SY200, un concept de voilier de luxe autosuffisant

Après la présentation du SY300, l'architecte français Philippe Briand dévoile le SY200, un élégant et performant voilier de luxe de 60 m de long autosuffisant.

Les superyachts à voile sont généralement des motoryachts à voile qui se déplacent au moteur. C'est de ce constat qu'est parti le designer Philippe Briand pour concevoir le SY200. Ce voilier de 60 m de long qui possède un maitre-bau de 10,50 m sera propulsé uniquement de manière vélique. À l'image de son grand frère, le SY300, il s'inspire des voiliers de course au large, mais possède un design épuré et des lignes élégantes, nées dans l'imagination de Philippe Briand.

Pour créer ce yacht qui n'émettrait aucune émission lors de ses déplacements de port en port, l'architecte a d'abord privilégié un immense plan de voilure. Avec une surface de voile au près de 2 000 m2 et supérieure à 3 000 m2 au portant, c'est comme si le SY200 développait une puissance motrice de 2 000 kW. Comme pour le modèle précédent, le designer a pensé à l'installation de turbines sous-marine pour alimenter les batteries du bord. Ces dernières produiraient l'équivalent d'un générateur de 500 kW en maintenant une vitesse de 15 nœuds. Cette énergie serait alors stockée dans un parc de batterie de 20 tonnes, ce qui lui permettra d'être autonome et silencieux au mouillage.

Le designer a opté pour un gréement sloop traditionnel en fibre de carbone dont la hauteur de mât culmine à 83,5 m. La coque est contemporaine avec une étrave inversée et un pont totalement flush. Le déplacement du SY200 est de 490 tonnes, un déplacement 10 tonnes plus léger que les voiliers de même taille d'après l'architecte.

Le design extérieur est très élégant avec des lignes soignées. La conception se distingue par son immense roof vitré qui vient recouvrir une grande partie de l'arrière du pont principal, ou l'aménagement est de plain-pied. Le cockpit est divisé en deux espaces. Sur l'arrière, on trouve deux barres à roue avec une grande banquette bain-de-soleil pouvant accueillir 14 personnes. Sur l'avant, la grande salle à manger protégée du soleil peut accueillir jusqu'à 16 personnes.

Enfin, la grande plage de bain à laquelle on accède par des marches latérales fait office de grande terrasse sur la mer et intègre sur un accès privé à la cabine propriétaire, situé à l'arrière du pont inférieur.

Sous le pont, la cale technique est située loin de l'espace nuit invité. Les bruits en sont réduits et l'accès pour l'équipage est plus facile. Enfin, cette disposition qui permet de libérer plus de volume dans les cabines invités, permet avec plus de poids vers l'avant de déplacer l'emplacement de la quille et donc de reculer le gréement pour plus d'efficience.

La partie arrière du SY200 est dédiée aux passagers avec quatre cabines invités et une grande suite propriétaire. Cette dernière est traversante et mène directement à la grande terrasse avec jacuzzi et accès à la mer. On y retrouve deux salles de bains avec dressings séparés ainsi qu'un bureau. À l'avant, 12 membres d'équipage peuvent être hébergé dans la zone qui leur est réservée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...