470, ils ont leur ticket pour les Jeux Olympiques de voile 2020 !

L'équipe féminine en 470 pour les JO 2020 © Bernard Le Bars

Les Jeux olympiques de 2020 se dérouleront au Japon du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août. Au total, 6 séries olympiques se joueront en voile et certains athlètes ont déjà décroché leur qualification, notamment en 470.

Un support universel

Le 470 est un dériveur en double dessiné en 1962 par l'architecte français André Cornu. Bateau olympique depuis 1976 pour les hommes et 1988 pour les femmes, le "quatre sept" mesure 4,70 m de long et possède un maitre-bau de 1,70 m. Son plan de voilure se compose d'une grand-voile, d'un foc ou d'un spinnaker.

Grâce à son accessibilité, le 470 est une véritable porte d'entrée au monde de la voile. S'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a été choisi comme support olympique, permettant à chacune des nations engagées de rivaliser à armes égales en voile légère. S'il est petit, il offre aussi de superbes sensations, s'il est facile à naviguer, il demande de la stratégie et de la tactique, notamment dans le petit temps.

Aux Jeux olympiques, on trouve deux épreuves de 470, une pour les hommes et une pour les femmes.

© Sailing Energy / World Sailing

Deux hommes talentueux

Le duo français composé de Kevin Péponnet à la barre et de Jeremy Mion aux réglages a été choisi pour représenter la France aux Jeux olympiques 2020 à Enoshima. Ils naviguent ensemble depuis deux ans et ont déjà décroché un titre de champions du monde en 2018 à Aarhus, avant de s'illustrer par de beaux résultats en 2019.

On notera leur belle 7e place sur la première étape de Coupe du Monde à Miami en janvier dernier, ou encore leur médaille de bronze sur les Championnats d'Europe de 470 à San Remo.

Cet été, ils prenaient la cinquième place aux Championnats du monde à Enoshima, décrochant ainsi le ticket pour le Test Event, une semaine plus tard sur le même plan d'eau et terminaient 9e.

" C'est un rêve de gosse. J'ai été bercé par les histoires de mon oncle qui est allé deux fois aux jeux et qui m'a raconté ses expériences. À chaque fois que l'on en parle, j'ai des étoiles dans les yeux. C'est le plus bel évènement du fait de sa rareté. C'est très riche au niveau du partage avec les autres sportifs français, il y a pleins de transfert d'expérience, t'apprends beaucoup" explique Kévin.

© Sailing Energy / World Sailing

Deux femmes pleines d'ambition

Un an et demi après la constitution de leur duo, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz sont qualifiés pour représenter la France aux JO 2020 en 470. Camille, déjà médaillée de bronze en 2016 et Aloïse pour qui ce sera la première participation olympique auront à cœur d'aller chercher l'or.

Depuis 2018, elles alignent les réussites : 1res du Championnat de France Élite 2018, Championnes d'Europe 2019 puis Médaille de bronze au Championnat du monde et enfin, 1res au Test Event sur le plan d’eau des Jeux olympiques cet été.

" C'est ma 3e sélection après Londres et Rio. C'est une étape, mais pas une finalité. La finalité ce sera la médaille. Cela fait déjà un moment que nous sommes tournées vers les Jeux sans attendre la sélection. Ma réussite elle est aussi personnelle, celle de réussir un projet olympique en ayant un enfant et en l'emmenant avec moi partout. Il y a 2 ans je n'en étais pas sûre du tout" commente Camille. Et Alöise d'ajouter : "depuis que je suis enfant j'en rêve ! Et depuis 10 ans, c'est mon objectif principal dans la vie. C'est vraiment fort de savoir que l'on va y être."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...