Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

La Moke amphibie Lazareth, la voiturette de plage qui remplace votre annexe

Lazareth est une entreprise française, spécialisée dans la conception et la construction de véhicules prototypes, à deux, trois ou quatre roues, pour des particuliers comme pour le cinéma. Mais depuis le 1er juillet 2017, la société vient d'ajouter une corde à son arc en devenant constructeur de bateau, grâce à la réalisation de la Moke Amphibie Lazareth, un 4X4 capable de passer de la route à l'eau facilement.

Le
La Moc amphibie Lazareth

Passer rapidement de la route à l'eau et inversement…

L'entreprise Lazareth, basée à Annecy vient de sortir son premier prototype de véhicule amphibie, la Moke amphibie Lazareth, une voiturette de plage pour 2 personnes. Cette petite voiture de 450 kg est inspirée de l'Austin Mini-moke, en vogue dans les années 70 à Saint-Tropez et véhicule préféré de son égérie, Brigitte Bardot.

Ludovic Lazareth, le concepteur de l'entreprise savoyarde, cherchait un moyen de passer rapidement de la route à l'eau. Une envie confortée par le fait que la circulation et le parking sont difficiles aux alentours du lac d'Annecy. Un cadre idéal donc, pour plancher sur la Moc, qui aura nécessité deux ans de développement. "La première année, nous avons travaillé sur l'homologation pour la route et la deuxième sur le côté navigation" détaille Ludovic, dirigeant de l'entreprise.

La Moke amphibie Lazareth, une voiturette de plage amphibie

Le concept de départ était de créer une voiture flottante et non d'adapter une voiture existante à l'eau. Ainsi, le châssis est en aluminium et la Moke abrite environ 500 L de mousse à cellule fermée pour pouvoir répondre aux normes d'insubmersibilité de la division 245. L'accastillage est en inox et en aluminium, tandis que la sellerie est en skaï.

"L'idée c'est de présenter la Moke comme une annexe de bateau, capable de naviguer à 300 m d'un abri ou comme un engin de plage, utilisable également dans la bande des 300 m. Elle est conforme à la division 245 puisqu'elle a une double homologation, pour la route et la mer" développe Ludovic. Le permis bateau n'est donc pas nécessaire puisqu'elle est homologuée en tant qu'engin de plage. Un kit de levage est d'ailleurs prévu avec la voiture pour pouvoir l'installer facilement sur son bateau, dans le cas où elle serait utilisée comme annexe.

La Moke est équipée d'un moteur de quadricycle 400cc Euro 4, au sec dans un réservoir étanche, tandis que la partie freinage/moyeu reste immergée. "Nous l'avons construit en tant que bateau, plus que comme une voiture. Avec la Moc, on souhaite éliminer les contraintes de l'annexe en permettant au plaisancier de débarquer facilement n'importe où, même sur un sol rocailleux puisque c'est un 4x4 avec quatre roues motrices" précise Ludovic.

Sous les sièges, un espace de rangement permet de stocker des affaires au sec. Enfin, côté personnalisation, tout est possible puisque l'entreprise est spécialiste du sur-mesure. On peut donc choisir la couleur de sa carrosserie, de sa sellerie, les matériaux de son accastillage, etc.…

Une conduite intuitive et facile

Sur route, la Moke se conduit comme une voiture normale, avec un permis B (ou B1 à partir de 16 ans) et peut atteindre la vitesse de 90 km/h. Dans l'eau, les roues ne tournent plus et l'hélice de 6 ch (installée à l'arrière) prend le relai pour atteindre la vitesse maximale de 7 nœuds (12 km/h). "On accélère avec le moteur et on tourne son volant à droite ou à gauche pour avancer. On a un rayon de braquage très court, comme sur la voiture, du coup elle est facile à manœuvrer. On peut également faire marche arrière" commente Ludovic.

Pour passer d'un mode à l'autre, c'est très simple, il suffit de tourner une clé et de choisir sa position.

Le premier exemplaire de la Moke amphibie Lazareth est sorti le 1er juillet 2017, mais il faudra attendre le mois de septembre pour que débute sa construction en série. Quatre exemplaires ont d'ores et déjà été commandés par des particuliers (plaisanciers, mais qui ne souhaitent pas l'utiliser en tant qu'annexe) et quatre autres sont à destination de loueurs, pour une utilisation sur le lac d'Annecy et dans le bassin d'Arcachon. Elle est affichée au prix de 42 000 € HT et il faut compter 8 à 12 semaines de construction.

De la voiture au bateau…

Depuis 20 ans, Lazareth conçoit, construit et commercialise des véhicules légers (quadricycles, tricycles et motos). L'entreprise basée à Annecy conçoit des prototypes pour des particuliers, comme pour l'industrie cinématographique. C'est d'ailleurs elle qui a réalisé le vaisseau spatial du film de Luc Besson Valérian (actuellement au cinéma), une moto utilisée dans le futur Taxi 5 ou encore une voiture dans le film A fond ! "Nous avons un catalogue de véhicule que l'on produit de manière récurrente et nous faisons aussi de prototypage en fonction des demandes", nous explique Ludovic.

Mais avec cette Moke amphibie, la société vient désormais d'obtenir le statut de constructeur de bateau.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 1 photos
Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO