Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Hors-Série : Simy My-AIS, une mini-balise de détresse pour tous les plaisanciers

My-AIS est la plus petite balise de détresse au monde. Elle est prévue pour équiper les gilets de sauvetage. Pour moins de 200 euros et sans aucune programmation, l'équipier qui la porte met toutes les chances de son côté pour être récupéré en cas de chute à la mer.

Le
Balise de détresse My-AIS de Simy

Qui serait le plus à même d'intervenir rapidement pour repêcher un équipier tombé à la mer ? Les bateaux les plus proches naturellement. La balise My-AIS, que chacun devrait porter sur soi dès qu'il quitte le port, déclenche justement une alerte à destination de tous les bateaux qui naviguent aux alentours.

Le réseau AIS pour alerter tous les bateaux environnants

Avec cette balise qui s'appuie sur le réseau AIS, le signal d'alerte  est envoyé de façon circulaire tout autour du bateau. Si une station côtière peut le capter, ce sont surtout les bateaux les plus proches qui seront alertés et qui pourront intervenir le plus rapidement.

Dès que la balise est déclenchée – en mode manuel ou automatique – les bateaux qui reçoivent le signal AIS sont immédiatement alertés : Un signal sonore retentit à bord et une croix rouge s'affiche sur leur récepteur AIS en indiquant la position du naufragé directement sur le lecteur de cartes (avec les coordonnées GPS). Aujourd'hui une grande majorité des bateaux qui naviguent, tant en plaisance qu'en professionnel, sont équipés de l'AIS.

Balise de détresse My-AIS de Simy

Aucun paramétrage requis

Pour être protégé, l'utilisateur n'a rien à faire : aucun paramétrage. Il lui suffit simplement d'intégrer la balise à son gilet et de la déclencher en cas de chute à la mer. Avec sa batterie intégrée, la balise est prévue pour offrir une protection pendant 7 années. Au bout de cette période, il faudra juste renvoyer la balise au constructeur pour qu'il remplace la batterie. Il en profitera pour reconditionner à neuf le produit (changement des plastiques et des joints d'étanchéité).

Une mini balise à intégrer au gilet de sauvetage

Cette balise est vraiment minuscule. C'est la plus petite du marché. Elle est prévue pour s'installer dans tous les gilets de sauvetage autogonflants. Elle peut s'accrocher soit sur l'embout buccal – le tuyau rouge qui sert à regonfler le gilet à la bouche en cas de besoin – soit sur une des sangles du gilet. Deux pattes de fixation différentes sont livrées avec la balise. Elles permettent le choix du mode de fixation. Elles viennent se clipser au dos de la balise.

Simy My-AIS
Balise activée, volet rouge éjecté

Déclenchement manuel ou automatique

La balise se déclenche en faisant glisser le volet rouge vers le bas. Cette manipulation peut être réalisée par le naufragé, mais peut aussi se combiner automatiquement lors du gonflement du gilet de sauvetage. Il suffit d'une petite garcette fixée conjointement au volet et au bas du gilet (garcette livrée dans le coffret de la balise). Quand le poumon du gilet se gonfle, la garcette se tend et éjecte le volet rouge. L'antenne se déploie et la balise se déclenche. Un signal sonore et un voyant lumineux indiquent au naufragé que sa balise est activée et que le signal est bien émis. Une flash light à LED se met aussi à clignoter pour guider les secours de nuit.

Simy My-AIS
Montage sur embout bucal et raccordement de la garcette en bas du gilet, dans l'axe de la balise.

Dans le cas où la balise serait déclenchée involontairement (le gilet se gonflant inutilement par exemple), l'utilisateur pourra facilement replier l'antenne et repositionner le volet rouge. Cela arrêtera immédiatement l'émission de la balise.

Un GPS intégré

La balise intègre une puce GPS qui donne la position précise du naufragé 8 fois par minute. Si celui-ci dérive, le signal envoyé fait évoluer la position. Un bateau qui vient repêcher le malheureux peut se guider avec précision sur cette position.

Balise de détresse My-AIS de Simy
Balise activée, antenne déployée, montage avec clip sangle

Une antenne ressort qui se déploie

Pour émettre le signal AIS, une antenne masquée par le volet rouge se déploie. C'est une antenne hélicoïdale qui ressemble à un ressort. C'est par elle que va passer le signal AIS indiquant l'alerte et donnant la position du GPS. La portée radio de la balise est comprise entre 5 et 10 milles selon les conditions de mer. C'est de toute façon suffisant pour que les bateaux les plus proches soient prévenus, à commencer par celui dont il vient de tomber !

Une qualité produit irréprochable

Cette balise My-AIS est produite intégralement en France par une société bretonne. Syrlinks est connue pour ses développements de liens radio entre les satellites ou entre la terre et les satellites. Cette société s'est illustrée avec des produits très robustes et miniatures comme la balise de détresse embarquée dans la montre Breitling ou encore dans des missions spatiales en assurant les communications de la sonde Rosetta et son petit robot Philae.

Balise de détresse My-AIS de Simy
  • Balise My-AIS de Simy : 199,00 €
  • Disponible sur le site simy.fr
Reportage : Hors-Série Sécurité

Gilet de sauvetage 50 N Plastimo, des modèles jeunes et modernes

Homme à la mer ! Comment bien réagir à cette situation ?

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO