L'Amasea 84, un powercat à 3 ponts pour le voyage au long cours

L'Amasea 84

L'Amasea 84 (25 m de long) est un nouveau concept de catamaran en aluminium conçu pour un voyage autour du monde. Sa particularité ? Trois ponts et un aménagement intérieur complètement custom.

Inventer le bateau de ses rêves

L'histoire commence comme souvent dans le milieu du nautisme. Jack Wijnants, ingénieur en électronique rêve du catamaran à moteur qui lui permettra de faire un tour du monde avec sa femme et un équipage. Déçu par l'offre du marché, il décide de produire son propre bateau et par conséquent son propre chantier.

"Je cherchais un catamaran à moteur de 20 à 25 m pour parcourir le monde. Ayant échoué dans ma tentative de trouver le bateau idéal sur le marché, je me suis penché sur ma table à dessin pour créer le cata de mes rêves. Ils étaient tous très chers avec des solutions d'aménagements trop limités et des matériaux de qualité médiocre. De plus, il y avait trop de proximité avec l'équipage professionnel, nous devions par exemple partager la même cuisine. Toute l'histoire a donc commencé avec nos propres exigences, auxquelles les constructeurs de composites ne pouvaient répondre. J'ai donc décidé de développer mon propre catamaran et, après montré mon projet à des amis courtiers en yacht, ils m'ont incité à le commercialiser " a déclaré Jack Wijnants, fondateur d’Amasea Yachts.

Construction aluminium, décoration sur mesure

Amasea Yachts se lance donc sur le marché du catamaran de petite série. Les bateaux seront construits en aluminium plutôt qu'en fibre de verre, un matériau qui se prête bien à la construction en petite série. Le chantier naval qui construira les coques et superstructures devrait bientôt voir le jour en Turquie.

Si la construction du premier modèle de 25 m — destiné au fondateur du chantier — devrait durer entre 18 et 20 mois, les prochains modèles seront construits entre 13 et 16 mois avec une production maximale de 7 modèles par an. Le chantier est actuellement en négociation avec des professionnels nautiques italiens et néerlandais pour la réalisation de l'aménagement.

Autre caractéristique de cette nouvelle marque, les trois ponts au lieu des deux traditionnels. Le propriétaire souhaitant un espace réservé à l'équipage. Ce niveau supplémentaire fixe le tirant d'air à 12,31 m, un frein pour certains passages de pont par exemple.

"Avoir trois ponts au lieu de deux apporte beaucoup plus de flexibilité en termes de disposition. La suite principale, par exemple, peut se trouver sur le pont principal ou sur le pont inférieur. Le yacht est conçu pour proposer deux cuisines : une pour les propriétaires et une plus petite pour l'équipage" explique Jack Wijnants.

Autre concept, la décoration intérieure sera totalement custom. Les propriétaires pourront choisir leur propre designer.

Transatlantique au programme

Dans son communiqué, le chantier précise que les catamarans à moteur auront suffisamment d'autonomie pour traverser l'Atlantique. Cependant le constructeur ne précise pas s'il s'agit d'une transatlantique par l'extrême nord (500 milles) ou par les alizés (étape max aux alentours de 2 500 milles.)

Le chantier indique que le bateau possède suffisamment de stockage pour 6 semaines de vivres, sans préciser pour combien de personnes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...