danger en ramenant en équipage réduit une goélette de 50 pieds ? Ce serait aussi intéressant de développer le coté valeur humaine, solidarité d'un équipage soudé devant l'adversité versus le coté consommateur ...
daniel enjolet - 2 semaines
bonjour, Je comprends que l'incertitude incite à la prudence. C'est légitime. Il y avait deux problèmes: le moteur et sa réserve de gasoïl et la quille. Hormis l'absence surprenante de vérifications, que la quille soit remplie de gasoil ou d'eau est-ce une grande différence?
Jean-Philippe Laurentin - 2 semaines
Personnellement je comprends tout à fait la décision des équipiers de débarquer. Il ne fait aucun doute dans mon esprit, vu les nombreux manquements constatés en matière de préparation et d'entretien du bateau, qu'ils ont pris la décision qui s'imposait. En cas d'accident, le rapport d'enquête aurait vraisemblablement été tout aussi accablant que pour l'accident du PARADISE : sauf que les équipiers n'avaient pas osé débarquer avec le résultat que l'on sait. Il n'y a pas de place pour l'amateurisme dans ces régions.
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

Liste du matériel de sécurité en mer à avoir à bord avant de prendre le large #SécuritéEnMer

SNSM
Permis bateau
Division 240
Sécurité maritime
Claude Mach - 16 Janvier 2015
merci pour ces précisions trés utile
Gerard Marty - 26 Février 2015
Merci pour ces informations
Jacques Lafon - 29 Avril 2015
bien mais aussi sur le livre de bord
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

La Journée nationale des Sauveteurs en Mer - Mille SNSM - aura lieu le 28 juin prochain. La crise sanitaire actuelle ne permettant pas les rassemblements, cette quatrième édition sera digitale.

Cette journée a pour objectif de mobiliser et sensibiliser le grand public, tout particulièrement... - Lire la suite

SNSM
Ajouter un commentaire...

Un seau pour les bateaux fabriqué à partir de filets de pêche #recyclés

Seau
Filet de pêche
Sécurité
Ajouter un commentaire...

Des équipements lumineux et visuels pour prévenir les secours #détresse

Balise de détresse
Sécurité
Fusée de détresse
Ajouter un commentaire...

L’Almanach du Marin Breton 2020. Selon la formule consacrée, « la bible et le couteau suisse » de tous les marins, qu’ils soient de plaisance, de la pêche ou du commerce.

L’Almanach regroupe toutes les informations nautiques indispensables à la navigation : marées, météo, livre des phares et... - Lire la suite

Almanach du Marin Breton
Ajouter un commentaire...

#Naviguerensolitaire, faire ses #premierspas en #sécurité

Navigation
Solitaires
Sécurité
Apprendre la navigation
Ajouter un commentaire...

Gitana Team, une saison 2020 repensée et un programme adapté.
Depuis la mi-mars, comme l’ensemble des français et plus largement de nombreux pays dans le monde, les membres du Gitana Team ont dû faire face aux conséquences de la crise inédite que traverse notre planète. À quelques jours de l’ouverture... - Lire la suite

Gitana Team
Franck Cammas
Charles Caudrelier
Trophée Jules Verne
Ajouter un commentaire...

Les Sauveteurs en Mer appellent les adeptes de la mer à la prudence. Suite à la reprise de la navigation et à la réouverture de certaines plages, nombreux sont les amoureux de la mer qui profitent à nouveau des plages, prennent le large le temps d'une sortie en mer en bateau ou lors d'activités nautiques.... - Lire la suite

Ajouter un commentaire...

