Le lavage de bateaux… par des mains expertes

© Karine Filhoulaut

Le grand ménage de printemps à bord, ça ne vous passionne pas ? Et pourtant, votre bateau, propre comme un sou neuf, ça vous irait bien… La solution : le faire laver par une tierce personne.

Un bateau nickel !

C’est un mardi venteux du mois d’avril. Au port de Locmiquélic, juste en face de celui, plus connu, de Lorient dans le Morbihan. Pas âme qui vive… Ou presque, car l’équipe de Kerboat Services vient d’arriver, et se met aussitôt au travail. De leur fourgonnette, les trois opérateurs sortent le matériel nécessaire au nettoyage, et le chargent dans une très pratique brouette prêtée aux plaisanciers par la capitainerie. L’équipe emprunte ensuite le ponton qui mène au catamaran - de 14 mètres tout de même - à laver… À "récurer" même pourrait-on dire, car le bateau n’a pas navigué depuis deux ans, suite à une avarie et des travaux. Le propriétaire, maintenant que son bateau a été remis en état et à l’eau, veut naviguer dessus le weekend suivant…

Kerboat Services

Des opérateurs spécialisés

"Comme je ne veux pas que les opérateurs oublient quelque chose ou perdent le fil du nettoyage, je préfère que le lavage ne s’étale pas sur trop de jours", précise Sébastien David, le fondateur et dirigeant de Kerboat Services. "Je peux mettre d’une à six personnes sur une prestation". Pour ce catamaran, ils sont trois : Anne-Françoise, Victor et Arnaud. Ils se branchent, pour l’eau et l’électricité, sur la borne du ponton, et embarquent leur matériel en le répartissant selon qu’il va servir pour l’extérieur ou pour l’intérieur. Les deux premiers opérateurs pénètrent à l’intérieur, tandis que le dernier se positionne sur le pont. Et tous s’assurent que les hublots soient bien fermés… bien sûr !

Kerboat Services

Sur le pont…

En extérieur, Arnaud débute par le teck. Première opération : le "dégrisage", option commandée par le propriétaire qui vise à redonner au bois son éclat et sa teinte originels. Ensuite, Arnaud passe au reste de la surface extérieure en plastique. Il peut utiliser du produit antirouille et du déjaunissant pour les tâches résistantes. Puis c’est le shampoing et le rinçage. Le tout se fait en suivant un cheminement précis : du haut vers le bas et de l’avant vers l’arrière. Et ce, pour ménager un écoulement logique qui ne salisse pas ce qui vient d’être nettoyé !

L’eau… à haute pression ?

Sébastien n’est pas un adepte de la haute pression : "Je pense qu’avec une lance en main, on a moins les yeux sur la salissure, on la voit depuis plus loin". À cela, l’entrepreneur ajoute que trop de pression peut aussi abîmer les joints sur le teck. Bref, il n’autorise ses opérateurs à s’en servir que pour les surfaces antidérapantes vraiment sales pour, si les produits ne suffisent pas, désincruster le lichen notamment. Les chromes sont traités en dernier, et Arnaud veille à ne pas laisser de traces de doigts ou de gouttes d’eau. Si vitres il y a, elles peuvent recevoir une pellicule de cire pour plus de brillance.

Kerboat Services

Dans la cabine…

Pendant ce temps, à l’intérieur, l’odeur de propre monte des cales ! "C’est signe que les choses avancent en bas", fait remarquer Sébastien. Et il ne s’agit pas des effluves d’un quelconque parfumeur, insiste-t-il. "On n’utilise pas ce genre de chose : l’odeur de nos produits suffit, et je crains toujours qu’une odeur supplémentaire fasse plus cache-misère qu’autre chose pour le client". Anne-Françoise et Victor se sont attaqués aux sanitaires logés dans chacune des coques. Il faut rendre blanches les surfaces jaunies ou grisâtres.

Geste après geste…

Passer éponge et chiffon dans les rainures et recoins. S’occuper des miroirs et de la partie intérieure des hublots. Aller nettoyer jusqu’au fond des coffres. Faire briller autant que possible les plaques de cuisson et les inox, souvent piqués ça et là. Et puis aussi traiter les textiles : l’alcantara par exemple, cette espèce de velours qui couvre parfois les plafonds des cabines. Autant d’opérations qui nécessitent l’usage sans modération de l’huile de coude ! Les opérateurs ont cependant des produits à leur disposition….

