KayFlo, la maison-bateau pour vivre sur l'eau

Kayflo, la maison-bateau à découvrir en 2017

KayFlo est une maison flottante d'une superficie de 107 m2 pour vivre sur l'eau à quai ou au mouillage en famille. Conçue comme un monocoque, mais avec deux flotteurs, cette maison-bateau sera capable de se déplacer à une vitesse de 6 nœuds, mais ne pourra néanmoins naviguer qu'à 2 milles d'un abri.

Les "maisons bateaux" ont le vent en poupe, comme on a pu s'en rendre compte au Boot Düsseldorf, où le hall 4 accueillait de nombreuses "embarcations" ressemblant plus à des Mobil-homes qu'à des bateaux… Il faut dire que ces maisons flottantes présentent plusieurs avantages pour ceux qui souhaiteraient vivre sur l'eau sans pour autant avoir de permis : grands espaces, petite vitesse, manœuvrabilité, absence de permis bateau…

KayFlo, une maison-bateau pour vivre sur l'eau

C'est ce que propose KayFlo, une maison-bateau "éconologique" (contraction des termes écologique et économique). Son concepteur, Jean-Marc Salpétrier, ingénieur en génie civil et urbanisme cherchait à inventer à créer un lieu de vie mobile, marin, écologique, confortable et accessible financièrement. "Au départ, je voulais créer une maison flottante mobile pour loger ma famille et j'ai fait appel à Gildas Plessis Yacht Designer qui m'a accompagné sur ce projet initial. Lorsque j'ai vu l’enthousiasme que ce concept suscitait, j’ai poussé la réflexion bien plus loin avec Yacht Concept Laurent Da Rold et Franck Darnet Design pour aboutir à un projet industriel. Je suis également persuadé que KayFlo est une solution d’habitat du futur, au regard de la montée des eaux qui va concerner de nombreux pays dans les décennies à venir" explique Jean-Marc.

Flybridge

Kay Flo est donc une maison flottante, conçue comme un monocoque pour un grand volume habitable – la superficie totale est de 107 m2 habitable – et avec deux coques latérales pour la stabilité. D'une longueur de 13 m et d'une largeur de 7 m, elle abritera deux chambres – dont une de 12,6 m2 – une salle de bain, des toilettes séparés, une cuisine équipée de 17 m2 et un salon surélevé (pour dégager de la hauteur sur le pont inférieur) de 10,8 m. Un grand cockpit avec une belle plateforme de bain permet de profiter de la mer, tandis que le flybridge accueille un jacuzzi et un salon extérieur.

Cockpit

Le KayFlo pourra être amarré à quai ou au mouillage et pourra naviguer – puisque ça reste un bateau – à la petite vitesse de 6 nœuds (11 km/h). Ne vous attendez pas pour autant à partir pour une croisière au long cours puisque la maison ne peut aller que jusqu'à 2 milles (3,7 km) d'un abri.

Cuisine

Mais l'avantage de cette maison bateau c'est son autonomie énergie, grâce à ses 20m2 de panneaux solaires et ses 2 éoliennes. Un système de récupération d'eau de pluie et de traitement des eaux usées permet également de subvenir aux besoins d'une famille. En option, le KayFlo pourra être motorisé avec un moteur hors-bord électrique, hybride ou thermique : 

- Moteur électrique hors bord pour de très courtes distances très ponctuelles
- Moteur thermique hors bord pour des déplacements occasionnels
- Motorisation hybride avec moteur électrique hors bord ou in board et générateur diesel. Pour des déplacements fréquents sur de "longues" distances

Salon

Un projet pour les particuliers ou les professionnels

Le premier bateau a d'ores et déjà été commandé par un particulier et sera mis à l'eau en 2017. Dans le même temps, KayFlo peut être exploitée en hôtellerie comme en location saisonnière. Un projet d'hôtellerie flottante d'une quinzaine de KayFlo verra le jour en 2018 à la Martinique.

Les KayFlo seront construites à La Rochelle et achevées à La Martinique pour le marché caribéen et pour le projet d’hôtel flottant aux Antilles.

Question prix, elle est proposée à 299 000 euros HT, soit 2 800 € le m2.

Chambre

Caractéristiques techniques du KayFlo

Longueur 12.81 m

Largeur 6.87 m

Déplacement lège 10 t, port en lourd 4 t

Surface mouillée : 70 m²

Tirant d'eau : 45 cm

Tirant d'air : 4.67 m à 7.30 m avec les éoliennes

Catégorie C : vagues de 2m, rafales 35 noeuds

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
PowerBoats
A lire aussi sur Bateaux.com