Aventures et mésaventures en Antarctique, une histoire qui aurait pu mal tourner… #Exploration

Sécurité
Gilet de sauvetage
glace
Antarctique
Expédition
Katell les tutos de la croisiere - 1 mois
J'ai connu des skippers et des voiliers à l'image de ce qui est décrit ici. Des marins généreux, expérimentés appréciés et reconnus, comme les commentaires précédents le décrivent. Il n'empêche que trop souvent dans le milieu associatif on s'est habitué à faire avec peu de moyens: système D, main d’œuvre gratuite et plus ou moins qualifiée. Cela permet à des centaines ou milliers de matelots d'apprendre à naviguer à un coût modéré dans une ambiance conviviale. Côté sécurité, on s'habitue à réparer en mer, avec les moyens du bord, et faire durer le matériel jusqu'à la rupture. Cet état d'esprit devient une partie intégrante de l'aventure, soutenue par des valeurs anti-consuméristes. Au final on en arrive à prendre des risques parfaitement évitables, et on passe autant de temps à bricoler qu'à naviguer. Je pense que les responsables associatifs devraient être plus exigeants sur ce point; sinon la législation va se durcir encore et nous perdrons le droit de partager notre passion en dehors des circuits commerciaux.
ERICH DELNATTE - 1 mois
La sécurité à bord d'un bateau, que ce soit un voilier privé ou professionnel ou un navire à moteur est quelque chose d'impératif. D'ailleurs les TAAF ne s'y trompent pas et sont très exigeantes à ce sujet quand on dépose un dossier pour l'obtention de l'autorisation de naviguer en Antarctique. Tous les skippers qui sillonnent ces eaux sont donc informés et conscients de l'importance de la sécurité à bord et de l'utilité du matériel de sécurité et de son bon entretien. la Cardinale est en tout point conforme à la réglementation et va même plus loin en ajoutant à la liste de l’équipement obligatoire une balise IPRD supplémentaire ainsi que des balises personnelles, des combinaisons TPS et autres trackeur. La lecture de cet épisode sur notre balade dans les eaux du grand continent blanc, la visite de la base de Videla et nos contacts nocturnes avec les growlers est un régal et rappelle d'excellents souvenirs. J'aimerai cependant apporter une petite correction au dernier chapitre et à la perte supposée "d'un petit objet non identifié (qui) se détache de la brassière de sauvetage de Carole"SIC. Les choses ne se sont pas réellement déroulées de la sorte même si j'aime bien l'image et le "Voyons Carole" lancé par le Capitaine ! Encore une fois nos amis journalistes devraient vérifier les faits avant de publier. Voilà donc ma version: je me suis aperçu en manipulant les gilets pour les ranger que quelque chose se déplaçait à l’intérieur de la housse de l'un d'eux. A l'ouverture de celle ci je constate que le système entier de gonflage automatique s'est désolidarisé de l'enveloppe de la bouée, (système HAMMAR à déclenchement hydrostatique). Intrigué je le replace et en le manipulant un peu fermement je me rends compte qu'il se décroche à nouveau. J'en informe le skipper, on vérifie alors scrupuleusement les douze gilets présents à bord (dont les systèmes de gonflage avaient tous été changés avant le départ) pour s'apercevoir que cinq présentent les même symptômes. Ils restent donc sept gilets opérationnel pour six équipiers c'est donc parfait. Que s'est-il donc passé? Les kits de rechange des systèmes de gonflage avaient tous été changés par précaution avant le départ, cinq d'entre eux n’étaient pas conformes au niveau des fixations (petits ergots) sur la bouée! Pourquoi ? Comment ? je ne sais pas ! Et ceci était d'autant plus sournois que l'on arrivait bien à les mettre en place mais que seule une manipulation un peu brutale faisait sauter. Les pièces défectueuses ont été gardées pour réclamation auprès du fournisseur et avoir une explication. A ce jour je n'ai pas le réponse. Cet incident aurait pu avoir de faucheuses conséquences, même si sous ces latitudes les gilets servent plutôt de harnais pour ne pas passer par dessus bord que de système de flottaison . @Katell, je suis pleinement d'accord avec vous sur le fait que commercial ou associatif, nous devons tous être extrêmement vigilant et exigeant sur la sécurité, c'est la liberté de tous qui est en jeu. Mais rassurez vous Katell, les économies de bout de chandelle ne sont pas la philosophie de La Cardinale et je vous invite si d'aventure vous croisez cette belle goélette à vous présenter à bord pour constater par vous même. Pour conclure, et là je m'adresse au journaliste, il est intéressant de relater ce type d'incident si on va jusqu'au bout de l'analyse et qu'on en tire des conclusions qui puissent être utiles à tout le monde. Si c'est pour rester dans le sensationnel, pour rester dans le style article à charge je ne vois pas trop l'utilité.
Jean-christophe Dessirier - 1 mois
J’ai été captivé par le premier article du récit de cette aventure et j’attendais avec impatience la suite du «voyage» et c’est seulement en terminant la troisième partie que j’ai découvert qu’il y avait des commentaires.Je ne suis probablement pas un grand marin contrairement à ce que je crois comprendre au travers d’une bonne partie des personnes qui commentent ce texte, mais en tant qu’ancien skipper professionnel je me permets tout de même d’écrire un mot.J’ai tout d’abord été surpris par les premiers commentaires négatifs sur ce récit, puis je n’ai pas compris l’acharnement contre son auteur, mais plus je lisais ces commentaires plus il me semblait évident que monsieur B avait fait appel à ses amis (comment autrement auriez-vous pu connaître la fin du récit avant qu’il ne soit publié ?).Certains commentaires ne me semblent pas vraiment objectifs : Si le bateau semble parfait pour ce programme de navigation (avec un pilot auto à la hauteur), vous qui naviguez ne prêtez pas plus d’attention que cela à votre parc que batteries ? Votre groupe électrogène est-il autonome ou a-t-il besoin continuellement d’un opérateur ? N’avez-vous pas non plus de filtre à gasoil en réserve ? Les fonds de vos cales moteur sont-ils couverts d’huile ? Un guindeau 100 % opérationnel ne vous semble pas une sécurité importante, sous ces latitudes plus encore qu’ailleurs ? … Soyons sérieux et essayons de rester objectif.Il est tout à votre honneur de vouloir défendre votre ami mais je ne pense pas que votre manque d’objectivité l’aide beaucoup, pas plus que pour défendre quelqu’un il vous faille attaquer quelqu’un d’autre (la «crise» du covid19 ne nous aura donc rien appris, pas plus l’acceptation de la différence que l’indulgence, et notre monde ne changera donc pas de si tôt).Pour moi ce récit ne retire rien au beau parcours nautique du propriétaire du bateau que vous mettez en avant, ni même les belles navigations que vous avez partagez avec lui, il me permet simplement d'avoir en tête un certain nombre de points sur lesquels je dois rester vigilant lors de mes propres navigations et c’est là, je trouve, tout l’intérêt d’un partage d’expérience.Merci à l’auteur de l’article pour ce partage, merci au site de nous permettre de lire tant d’aventures, d’informations et d’expériences, merci à tout ceux qui ont commenté d’avoir apporté des informations complémentairesBon vent et bonne mer à tout le monde.
Ajouter un commentaire...

