La surfeuse Courtney Colongue pose nue pour l'ESPN Body Issue

Courtney Colongue pour l'ESPN

Après Laird Hamilton et bien d'autres personnalités du monde nautique, c'est au tour de la jeune surfeuse de 23 ans et championne du monde de surf de poser nue pour le magazine ESPN Body Issue.

ESPN The Magazine Body Issue met en lumière chaque année des personnalités sportive à travers une séance photo entièrement nue. L'idée est de valoriser ces corps de sportifs musclés qui travaillent beaucoup pour obtenir ce résultat. Certain d'entre eux, notamment les femmes sont complexées par ces muscles saillants et ce photoshooting leur permet de prendre conscience de la beauté de leur muscle. En même temps, il détaille leur quotidien à travers une interview en expliquant leur sport et leur rapport à leur corps.

En 2016, c'est la surfeuse Courtney Conlogue qui s'est prêtée au jeu et expliqué ce qu'il faut pour devenir surfeur professionnel. En effet, il ne suffit pas de passer ses journées à la plage pour se former explique le magazine. La surfeuse américaine détaille donc ses longues heures passées à la salle de gym, son apprentissage pour retenir sa respiration sous l'eau ou encore ses essais pour rivaliser avec Dame nature.

"Je pense que certaines personnes perçoivent le surf juste comme un sport de style de vie. Ce sera ma sixième année en compétition professionnelle sur le World Tour, et d'être impliqué dans quelque chose comme ça permet de montrer comment nous sculptons notre corps pour être le plus fort possible en entrant dans l'eau. Pendant l'intersaison, je m'entraine entre trois et cinq jours par semaine, mais je m'entraîne aussi tous les jours dans l'eau. En fonction de la houle – car notre sport est basé sur mère Nature - quand les vagues sont bonnes, je surfe probablement six heures par jour" explique la jeune surfeuse de 23 ans.

Elle s'exprime également sur son corps, qu'elle a appris à aimer "J'aime ce que j'ai fait de mon corps dans ce but. Ça a pris un moment d'en prendre conscience, car je suis une athlète. À l'époque, je faisais de l'athlétisme et j'étais très imposante, pensant que je ne ressemblais pas au commun des mortels. J'ai eu d'énormes cuisses avec le lancer de poids et les squats […] et je ne ressemblais pas à ce que l'on doit être pour faire du surf. Mais j'ai appris à accepter qui je suis et au fait que je ressemble à une athlète, d'être forte et de me sentir bien à propos de ce que je suis."

Pour découvrir l'interview complète de la n° 1 du classement féminin du Championnat du monde de surf, c'est ici (en anglais).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Surfer nu

Surfer nu, la nouvelle tendance ?