Le F430 de Faucoaldi, le dériveur "beau, simple et accessible"

Faucoaldi fait partie de ses chantiers qui cherchent à produire des bateaux accessibles et marins, pour les amoureux de la voile et le plaisir de la navigation. Ainsi, le chantier a sorti l'année dernière, le dériveur F430, le dériveur en bois, facile à utiliser.

Le dériveur F430 de Faucoaldi, est né de la rencontre de Patrick Nezry - qui cherchait un bateau construit en bois, beau, accessible et facile à utiliser – et de Benoit de Faucal, jeune architecte qui sortait de l'école, qui avait dessiné un concept attirant. Après quatre années de mise au point et la naissance d'un premier prototype, à la structure trop lourde, le F430 a vu le jour l'année dernière. "Nous avons réussi à mettre au point quelque chose d'assez beau, de simple à manœuvrer et d'accessible, tout en restant dans la catégorie des dériveurs de promenade en bois" explique Patrick Nezry.

Le F430 est construit en Red Cedar, en strip planking, une des plus anciennes méthodes de construction navale. "C'est une technique très robuste, très ancienne et très facile à mettre en œuvre et ça donne des bateaux à la forme de coque très précise" détaille Patrick Nezry. Ce dériveur en bois de 4,30 m est typé loisirs-promenades, destiné à des plans d'eau abrités ou des bassins intérieurs. Il est conçu pour naviguer en solitaire ou en double, voire même à deux adultes avec un enfant. Son accastillage simple et minimaliste permet une mise à l'eau rapide et une navigation facile et accessible à tous. Son cockpit est dégagé et permet une circulation facile et sa carène au franc-bord généreux protège l'équipage des embruns tandis que le bouchain marqué adoucit les mouvements de gite. "Il possède une ligne très jolie sur l'eau, qui protège bien son équipage. C'est un bateau qui marche très bien, qui ne se traine pas" ajoute Patrick.*

Le F430 est, avant tout, facile à utiliser. "Il ne possède que 2 bouts, une voile d'avant et une grand-voile et le safran est automatique." Il est conçu en France, excepté le pont en teck. "Le bois provient des forêts françaises, ainsi que les voiles qui sont très bien dessinées et sont produites par un maître-voilier."

Aujourd'hui, pour acheter son F430, il faut passer en direct avec le chantier Faucoaldi. "Nous n'avons pas de réseau de distribution" détaille Patrick.

Recycler son 420

Les propriétaires du 420 peuvent acheter la coque du F430 et installer leur mât, leur safran et leur gréement. Le chantier Faucoaldi peut également récupérer leur coque de 420 et la recycler.

Une version dériveur en kit

Pour que le bateau soit accessible au plus grand nombre et encore moins cher, le chantier est en préparation d'une version en kit, toujours en strip-planking. Les propriétaires n'auront plus qu'à réaliser l'assemblage de leur F430.

Les projets à venir

Aujourd'hui, le chantier planche sur un motor-boat et un day-boat, toujours sur la même philosophie : beau, simple et accessible.

Caractéristiques techniques

Longueur 4,3 m
Largeur 1,5 m
Poids 130 kg
Surface de voile 15m2 (GV lattée à corne + foc)
Gréement Gréément sur base 420 posé sur cale inox haubané et 1 étage à barres de flèches
Coque en strip planking de Red Cedar  
Pont en teck de birmanie  
Dérive pivotante  
Safran à relevage automatique  
Architecte Benoit de Faucal

Prix : 11 000 € complet (prêt à utiliser)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jean-Louis Barbedienne - 24 Avril 2015
Très beau.. "Belle Plaisance"
Ajouter un commentaire...

Faucoaldi 4.3, la fiche technique

MarqueFaucoaldi
ArchitecteBenoit de Faucal
Longueur hors-tout4.30 m
Largeur1.50 m
Déplacement lège130 kg
Voir la fiche technique du Faucoaldi 4.3