10 points à vérifier sur son matériel de sécurité avant de reprendre la mer #Sécurité

Sécurité
Division 240
Ajouter un commentaire...

LA GLOBE40 EN ROUTE VERS 2021. A peine revenue 24 heures auparavant d’une passionnante semaine de repérage en Argentine à Ushuaia l’organisation de la GLOBE40 s’est bien sûr retrouvée confrontée à la crise sanitaire. De même que les 16 équipes déjà officiellement engagées, comme celles, aussi nombreuses,... - Lire la suite

Globe40
Ajouter un commentaire...

Quelques conseils avant les beaux jours #remiseàl'eau #bateauàmoteur

Entretien
Sécurité
Ajouter un commentaire...

Les Sauveteurs en Mer poursuivent leur formation à distance. Depuis le début de la pandémie, les Sauveteurs en Mer se mobilisent partout en France métropolitaine et en Outre-Mer pour aider le personnel soignant et les français les plus fragiles. Nombre des 8 500 bénévoles que compte l'association doivent... - Lire la suite

SNSM
Ajouter un commentaire...

La Mie Câline – Artisans Artipôle a été remis à l’eau aux Sables d’Olonne. A 185 jours du départ du Vendée Globe, Arnaud Boissières fait le point sur sa préparation et les conséquences du confinement.

Comment s'est déroulé le chantier ?

« Le 16 mars, nous avons d’abord arrêté totalement... - Lire la suite

Arnaud Boissières
La Mie Caline
IMOCA
Vendée Globe
Ajouter un commentaire...

