Moonbeam III, la "Rolls Royce des Mers" mise aux enchères

Moonbeam III

La traditionnelle vente officielle du salon Retromobile se déroulera le 5 février prochain. À cette occasion, la maison de ventes Artcurial proposera aux enchères "la Rolls Royce des mers", le Moonbeam III, dit aussi Moonbeam of Fife.

Moonbeam III fut commandé par l'avocat londonien Charles Plumtree Johnson, membre du Royal Yacht Squadron et du Royal Thames Yacht Club, pour régater sur la côte Est de l'Angleterre. Le voilier fut dessiné et lancé en avril 1903 par William Fife III.

C'est le troisième de ses quatre bateaux portant le même nom, lancés entre 1858 et 1920. Construit en bordé de teck sur ossature en orme, il était initialement conçu avec un gréement de yawl (2 mâts), mais est aujourd'hui doté d'un gréement de cotre aurique.

Moonbeam III appartient à la catégorie des yachts de tradition, qui allient performance et élégance. Il est le premier d'une série de yawls auriques rapides conçue par Fife pour cadrer avec la jauge du Royal Ocean Racing Club (RORC) remaniée en 1900. L'architecte imagine un yacht associant une importante voilure et un intérieur conséquent, en acajou flammé et cuir capitonné, qui lui donne fière allure.

Après avoir connu plusieurs propriétaires, il rejoint la Méditerranée, où il remporte la "Course Croisière Méditerranée" en 1927 et 1928, sous le nom de Eblis. Félix Amiot, pionnier de l'aviation, devient ensuite son nouveau propriétaire, mais le met au sec pendant 24 ans à Cherbourg. Suite à quoi, en 1979, il rejoint l'Angleterre et Southampton, pour une grande restauration de 10 ans, réalisée dans les anciens chantiers de Camper & Nicholson.

 En 1989, il est vendu aux enchères et part alors pour la Méditerranée, à Saint-Tropez, son port d'attache encore aujourd'hui. Depuis, il participe aux plus grands rassemblements de voiliers d'époque.

On a pu le voir à Bénodet en 1998 pour les 100 ans de Pen Duick (le plan Fife d'Eric Tabarly), à Cowes en 2001 pour le Jubilée de l'America's Cup, à Fairlie en Écosse pour la Fife Regatta en 2008. Cette même année, il bat le record de la Coupe des deux Phares et gagne les Voiles de Saint-Tropez. Il participe également au circuit des régates classiques en Méditerranée où il court dans la classe des Epoque Aurique ou des Big Boats. Facilement reconnaissable grâce à son numéro de voile 88, il s'illustre par ses excellents résultats et le professionnalisme de son équipage.

Moonbeam III bénéficie d’un refit complet en 2004 aux chantiers Monaco Marine, complété par une réfection des aménagements intérieurs, à Fairlie Restaurations à Hamble en Angleterre, en 2006, dans le plus strict respect des plans originaux.

Caractéristiques techniques

Architecte William Fife III
Chantier W. Fife & son
Lancement 1903
Restauration 2006
Longueur hors tout 31 m
Longueur flottaison 19 m
Bau max 4,72 m
Tirant d’eau 3,65 m
Déplacement 60 t
Motorisation 135 CV (Perkins)
Surface de voile 430 m2 (plus 360 m2 sous spi)

Estimation : 500 000 – 1 500 000 € / 560 000 – 1 680 000 $, sans prix de réserve

ARTCURIAL A RETROMOBILE

La vente aux enchères officielle du Salon Retromobile, organisée par Artcurial Motorcars, est l’une des plus importantes au monde pour les voitures de collection. Les collectionneurs et amateurs du monde entier se donnent rendez-vous à Paris pour cet événement unique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Peneau Jean Pierre - 05 Janvier 2016
Bon courrage à la personne qui se portera acquéreur de ce batiment ! Seule un association peut y faire face. Alors cessez de rêver particuliers en recherche de sensations...
Ajouter un commentaire...