Découvrez le sauvetage d'une baleine à bosse emprisonnée dans un filet de pêche


En 2011, Michael Fishbach, le cofondateur de la Great Whale Conservancy, effectue une navigation dans la mer de Cortez, afin de photographier des baleines et étudier leurs comportements. C'est lors de son périple qu'il a eu le privilège de sauver une baleine mourante prise au piège dans un filet de pêche.

En février 2011, Michael Fishbach, cofondateur de la Great Whale Conservancy, découvre une baleine à bosse, à la surface de l'eau et la croit morte. Alors qu'il s’approche de l'animal, celle-ci bouge et émet une grande expiration. Voyant qu'il se passe quelque chose d'anormal, l'homme décide de plonger et découvre alors l'animal pris au piège dans un filet de pêche. Essayant de faire comprendre à l'animal qu'il est là pour l'aider, Michael vit là des moments remplis d'émotion, mais aussi de peur, car sous le coup de la panique, la baleine peut le tuer d'un simple mouvement.

Le bilan tombe, la queue du cétacé est entortillée dans le filet sous cinq mètres de profondeur et ses nageoires pectorales et dorsales sont également prisonnières. Le protecteur des baleines commence alors à délivrer la nageoire dorsale de l'animal et sort de l'eau pour demander de l'aide, par le biais d'une radio, qui n'arrivera que dans une heure. L'animal est épuisé et ne tiendra malheureusement pas tout ce temps-là.

Avec persévérance, Michael et ses amis ont continué de dégager la baleine de ses filets pendant plus d'une heure. Le résultat en aura valu la peine puisqu'elle effectua un petit spectacle avant de partir !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Philippe Ggny - 08 Novembre 2015
Elle ne dit pas "au revoir" mais appelle ses congénères, amha.
Thérèse Lapointe - 3 mois
On aime à croire qu'elle leur dit AU REVOIR. C'est si émouvant de voir que cette bête si énorme puisse être si douce dans ces circonstances. Merci à ces gens qui on fait leur possible pour l'aider.
Ajouter un commentaire...