La saison 2 de SailGP reportée à 2021 – Dans la continuité de son engagement à protéger la santé et la sécurité de ses équipes nationales, de l’ensemble de son personnel, des partenaires et des communautés liées aux évènements, SailGP a décidé de suspendre ses courses restantes en 2020. Par conséquent,... - Lire la suite

SailGP
Ajouter un commentaire...

A quelques jours de la remise à l’eau de son monocoque de 60 pieds IMOCA, Advens - partenaire principal du navigateur nordiste Thomas Ruyant et 1er pure player français de la cybersécurité - annonce son choix d’offrir le nom et la visibilité de son bateau à LinkedOut, le réseau de ceux qui n’en ont pas.

IMOCA
Thomas Ruyant
Ajouter un commentaire...

Recevoir la météo au large avec un petit récepteur BLU #Météo

BLU
Météo marine
Gerry Touren - 2 mois
Bonjour Ou trouver les fréquences et horaires de diffusion des bulletins BLU Northwood ? merci GT
Ajouter un commentaire...

#AIS : une révolution électronique pour la sécurité expliquée

AIS
Sécurité maritime
Philippe Mélon - 04 Août 2016
Dommage que ce système interressant de sécurité coute aussi cher en ce moment ! 6900 euros reste encore un prix élevé
Marc Semaille - 07 Août 2016
M'enfin! Il existe des transpondeurs à moins de 500 EUR ... (de mémoire)
Alain Stuypens - 10 Août 2016
la navigation de plaisance est très cher,a quelle prix sa sécurité!! ne pas commencer une traversée océanique sans les équippements nescessaires à bord....pas prendre de riques inutiles
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...
Michel Desbois
Suivre

A publié dans le forum Création de la société smad sas

Le rêve et devenu réalité ! Enfin, après des années de R & D, un homme, connu depuis plusieurs années, à réussi son rêve, déjà primé au concours Lépine en 2009, avec plusieurs médailles, Michel, n’a pas oublié ses travaux sur l’enti-salissure écologique et durable.
C’est avec l’aide financière d’un investisseur , que ses recherches ont été couronnées de succès.
Enfin un revêtement efficace et durable ! Plus de lixiviation, pollution, un revêtement qui , autonettoyant par une simple vaguelettes, va changer la vie de nombreux plaisanciers, sans compter, la faune et la flore, qui va, par votre action, vivre des jours meilleurs. Vous aussi ! Vous allez améliorer la glisse de vôtre unité ! Plus de nettoyage pour pouvoir naviguer, plus de carénage, ce revêtement extraordinaire, se nettoie tout seul, une vaguelette suffit pour faire disparaître la boue, Oui ! La boue ! Car seule en suspension dans le port , arrive à se poser sur le revêtement, c’est pourquoi, une vaguelette suffit.
La SMAD, pour apporter toutes sécurité, à donner ordre à une Sté de contrôle, les essais nécessaires pour certifier l’action des revêtements spécifiques de nôtre inventeur.
Nous sommes, comme beaucoup d’entreprises, stoppées pagr le virus, des années de R &D , le concours Lépine et toutes les manifestations, qui devaient intéressé le nautisme, pour cette année, sont pour la plupart mises en attente où abandonner pour cette année, mais, nous ne sommes pas vaincus ! Seulement, retardé de quelques mois, malgré l’adversité, nous, nous battrons pour vous présenter ce merveilleux revêtement, sur le salon Nautique à Paris et plus, si nous arrivons à être invité.

#Guidedecroisiere : #Prendreunris dans la #grandvoile

Réglage de voile
Apprendre la navigation
Ajouter un commentaire...
Philippe V.
Suivre

A publié dans le forum Commencer la voile habitable.

les stages c'est formidable, parce que l'immersion est totale : tu dors à bord, puis tu te tapes 8h de voile, cuisine et bouffe à bord. tout le monde à à peu près le même niveau, ça peut commencer débutant archi total.

donc ça te fait direct 40h de voile/semaine. Mais tu vois aussi plein d'aspects pratiques que tu n'auras pas sur le Capelan.

pour le prix c'est moins cher qu'une loc d'appart dans le midi pour deux fois plus de souvenirs ;)

