Les 10 phares à voir au moins une fois dans sa vie

Les phares font partie intégrante de la vie des marins depuis le 19e siècle, leur permettant d'éviter les dangers lors de leur navigation de nuit. Installés en pleine mer ou sur les côtes, ils ne sont pas de simples signalements maritimes, mais parfois de véritables musées. Voici les 10 phares à voir au moins une fois dans sa vie.

Tour d'Hercule, Espagne

La tour d'Hercule se trouve à l'entrée du port de La Corogne, au nord-ouest de l'Espagne, bâti pour la première fois 1 siècle après JC. Bâtiment d'origine romaine, est l'un des plus vieux phares du monde encore en activité. Inscrit au patrimoine mondial depuis 2009, il est un témoin de l'époque latine.

Hook Lighthouse, Irlande

Situé sur la péninsule de Hook, en mer Irlande, il signale l'entrée du Waterford Harbour dans l'embouchure des The Tree Sisters. Construit au 12e siècle, le Hook Lighthouse est le plus vieux phare encore en activité et certainement le plus vieux phare d'Europe. Construit par le compte de Pembroke, il culmine à 35 m de hauteur. À ses débuts, ce sont les moines qui y font des feux pour guider les navires, il est automatisé depuis 1966, et est ouvert à la visite depuis 2001.

Phare de Gênes, Italie

Le phare de Gênes, appela la Lanterna en raison de la lanterne cylindrique équipée d'une optique tournante que l'on trouve à son sommet. C'est une tour carrée de 76 m de haut, installé sur le port ligurien. Construit au 12e siècle et plusieurs fois rebâti, il est un symbole de la ville et le plus haut phare d'Italie et de Méditerranée.

Phare de Cordouan, France

Le phare de Cordouan est le plus vieux phare de France encore en activité. Construit en 1611, il sécurise l'embouchure de la Gironde. Véritable musée au milieu des flots, il est aussi le premier phare à obtenir le titre de Monument historique en 1862.

Il est le plus ancien phare de France encore en activité et le dernier phare français sur lequel vivent et travaillent encore des gardiens toute l'année. Autre caractéristique, il est seul phare en mer visitable, accessible à marée basse.

Phare de Tourlitis, Grèce

Le Phare de Tourlitis se trouve en face du port de Chora sur l'île grecque d'Andros. Construit sur rocher isolé — un fait unique en Grèce —, il est érigé en 1887 et culmine à 19 m au-dessus de la mer Égée. Au vu de son emplacement, il n'a jamais eu des gardiens et est d'ailleurs le premier phare automatisé de Grèce. Détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, il est reconstruit à l'identique en 1995 grâce aux dons d'une riche famille.

Tour de Léandre, Istanbul

Baptisée Kiz Kulesi en turc, la tour de Léandre se trouve sur un petit ilot du Bosphore, entre l'Europe et l'Asie. La première tour fut implantée en 408 av. J.-C., mais de nombreuses reconstructions eurent lieu depuis. Aujourd'hui, elle abrite un restaurant.

Cette tour doit son nom à une légende très répandue en Turquie. Pour protéger sa fille des prédictions de l'oracle qui la voyait tuée par une terrible morsure de serpent à l'âge de 18 ans, un sultan décida de faire construire cette tour pour y enfermer sa fille et la protéger jusqu'à son 18e anniversaire. Ce fameux jour, ce dernier lui apporta un panier de fruit exotique de laquelle jaillit un serpent. S'accomplit ainsi la funeste prévision. Et la tour hérita du nom de la jeune fille.

Phare de Rubjerg Knude, Danemark

Le phare Rubjerg Knude est situé dans la péninsule du Jutland au Danemark, bâti en 1990. Haut de 60 m au-dessus de la mer, il est victime de l'avancée du sable, à tel point que le site est abandonné en 2002. Si celui-ci tient toujours, les bâtiments qui l'entourent sont quasiment ensevelis.

Phare des Eclaireurs, Terre de Feu

Le phare des Éclaireurs est situé sur un ilot rocheux sur le canal de Beagle à l'entrée de la baie d'Ushuaia et a été mis en service en 1920 par l'expédition française baptisée "La Romanche." Il doit son nom en raison des ilots qu'il fallait éclairer pour prévenir des dangers de l'archipel.

Phare de Ponta do Arnel, Açores

Situé sur le promontoire de Ponta di Arnel, à Nordeste sur l'île de Sao Miguel aux Açores, le phare de Ponta do Arnel fut le premier à être installé dans cet archipel posé dans l'océan Atlantique. Construit en 1876, il est automatisé depuis 1998 et offre une vue imprenable sur l'Atlantique.

Phare de Kjeungskjaer, Norvège

Le phare Kjeungskjær est bâti sur un ilot à proximité de la commune d'Ørland, et guide les bateaux à l'entrée et à la sortie du fjord de Trondheim. Ce phare octogonal rouge vif est l'un des plus emblématiques de la région et possède un hébergement pour 20 personnes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...