Bateau transportable, le matage facile.

Opter pour un voilier transportable peut impressionner le plaisancier au moment de mâter. Mais les chantiers ont pensé à tout pour rendre cette manœuvre très simple, réalisable même par une personne seule.

Le bateau transportable est une superbe solution pour résoudre l'épineuse question de la place de port (manque de place et prix conséquent). Mais si un petit voilier peut facilement se poser sur une remorque et être tracté derrière une voiture, que faire de son mât ?

Mâter et démâter peut sembler délicat pour l'utilisateur. Monter cette perche sur son bateau reste fastidieux pour certains. Heureusement, les chantiers producteurs de petits voiliers comme l'allemand Sailart se sont penchés sur ce problème… apportant des solutions simples et efficaces.

Sur les petits bateaux (jusqu'à 19 pieds, moins de 6 m) on peut monter son mât seul, sans avoir besoin d'une chèvre spécifique. La vidéo ci-dessous montre un homme seul démâter et remâter son Sailart 19 sans aucun effort.

Pour cette manœuvre, il a juste frappé la drisse de spi sur le bout de la delphinière. Puis une fois l'étai libéré de l'étrave, il laisse le mât descendre en larguant progressivement la drisse depuis le winch du piano sur le rouf. Une fois le mât presque horizontal, il peut l'accueillir et le guider dans son support au niveau du tableau arrière.

Pour les bateaux plus gros comme le Sailart 24, l'opération est possible aussi par une personne seule mais à condition de choisir une "chèvre" en option. Ce triangle métallique en inox épouse la forme du pont avant. Ce triangle pivote en même temps que le mât descend offrant ainsi un plus grand bras de levier à la drisse. En navigation, ce triangle ne gène pas, car il reste à plat pont, servant même de cale-pied si le bateau gîte.

Système de matage Sailart

Système de matage Sailart

Avec ce genre de système, la mise à l'eau et le matage ne pose plus de problème. Le plaisancier peut rapidement profiter de son voilier et prendre le large même s'il est solitaire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...