Le mieux c'est un stage, puis maintenir sa pratique sur ton petit boat quelques mois, puis un stage d'un niveau supérieur et ainsi de suite.
En trois stages t'as 120h de voile habitable, et quasiment jamais le skipper ne pique la barre, c'est les stagiaires qui manœuvrent, barrent, hissent, prennent des ris. Et bien sûr la tonne de manœuvres coordonnées imposées : virements, empannages, mises à la cape, manœuvres de port (qui n'ont rien à voir avec celles d'un petit dériveur) .

je suis un convaincu des stages de chez MACIF qui ont coché toutes les cases pour moi mais on entend aussi du bien de la crêmerie d'en face (Glénans) qui pour moi est légendaire certes, mais plus orienté voile légère qu'habitable, même s'il font ça aussi.

MACIF c'est vraiment pro/sécurité et exclusivement habitable.

Et vous, quels #équipements emmenez-vous à bord ?

Confort à bord
Sécurité
Jean-Pierre Dehorne - 3 mois
Vous n'avez pas dû souvent pêcher car faux ce que vous racontez au sujet de l'action de la la placette japonaise qui ressemble à un os de seiche. Celle ci plonge en effet sous l'action du déplacement de bateau et donc le frottement de l'eau sur l'avant de la planchette mais uniquement pour faire nager les plumes et leurres qui y sont rattachés. Dès qu'un poisson s'accroche à un des hameçons, sous l'effet du poids du poisson la planchette se retourne et se met à flotter
Chloé Torterat - 3 mois
Bonjour Jean-Pierre, merci pour votre remarque, c'est exact, j'ai fais une confusion. Je corrige en ce sens
Ajouter un commentaire...

#accidnetsdepêche #sécuritéàlapêche #prévenirles risquesàlapêche

risques à la pêche
sécurité à la pêche
accidents de pêche
Ajouter un commentaire...

Fusée de détresse tirée devant ! Que faire, comment réagir, comment intervenir ? #Expérience

Sécurité
Antilles
Fusée de détresse
Pyrotechnie
Hadrien Carré - 3 mois
quand on sait que l'on risque 2 ans de prison et 30.000€ d'amende, faut être un peu con pour tirer des fusées la nuit pour se divertir, même le 31 décembre...
migal 64 - 3 mois
Mettre en alerte toute une chaîne de sécurité pr un "feu d artifice maison", alors que des drames réels peuvent necessiter une aide ... où est le bon sens marin ?
jean manuel cananzi - 3 mois
c'est pas malin et interdit de tirer des fusees de détresses pour le réveillon !
Ajouter un commentaire...

Comment#Highfield place ses semi-rigides en partenariat avec les courses au large ?

Stéphane Mifsud
Highfield
Vendée Globe
Route du Rhum
Ajouter un commentaire...

La #cambuse en navigation : le #plaisirdecuisiner, la #sécurité et la gestion des #déchets

Cuisine a bord
Vie à bord
Gastronomie
Croisière familiale
Ajouter un commentaire...

Comment naviguer avec son annexe en restant en sécurité ? #Annexe

Hors-Bord
Annexe
Ajouter un commentaire...

Remplacement d'une cartouche #Hammar

Vous avez une minute
Gilet de sauvetage
Sécurité
Trucs et astuces
Georges Prevot - 10 Novembre 2019
Une fois le changement effectué, un gonflage à la bouche pour contrôler l'étanchéité me paraîtrai judicieux. C'est ce que je fais.
Charles GUERMEUR - 3 mois
Il est recommandé de ne pas gonfler la vessie à la bouche, mais avec un gonfleur, afin d'éviter d'introduire de l'humidité à l'intérieur.
André MoiJe - 3 mois
Question : sur les gilets il y a une date limite de validité. Faut-il passer par un organisme particulier pour faire vérifier le matériel ou puis-je le faire moi-même ? Est-ce valide en cas de contrôle ?
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