Kerboat Services

Côté produits, de l’exclusif…

Si les opérateurs utilisent des produits ménagers classiques, dégraissants, décrassants, et lustrants, ils se servent aussi de produits spécifiques à l’univers nautique. Plusieurs d’entre eux sont produits par un producteur breton nommé Greenplaisance. "Ils sont écoconçus puisque créés avec des éléments naturels écologiques", explique Sébastien qui tient à ce côté "vert". Le laveur et le chimiste travaillent d’ailleurs ensemble au développement de nouveaux produits, comme un dégraissant et un décrassant qui acceptent le contact alimentaire et soient non moussants.

… et du respectueux !

Les opérateurs se servent aussi d’autres produits, que le fondateur de Kerboat Services veut donc les moins impactant possibles sur leur environnement. Il tient notamment à leur non-dangerosité, une qualité d’ailleurs affichée par Greenplaisance sur ses produits. "Je pars du principe que si les produits ne sont pas dangereux pour la nature, ils ne le seront pas non plus pour les hommes qui les utilisent ni pour les matériaux dont sont faits les bateaux. C’est un point important pour moi", tient à préciser le Sébastien, qui énonce une sorte de règle d’or de l’entreprise : "chez Kerboat Services, on nettoie sans altérer !".

Kerboat Services

Et côté matériel ?

"Ne pas abîmer" : la promesse est valable aussi concernant les outils utilisés. Pour exemple, les deux tampons, plus ou moins abrasifs, utilisés pour le traitement du teck : "des brosses trop dures risqueraient de creuser le bois", explique Sébastien. Pour le plastique extérieur, par contre, c’est brosses dures pour le sol et plus souples pour les vitres. Sont aussi utilisées des éponges magiques blanches qui gomment les tâches. De solides gants également, même si les produits sont non dangereux, et des seaux encore. L’équipe se sert aussi d’aspirateurs eau et poussière. Et, comme tenue de travail, des habits pratiques et qui peuvent être salis. L’opérateur qui travaille dehors doit, lui, revêtir une combinaison étanche.

Outre le lavage ?

Kerboat Services ne prend pas en charge les opérations telles que le polish, les raccords de peinture, l’évacuation de résidus d’huile ou d’hydrocarbures… bref de rénovation ou de petites réparations. Sébastien laisse ces interventions à votre chantier naval. Mais il a développé d’autres services. Par exemple, le lavage des voiles, tauds, capotes, biminis et lazy-bags. Ces éléments sont récupérés à votre bateau, lavés dans l’atelier de la société ou chez un sous-traitant, pour être débarrassés de la verdure (algues) et de la moisissure (champignons). Ils sont séchés et pliés au sec. Ensuite, ils peuvent vous être restitués à bord, ou stockés pour hivernage. Un contrôle technique des voiles vous est proposé par un professionnel, pour éviter toute mauvaise surprise en mer ! Vous pouvez aussi opter pour une imperméabilisation des taux, capotes… Vos bouts peuvent aussi être lavés.

Kerboat Services

L’hivernage aussi !

Les opérateurs de Kerboat Services peuvent aussi gérer l’hivernage de votre bateau : de la recherche d’une place à sec au nettoyage préembarquement, en passant par le thermobâchage à la ligne de flottaison ou intégral, la mise en place d'absorbeurs d'humidité, la révision des équipements de sécurité du bord, la visite de veille mensuelle pour contrôler l’état de votre bateau…

À vos petits soins

Vous n’avez pas envie de retarder votre départ à cause d’un plein de victuailles à faire ? L’avitaillement peut être également pris en charge : un de ses opérateurs récupère votre "drive" au supermarché le plus proche, et vous range vos achats dans votre bateau. Il peut aussi s’occuper de la même manière de votre linge de bord. Plus anecdotique sans doute, mais qui peut vous intéresser à l’occasion : votre transfert de l’aéroport ou de la gare à votre bateau ; sa décoration ou mise en ambiance pour une occasion particulière comme un anniversaire, une sortie romantique, un weekend enter amis… ; le convoyage de votre bateau d’un port à un autre ; l’offre de croisière sur mesure ; le "training personnalisé" pour mieux maîtriser la navigation… 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Enrico Avallone - 4 mois
Bonjour et quel est le prix pour un nettoyage complet d’un 14 mètres ? Merci
François-Xavier Ricardou - 4 mois
Kerboat n'aime pas trop communiquer de tarif car tout dépend de l'état de saleté (de propreté...) du bateau et des options choisies (teck, coussins...). Kerboat établit toujours un devis avant de commencer. A titre d'indication le devis pour catamaran présenté dans ce sujet tourne autour de 1000 € pour son propriétaire.
Ajouter un commentaire...
Reportage : Kerboat Services

La parole aux opérateurs de Kerboat Services