Komorebi, le superyacht de VPLP inspiré d'un concept japonais


Lors du dernier Monaco Yacht Show, le cabinet d'architectes VPLP a présenté un concept de trimaran hybride, ni voilier ni bateau à moteur. Avec des nombreuses baies vitrées et d'espaces ouverts, ce superyacht à la propulsion hybride - voiles et moteur - incarne des valeurs d'espace, de luminosité, de repos, de confort et de convivialité.

Son nom Komorebi, est un concept japonais qui évoque l'instant où la nature est magnifiée par les rayons du soleil. Et ce qu'a essayé de reproduire le cabinet en créant un superyacht de 86 m, très lumineux, avec de grandes baies vitrées encadrant le pont principal et un patio avec jardin japonais en son centre, sur le cockpit arrière.

Sur ce même pont principal se trouve le salon, construit autour du patio, ainsi que l'espace dédié aux invités. Dans le cockpit arrière du pont principal, se trouve également une belle piscine avec des clôtures en verre et des espaces de détente (tables et banquettes dans l'eau). Le grand pont avant sert d'hélisurface pour pouvoir accueillir un hélicoptère.

Deux grands escaliers descendent sur la grande plateforme de baignade qui peut se fermer en fonction des conditions météo. La partie extérieure au ras de l'eau sert d'espace de bronzage avec une échelle pour descendre se baigner.

La partie intérieure abrite un grand salon avec de nombreux canapés et un bar. Protégée par la coque de chaque côté, la grande porte vitrée se soulève pour créer un grand espace intérieur/extérieur.

Sur ce pont inférieur se trouve aussi un grand garage abritant 3 tenders ainsi que de nombreux jouets nautiques et l'espace réservé aux membres d'équipage.

Le pont supérieur est entièrement réservé au propriétaire, avec une grande terrasse abritant des espaces verts ainsi qu'un jacuzzi.

Ce superyacht hybride est équipé de deux moteurs, mais aussi de deux mâts, pivotant à 360° qui portent des ailes rigides. Ces voiles totalement automatisées propulsent le navire à 15 nœuds sans moteur avec 20 nœuds de vent. En mode hybride, elles apportent 30 % d'économie de consommation de carburant par traversée.

Komorebi est un concept dédié au délassement, à l'apaisement, pour se ressourcer et vivre en harmonie. Les grands espaces sont baignés de lumière, grâce à ce parti-pris d'ouverture dans le navire, comme à l'extérieur. "Cette ouverture des espaces est essentielle et se reflète dans toute la conception, avec des vues à couper le souffle, y compris dans les espaces privés de l'ensemble du navire" détaille le cabinet d'architecte.

Partout on trouve des murs végétaux ou des murs d'eaux, de la verdure, des panneaux japonais, des espaces conviviaux avec une utilisation propre. "Ce trimaran hybride est une promesse de confort en mer, conjuguant espace, stabilité et faibles coûts de fonctionnement. Il représente également un grand pas en avant vers un sillage propre."

Construit en aluminium, matériau adapté à ce type de yacht de grand voyage, le navire est à la fois élégant et résistant. Il possède aussi un tirant d'eau qui lui donne accès aux criques les plus étroites.

Avec ce concept, VPLP qui cherche à toujours imaginer de nouvelles manières de naviguer, montre ce qu'il est capable de faire. Mais aussi les valeurs des architectes, qui privilégient le bien-être et le confort ainsi que les modes de propulsion propre, pour une navigation respectueuse de l'environnement, à une vitesse raisonnable plutôt qu'une bête de course.

 Crédits photos : VPLP

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...