Gilet de sauvetage avec capuche pour les équipiers des courses ISAF

ISAF
Gilet de sauvetage
Sécurité
Edouard Pascal BENOIS - 3 mois
saison 2016 ?
Jean-Bertrand Mothes-Massé - 3 mois
Bonjour, Une simple petite précision au niveau de la terminologie. L'ISAF ne s'appelle plus ISAF depuis plus de 6 ans. Le Council a été obligé de changer le nom de notre Fédération Internationale de Voile, car le mot isaf était apparenté à daesh. Donc ISAF a été remplacé par "WORLD SAILING". Mais comme souvent, cela met un certain temps pour changer dans le langage courant. A noter que nous, FFVoile, avons changé toute la signalétique, et bien entendu le nom des stages ex survie ISAF, en stage "World Sailing". Tous renseignements : Jean-Bertrand Mothes-Massé jb.mothesmasse@ffvoile.fr Agence de Sécurité Maritime Plaisance et Course Chargé de Missions FFVoile des Règlementations Spéciales Offshore et des Stages de Formations Survie et Médicale RSO World Sailing Arbitre International Voile Patron SNSM CTT GEMA SNS071 Station Cap Ferret
Ajouter un commentaire...

La révision du gilet de sauvetage ?

Sécurité
Gilet de sauvetage
Secumar
André Delcher - 01 Décembre 2017
président d'un club de pêche au Havre, 190 licenciés pour environ 140 bateaux individuels, nous recherchons un stage pour faire habiliter deux ou trois personnes adhérentes de notre association pour faire en interne des visites préventives qui seraient moins couteuses que cette proposition de 35 à 50€ mes coordonnées :
André Delcher président APPLH Le Havre76 adresse mail : a.delcher@orange.fr tél : 06.31.28.08.18
Ajouter un commentaire...

Le parcours de The Ocean Race 2021-22 annoncé. La prochaine édition de The Ocean Race, prévue pour partir d’Alicante - Espagne, en octobre 2021 s’arrêtera dans 10 villes internationales, en incluant la ville de départ ainsi que Gênes - Italie, qui accueillera le grand final à l’été 2022.Pour la première... - Lire la suite

The Ocean Race
IMOCA
Ajouter un commentaire...
François-Xavier Ricardou
Suivre

A publié dans le forum Nc 9 le meilleur compromis pour une vedette habitable

Bonjour, Tu navigues en Atlantique ? Croisière ou pêche ?

Comment mieux voir la nuit ?

Navigation
Sécurité
Vision
Nuit
Piou Cornu - 03 Mai 2017
Enfin un article qui dit que le vert est mieux que le rouge la nuit! Au moins 10 ans que j'essaie de faire comprendre ça aux fabricants d'éclairage! Pourriez vous convaincre les constructeurs de mettre des leds vertes sur les frontales et autres lampes de table à carte?
Ludovic Decréquy - 06 Mai 2017
Entièrement de cet avis ! J'ai appris il y a 20 ans en BTS audiovisuel que l'équation du blanc est : 11% de bleu, 30% de rouge et 59% de vert... Il ne s'agit pas réellement de sensibilité, mais les deux sont intimement liés. Depuis tout ce temps, je me pose la même question. N'est-ce pas un simple argument "marketing", en rappelant l'usage de la lumière rouge des sous-marins ?
pierre m - 4 mois
Erreurs... Les cellules bâtonnet ne se détruisent et fabriquent pas aussi rapidement. Les bâtonnets sont sur l'ensemble de la rétine, ne distinguent pas les détails ni couleurs et ont besoin de peu de lumière. En cas de lumière importante ceux ci sont aveuglés et on besoin d une dizaine de minutes pour se réadapter. Par contre ils sont insensible à la lumière rouge! D'où l'intérêt d'éclairer en rouge pour voir les détails ou lire et conserver sa vision nocturne disponible immédiatement !
Ajouter un commentaire...

Deux personnes sauvées d'un péril certain par les sauveteurs de Cavalaire. Dans la nuit du 25 au 26 février, les Sauveteurs en Mer de la station de sauvetage de Cavalaire sont intervenus pour porter secours à deux personnes en détresse à la pointe du Cap Lardier.Il est 00 h 12 quand les sauveteurs bénévoles... - Lire la suite

SNSM
Fortune de mer
Ajouter un commentaire...