Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Jet Thruster, la révolution des propulseurs d'étrave

Avec son hélice, un propulseur est une mécanique compliquée qui pose soucis d'installation, d'utilisation et de maintenance. Jet Thruster arrive avec une solution alternative intéressante : le propulseur d'étrave hydro jet…

Le

Installer un propulseur d'étrave sur un bateau est souvent un casse-tête. Pour être efficace, il faut qu'il soit le plus en avant du bateau pour offrir la meilleure poussée (bras de levier) et aussi le plus profond possible pour que son hélice ne brasse pas d'air et qu'il ne cavite pas. Or l'étrave d'un bateau, d'un voilier comme celle d'un bateau à moteur n'est pas souvent profondément plongée dans l'eau.

C'est pourquoi on utilise des propulseurs rétractables. En effet, sur les bateaux qui ne peuvent pas accueillir un tunnel, on place un propulseur qui se déplie sous le bateau et plonge sous le bateau. Mais cela demande de gros travaux de structure sur bateau pour ouvrir une trappe à cet endroit. Sinon, les systèmes de propulseur à tunnel sont aussi utilisés. Mais ils laissent de grosses ouvertures au niveau de la coque ce qui ne favorise pas les écoulements. En plus ces deux systèmes possèdent tous les deux une hélice qui risque de se bloquer en avalant des saletés ou des algues. Leur maintenance demande obligatoirement une sortie d'eau.

Face à cette problématique, Jet Thruster propose une alternative. Ce principe fonctionne comme les jet-skis. En envoyant de l'eau sous pression. Avec une seule pompe installée où l'on veut dans le bateau, on peut alimenter 4 tuyaux (2 à l'avant et 2 à l'arrière). Ainsi avec une simple électrovanne, on peut ouvrir ou non le circuit et envoyer la pression vers le tuyau désiré.

L'utilisation se fait depuis le cockpit à partir de 2 joysticks : un pour l'avant et un autre pour l'arrière. Avec les 2 propulseurs, poupe et proue, on peut déplacer le bateau latéralement. Nous vous présentons ici la version complète de l'installation, mais il est possible de n'installer que les propulseurs d'étrave. Dans ce cas-là, la pompe est identique, mais il ne faut que 2 tuyaux vers l'avant.

Ce produit est aujourd'hui bien abouti et déjà installé sur de nombreux bateaux, dont des flottes de location de voilier. Dufour l'a d'ailleurs mis à son catalogue d'option et l'on pouvait le voir installé sur le 460, dernier né de la gamme lors des derniers salons d'Automne (grand-Pavois et Cannes).

 

Avantages :

- La pompe, principal poids de l'installation s'installe sous la flottaison à l'endroit où l'on veut. Ce qui permet de centrer les poids. Idéal sur un voilier.

- Les propulseurs sont des passe-coques traditionnels (diamètre 70 mm) qui peuvent s'installer facilement sur la coque, même très près de l'étrave vu leur faible encombrement. Le "bras de levier" pour faire pivoter le bateau est ainsi maximum.

- Pour les tableaux arrière de bateau à moteur, on peut installer des coudes à 90° pour diriger le flux d'eau sur le côté.

- Pas de problème de cavitation pour ces jets d'eau. On peut même les installer au-dessus de la flottaison (mais dans ce cas, ils perdent 10% de leur efficacité).

- Les ouvertures des passe-coques ne trainent pas d'eau comme un tunnel de propulseur classique.

- Pour l'entretien, inutile de sortir le bateau de l'eau. La pompe est accessible depuis l'intérieur. Il suffit de fermer les vannes avant de démonter. Gain de temps et d'argent (pas de grutage).

- Le système est beaucoup moins bruyant à l'intérieur du bateau, mais aussi à l'extérieur. On entend juste le bruit d'une pompe.

 

Inconvénients :

- La pompe haute pression est gourmande en énergie (plus qu'un propulseur). Pour les voiliers, il faut donc impérativement la faire fonctionner en même temps que le moteur sous peine de voir les batteries rapidement vidées.

- La poussée maximum est de 90 kg, ce qui limite l'appareil à des unités de 45 à 50 pieds maxi. Les propulseurs peuvent aller sur des unités largement plus grosses.

- À l'achat, le prix est un peu plus cher qu'un propulseur classique (même prix qu'un propulseur basculant), mais pour une comparaison complète, il faut tenir compte de l'absence d'entretien…

 

Distribué en France par Tecmar.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Claude-Marie Jossieaux 17 Octobre 2015
Ce système va bien nous aider......a suivre
Albalat Cuisines 29 Novembre 2015
Ça paraît super comme ça !
Baudouin de Seny 19 Mai 2016
CHER MAIS VOIR LE PRIX APRES PLACEMENT

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO