Leopoard 53 Powercat, un tout nouveau design pour une nouvelle génération

Le constructeur sud-africain Robertson and Caine présentera en septembre 2020 à Cannes son nouveau catamaran à moteur, le Leopard 53 PC. Si ce dernier vient remplacer le 51 Powercat lancé en 2013, il introduit une la 4e génération de la marque Leopard Catamarans.

Un modèle "unique"

Avec le Leopard 53 Powercat, Robertson and Caine lance la 4e génération de catamarans. Ce modèle succède ainsi au 51 PC, lancé en 2013 et produit à 137 exemplaires. S'il y a 10 ans les modèles à voile et à moteur partageaient les mêmes coques, ce n'est plus le cas depuis quelques années. Chaque gamme possède son propre moule de coque.

Il en va également sur ce modèle pour l'aménagement intérieur. Alors que son prédécesseur, le Leopard 51 PC partageait certains aménagements avec le Leopard 48, ce nouveau powercat de 15,4 m rompt avec cette habitude. Nouveau design extérieur et intérieur, nouvel aménagement…

Aujourd'hui, le marché du catamaran à moteur est en pleine évolution, même s'il est encore un marché de niche en comparaison du catamaran à voile. Chez Robertson and Caine, le secteur du powercat représente désormais 1/3 de la production sur les 180 bateaux produits chaque année. Une production non négligeable !

Un nouveau design

Le Leopard 53 PC introduit un nouveau design plus moderne ou les vitrages ont été maximisés. À l'image des grands vitrages de coque ou de cette superstructure vitrée quasiment ininterrompue. L'intérieur moderne a été repensé pour offrir le même confort qu'à la maison, tandis que l'extérieur offre de grands espaces de détente.

De très grands espaces extérieurs pour se détendre

À commencer par le grand flybridge coiffé d'un bimini rigide où l'on retrouve un poste de pilotage extérieur offrant une vue panoramique sur le plan d'eau. On pourra y déjeuner autour du grand carré en U ou se prélasser sur le bain de soleil arrière ou encore tout simplement profiter de la navigation sur la banquette copilote. Pour y accéder, on utilisera l'escalier tribord, directement intégré dans la superstructure, et pourvu de main courante.

L'accent est clairement mis sur l'extérieur avec un immense cockpit, protégé par la casquette de roof et prolongé deux belles jupes et une plateforme de bain hydraulique. Le grand carré central est positionné juste devant la baie vitrée de cockpit ce qui permet ainsi de communiquer directement avec le carré.

L'accès à la grande plage de bain avant se fait via de larges passavants bien défendus, mais dont l'accès n'est pas flush. 3 marches séparent le passavant du cockpit.

Un intérieur lumineux proposé en 3 ou 4 cabines

À l'intérieur, rendu très lumineux par les nombreux vitrages, on découvre sur l'arrière une cuisine avec un double réfrigérateur/congélateur et un meuble avec évier à bâbord et une partie cuisson en L à tribord tout équipé pour cuisiner comme à la maison.

À l'avant, l'aménagement est distribué de part et d'autre du large passage central, qui permet d'accéder directement sur la plage avant de l'intérieur, grâce à la porte centrale insérée dans le vitrage. Un carré en L à bâbord et une deuxième poste de pilotage (en option) à tribord avec un deuxième sofa composent l'aménagement de cette partie avant.

Les coques peuvent accueillir 3 à 4 cabines, une modularité appréciée en fonction du type de propriété (privé ou charter). Dans la version propriétaire, la cabine principale occupe toute une coque et offre un grand lit double, une armoire et un double cabinet de toilette. Enfin, il est possible d'opter pour une cabine équipage, séparée du reste des cabines.

Des vitesses élevées et une grande autonomie

Avec ses coques étroites sous la ligne de flottaison, qui s'élargissent hors de l'eau, Le Leopard 53 Powercat présente tous les atouts du multicoque — la stabilité et l'espace — et les avantages du bateau à moteur — la facilité de manœuvre et la vitesse. Le chantier annonce une importante autonomie de 2 000 milles (capacité de carburant de 2 130 L) et des vitesses bien plus importantes que le Leopard 43 PC, plus petit modèle de la gamme. Avec deux moteurs de 370 CH, ce nouveau modèle navigue à la vitesse de croisière de 17,5 nœuds et à la vitesse de pointe de 25 nœuds.

Une présentation européenne en septembre 2020

Présenté en première mondiale à Miami, il fera son apparition en Europe à Cannes en septembre prochain, le salon du multicoque ayant été annulé en raison de la crise sanitaire que traverse le monde en ce mois d'avril 2020. Le prochain modèle disponible, actuellement à Cape Town, en Afrique du Sud est d'ores et déjà en attende de son futur propriétaire.

Comptez un prix de base HT départ chantier (donc en Afrique du Sud) de 799 000 €.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Leopard 53 PC, la fiche technique

MarqueRobertson and Caine
Longueur hors-tout16.19 m
Largeur7.67 m
Déplacement lège18 629 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant2200 L
Voir la fiche technique complète du Leopard 53 PC