Les grands enjeux du secteur nautique - Partie 2

Après son analyse du marché nautique, national et international, la Fédération des Industries Nautiques ont décidé de créer des mesures pour aider la France à conserver sa place de leader international. Mais aussi de booster le marché afin de pérenniser l'activité. Retour sur les grands enjeux prévus pour l'industrie nautique dans les années à venir.

Avec une crise présente depuis plusieurs années, le secteur du nautisme est menacé. Un certain nombre d'acteurs ont disparu du marché et de nombreuses entreprises sont fragilisées. Les marchés sont, de plus en plus, éphémères, les stratégies des professionnels sont soumises à de fortes mutations. La Fédération des Industries Nautiques se doit donc d'adapter ses priorités afin de répondre aux préoccupations de ses adhérents, mais aussi, de les accompagner au mieux dans cette période instable.

Deux axes pour pérenniser le marché du nautisme

Pour ne pas laisser le marché se dégrader, deux axes stratégiques ont été évoqués. Tout d'abord, il faut renforcer la compétitivité des entreprises en maintenant les avancées techniques et technologiques, en maintenant le niveau d'expertise et d'excellence dans les métiers en enfin, en appuyant la position concurrentielle des entreprises.

Le deuxième axe consiste à soutenir le développement des entreprises. Pour ce faire, il faut continuer à promouvoir l'offre française et son image de marque, à l'international comme de manière nationale, promouvoir et encourager la pratique du nautisme actuelle mais aussi dans le futur et enfin, accroître la fluidité des marchés.

Des régions littorales qui portent le secteur nautique

Ce sont les régions littorales qui concentrent la quasi-totalité de l'activité économique de l'industrie et des services nautiques, soit 85 %. Il est donc important de garder cette activité pérenne, pour préserver l'équilibre socio-économique de ces régions. Ce sont 34 000 emplois directs qui dépendent de l'industrie nautique de ces régions et 3,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires généré, dont 40 % en rapport avec les services autour des ports.

Ces retombées économiques et sociales sont donc primordiales pour ces régions littorales, mais aussi pour la totalité du territoire grâce à leur rayonnement national.

Aider la France à conserver son attractivité et son savoir-faire mondial

La France doit conserver son rang parmi les leaders mondiaux et pour ce faire, il faut appuyer son développement sur les grands marchés internationaux et ne pas mettre en place des mesures réglementaires qui pourraient la discriminer par rapport à ses concurrents. Au niveau national, la fiscalité qui pèse sur les plaisanciers français et internationaux ne doit pas s'alourdir, la liberté de naviguer ne doit pas être entravée par des réglementations excessives et enfin, l'attractivité des littoraux français doit être renforcée pour concurrencer les pays voisins.

Bilan de ces enjeux

Les professionnels du nautisme doivent montrer à quel point ils permettent de contribuer au développement économique du pays et l'état français doit tout faire pour appuyer cette volonté de stimuler le monde du nautisme.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...