Le Red Bull Storm Chase, à la recherche des tempêtes de force 10


Le Red Bull Storm Chase c'est une compétition de windsurf parmi les plus dures au monde et dont on ne sait pas grand-chose... La seule chose certaine c'est qu'elle se déroule sur la période du 5 janvier au 17 mars et qu'elle requiert une tempête de force 10 et attire les plus grands riders du monde entier... On vous explique le principe.

Après une année 2017 vierge de toute compétition, le Red Bull Storm Chase revient en 2018 pour deux mois et demi de "compétition". Car, le principe de ce challenge fou consiste à attendre une méga tempête (force 10 sur l'échelle de Beaufort) sur l'Hémisphère Nord, pour lancer le challenge ! Du 5 janvier au 17 mars 2018, la météo est scrutée par l'organisation, qui recherche une tempête de force 10, soit des rafales comprises entre 89 km/h et 102 km/h ! Du coup, on ne sait ni li lieu, ni la date... Ce sera la météo qui décidera... Mais il quand même que le spot soit accessible aux sauveteurs, suffisamment abrité pour les juges puissent admirer le spectacle et à proximité d'un aéroport international. 

Si un coup de vent suffisamment fort se présente sur ce créneau, alors le contest aura lieu, dans le cas inverse, il sera annulé. Il faut donc rester sur le qui-vive pour être prêt à se rendre n'importe où dans l'Hemisphère Nord. Particulièrement en Europe du Nord, au nord de l'Atlantique, sur les côtes de l'Écosse, de l'Irlande ou encore de l'Angleterre. C'est à cet endroit qu'elles sont le plus spectaculaires ! 

Toutes les personnes impliquées dans le Red Bull Storm Chase reçoivent une alerte 120 heures (5 jours) avant la compétition. L'endroit n'est révélé que 76 heures (3 jours) avant et les riders doivent rallier l'endroit 72 heures avant la compétition. 

Rallier le spot n'est pas toujours facile pour les riders, comme l'explique Marcilio Browne, champion du monde 2013 : "Pour moi, rejoindre le spot est le moment le plus difficile. Il faut voyager à l'autre bout du monde, et être prêt à s'adapter à des conditions extrêmes malgré le décalage horaire et la fatigue !"

Les riders sont notés par un panel de juges, présidé par Duncan Coombs, de la Professional Windsurfing Association's Head Judge. Seront jugés des tricks extraordinaires, des sauts vertigineux ou encore des vagues impeccablement surfées. "Le meilleur moyen de marquer des points, ce n'est pas forcément de réaliser des figures complexes, mais des figures impressionnantes" précise Marcilio Browne.

Ils sont 8 à pouvoir participer au Red Bull Storm Chase. Les quatre premiers font partie du top 4 du classement du dernier Red Bull Storm Chase. Ainsi, on retrouvera parmi les qualifiés d'office le français Thomas Traversa sera l'un des favoris, aux côtés de Dany BruchLeon Jamaer et Marcilio Browne. 4 autres riders seront choisis dans une liste de 10 nominés que voici :

               Les nominés           Les qualifiés 
Jaeger Stone, Australie Thomas Traversa, France
Ricardo Campello, Venezuela  Leon Jamaer, Allemagne
Adam Lewis, Royaume-Uni Dany Bruch, Espagne
Antoine Martin, France  Marcilio Browne, Brésil
Robby Swift, Royaume-Uni  
Philip Köster, Allemagne  
Kai Lenny, États-Unis  
Camille Juban, France   
Victor Fernández López, Espagne  
Jules Denel, France
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Windsurf
A lire aussi sur Bateaux.com