Quelles sont les caractéristiques d'un superyacht Explorer ?

Si l'autonomie et la robustesse sont des caractéristiques fondamentales d'un superyacht d'exploration, quelles sont les autres ? Outre le stockage, le contrôle des émissions ainsi que la manœuvrabilité, voici les 5 critères d'un "bon" yacht explorer.

Une coque robuste

Un superyacht d'exploration est conçu pour naviguer à travers les océans du monde et notamment dans des contrées reculées, comme les pôles. Leur coque doit donc être robuste — construite en acier ou en aluminium — et surtout de classe polaire. L'aluminium présente plus de sécurité en cas de choc avec un iceberg puisqu'il se déforme contrairement à l'acier qui se fissure. Il est aussi préférable en termes de poids et de performances avec une plus grande vitesse, une meilleure tenue à la mer et une consommation de carburant moindre.

C'est-à-dire capable de résister aux glaces. Depuis janvier 2017, la norme International Polar Code est entrée en vigueur et peu sont les navires de plaisance qui s'y réfèrent. Le Damen SeaXplorer 65 est l'un des rares yachts en construction qui y répond.

De grands quartiers d'équipage

Avec l'évolution des tailles des yachts d'exploration, il est nécessaire d'embarquer plus d'équipiers. Il leur faut donc de grands quartiers d'équipage pour accueillir cette équipe de spécialiste, nécessaire aux voyages aux longs cours : guides, pilotes d'hélicoptère, professeurs, coachs et même vidéastes.  

Octopus, un yacht de 126 m est considéré comme le plus grand yacht d'exploration du monde. Il peut accueillir un équipage de 50 personnes à son bord.

D'immenses espaces de stockage

Lorsque l'on explore des zones de navigation variées, il est primordial d'avoir à bord une multitude de jouets nautiques : du tender, à l'hélicoptère, en passant par le sous-marin, les hydravions…

Ulysses avec ses 107,4 m de long correspond bien à cette définition puisqu'il peut accueillir six motos, deux quads, un engin de débarquement ainsi qu'un tender amphibie dans son garage. Sans oublier un catamaran support de yacht de 21 m de long capable d'atteindre les 50 nœuds et qui prend place sur le pont avant grâce à des grues spécialement développées.

De l'espace, mais pas forcément une longueur incroyable

Un superyacht doit mesurer plus de 24 m de long et un superyacht d'exploration plus de 40 m pour transporter tout l'équipement nécessaire. Pourtant, Cantiere Delle Marche, s'est spécialisée dans la construction de yachts d'exploration de 25 à 33,4 m de long.

De l'autonomie à une vitesse raisonnable

Une des caractéristiques primordiales d'un yacht explorer est son autonomie. Jusqu'où est-il capable de naviguer dans avoir à faire le plein ? La plupart des yachts de plus de 40 m auront une autonomie de croisière équivalente à celle d'une transatlantique, soit environ 3 000 milles. Mais les yachts d'exploration pourront naviguer encore plus longtemps. L'autonomie recommandée en d'environ 5 500 milles avec une vitesse de croisière d'au moins 10 au 12 nœuds.

Pour exemple, le yacht Ice de Lürssen avec ses 90 m de long peut parcourir 6 000 milles à la vitesse de 15 nœuds.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...