Ben Ainslie Racing vainqueur à domicile sur la Louis Vuitton America's Cup

Crédit : ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

La première manche des America's Cup World Series se déroulait les 25 et 26 juillet à Portsmouth, en Grande-Bretagne. Et ce n'est autre que le grand favori de l'édition 2017, Ben Ainslie qui a remporté la course.

Un podium composé des habitués de la course

Samedi 25 juillet se déroulait la première journée de course de la Louis Vuitton America's Cup World Series, à Portsmouth. Et c'est dans ses eaux que s'est imposé Land Rover-BAR. Le Britannique, quadruple champion olympique est le grand favori de la 35e Coupe de l'America. Ce sont le Duc et la Duchesse de Cambridge, le Prince William et Kate Middleton, qui ont remis les prix officiels, le 26 juillet.

Crédit : ACEA / Rick Tomlinson
Crédit : ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

Dimanche 26 juillet, les vents extrêmes ont forcé les organisateurs à annuler la course du dimanche. Ce sont donc les résultats du samedi qui ont permis de déterminer le vainqueur de ce préambule à la Coupe de l'America.

"Nous sommes absolument ravis de remporter la première Louis Vuitton America's Cup World Series, ici à Portsmouth. C'est un bon début pour nous dans notre cheminement vers la Coupe de l'America. Avec les conditions que nous avons eues hier et les bateaux qui naviguaient sur le plan d'eau, la course devait être incroyable et spectaculaire depuis les écrans de TV. Dans toute ma carrière de voile, je n'avais jamais vu quelque chose comme ça – une quantité de personnes venues sur l'eau, sur le littoral, pour soutenir l'équipe "maison". C'est vraiment dommage que nous n'ayons pu courir aujourd'hui, compte tenu de tous les efforts et de tout le soutien des fans locaux, ici à Portsmouth. Mais c'est la météo et nous ne pouvons pas la contrôler" a déclaré Ben Aislie, le skipper de l'équipe gagnante.

Crédit : ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

Le deuxième sur le podium est Emirates Team New Zealand, avec à la barre, la nouvelle recrue Peter Burling, qui disputait sa première régate de la Coupe de l'America. "Pour un jeune homme de 24 ans, quelle grande opportunité de venir ici ! Son niveau de compétence est vraiment, vraiment élevé. Sa rapidité, son action et sa décision rapide, sont ses marques de fabrique et lui conviennent vraiment bien" a expliqué son patron, Glenn Ashby.

Crédit : ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

Oracle Team USA monte sur la 3e marche du podium. La course était super. Nous avons eu une bonne navigation là-bas. Beaucoup de changements, six équipes compétitives… Le niveau était vraiment, vraiment élevé. Nous sommes déçus de ne pas avoir pu courir aujourd'hui a déclaré le skipper Jimmy Spithill.

Les nouveaux venus en queue de peloton

La quatrième place a été remportée par Groupama Team France, dont le skipper, Franck Cammas, a pris avec philosophie, le fait de ne pas pouvoir courir. "Le monde de la voile dépend du vent. Trop ou pas assez, il n'y a pas de course. C'est normal, pour nous, marins. Aujourd'hui, il y avait clairement trop de vent pour courir sans risques. C'était la bonne décision. Mais je suis heureux de ce qui s'est passé ici. Il y a avait tellement de gens qui regardaient et l'organisation a été bien réussi pour le premier évènement sur le circuit. Je suis très confiant pour la suite, nous regardons vers l'avenir" a déclaré le marin français.

Crédit : ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

C'était génial de pouvoir se mesurer à d'autres. À la maison, nous nous entrainons seuls et nous lorsque vous naviguez seul, vous êtes toujours le champion du monde. Donc nous avons trouvé le niveau ici très élevé. Ce n'était pas une surprise, mais c'était bon à voir, et très motivant pour nous améliorer a continué Cammas.

La nouvelle équipe de Dean Barker, SoftBank Team Japan, a terminé à égalité de points avec les Français, mais a chuté à la 5e place au Tie-Break (jeu décisif). "Nous voulions courir aujourd'hui, mais ça aurait été impossible avec ces conditions. Les AC45 à foils sont super. Mais nous savons que nous avons beaucoup de travail à faire. Ceci était juste la première étape d'un long programme de deux ans. Göteborg, le mois prochain, sera une excellente opportunité de revenir dans la course. Nous aurons des challenges différents en termes de course, mais c'est à nous de nous adapter. Nous sommes excités de prendre part à la course dans un mois" a expliqué Barker.

La prochaine Louis Vuitton America's Cup World Series se déroulera à Göteborg, du 28 au 30 août prochain. Une manière de se rattraper à résidence, pour l'équipe d'Artemis Racing, dernière à Portsmouth.

Nous sommes excités d'être là-bas pour bénéficier des encouragements à domicile. Nous avions eu un grand enthousiasme à la maison, en Suède, au cours des deux dernières années. Nous sommes vraiment impatients de courir là-bas a déclaré le skipper Nathan Outteridge.

Résultats de la Louis Vuitton America's Cup World Series à Portsmouth :

  1. Land Rover-BAR - 19 points
  2. Emirates Team New Zealand - 18 points
  3. Oracle Team USA - 16 points
  4. Team Groupama France - 13 points
  5. SoftBank Japan Team - de 13 points
  6. Artemis Racing - 11 points
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Louis Vuitton America's Cup

Les Kiwis victorieux sur la 2e épreuve de qualification des AWCS