Les conseils de la SNSM pour profiter des grandes marées en sécurité

© flickr.com/photos/wroclawska47a/

Pour profiter des périodes de grandes marées en toute sécurité, découvrez les conseils de la SNSM et surtout, appliquez-les !

Préparez votre pêche à marée basse

  • Les heures de marées hautes et basses
  • Le coefficient (supérieur à 100 = danger)
  • Le marnage (différence de hauteur entre basse et haute mer)
  • Les dangers locaux
  • Les conditions météorologiques (tous les vents d'ouest renforcent la dangerosité)

Le conseil le plus important est de "NE PAS PARTIR PECHER SEUL"

Avant de partir pêcher, prenez quelques précautions : 

  • Pensez à vous équiper d'un téléphone portable rechargé pour prévenir les secours en cas de besoin
  • Prévenez quelqu'un, à terre, de votre heure de retour, elle pourra alors prévenir les secours ne vous voyant pas rentrer
  • Portez une montre et surveillez l'heure

Surveillez la montée des eaux

  • La mer remonte très vite, il est donc important de prendre des repères et de surveiller les alentours
  • La montée des eaux peut survenir de tous les côtés, même de derrière, et pas seulement du large. Vous pouvez vous retrouver isolé et de forts courants peuvent se créer autour de vous et vous emporter.
  • Pour un marnage de 10 mètres, à mi-marée, l'eau monte de 5 mètres en 2 heures, soit 1 mètre en 24 minutes. 
  • L'heure de la basse mer vous indique qu'il est temps de remonter, même si d'autres personnes sont présentes autour de vous. Elles n'ont peut-être pas conscience du danger.
  • Estimez le temps qu'il vous faudra pour revenir sur vos pas. Le retour est toujours plus long que l'aller (vase, poids de la pêche, fatigue...)

Numéros d'urgence

En cas d'urgence, composez le 196, le Numéro d'Urgence en Mer, depuis n'importe quel pose de téléphone fixe ou mobile ou le 18, Numéro d'Urgence des Pompiers.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Grandes marées

La marée du siècle aura lieu le 21 mars

Voir la marée du siècle le 21 mars au Mont-Saint-Michel