Des champions français de surf sur le devant de la scène internationale

Johanne Defay, Jérémy Flores et Maxime Huscenot, victorieux sur leurs épreuves de surf international

Les surfeurs français ont le vent en poupe et le mois d'août a été l'occasion de le démontrer. En un mois, Johanne Defay, Maxime Huscenot ou encore Jérémy Florès ont remporté chacun leur tour une compétition internationale de surf

Johanne Defay remporte l'US Open

Tout a commencé avec Johanne Defay qui à seulement 21 ans a remporté l'US Open, qui se déroulait en Californie, à Huntington beach. Pour sa deuxième année sur le tour, elle s'est offert sa première finale sur une étape du world championship tour féminin. Elle a d'ailleurs obtenu le meilleur total (17,44 pts au Round 1) et la meilleure note (9,27 pts au Round 1) de toute la compétition.

Face à elle, des surfeuses de renom : Sally Fitzgibbons (Aus) en finale, Bianca Buitendag (AfSud) en demis, Lakey Peterson (USA) en quarts, Alessa Quizon (Haw) au 4e tour.

Une magnifique performance pour celle qui avait perdu trois demi-finales (deux en 2014 et une en 2015) et qui continue de surfer sans sponsor majeur. La numéro 1 européenne bénéficie uniquement de quelques partenaires, fait appel au financement participatif et peut compter sur le soutien de Jérémy Florès.

Avec cette victoire, Johanne Defay devient la 2e Française à remporter une étape du world championship tour.

Maxime Huscenot remporte le Soöruz Lacanau Pro 2015

Puis ce fut au tour de Maxime Huscenot (23 ans) de remporter le Soöruz Lacanau Pro 2015. C'est lors d'une finale 100 % Française contre Nommé Mignot que le Réunionnais de décrocher le premier WQS de sa carrière. Son dernier titre remonte en 2010, où il avait été sacré champion du monde junior en Australie.

Cette victoire française lui permet ainsi de remonter à la 8e place du classement WQS. Depuis quatre ans qu'il évolue sur le circuit, c'est sa meilleure place.

Jérémy Flores remporte le Billabong Pro Tahiti

Enfin, ce mardi 25 août, Jérémy Flores a remporté le Billabong Pro Tahiti sur la mythique vague de Teahupoo. Il affrontait en finale le champion du monde et tenant du titre, Gabriel Medina. En 2010, il avait remporté le Billabong Pipe Masters.

Tout n'était pas gagné d'avance pour celui qui avait été blessé le 19 juin dernier lors d'un free surf à Sumbawa. Finalement, il reprend le surf le 27 juillet dernier et les médecins de la Fédération Française de Surf l'autorisent à participer à la compétition à Tahiti.

Cette victoire n'est que le prolongement de son bon début de saison 2015 : 3e place à Fidji, 9es places en Australie à Bells et Margaret River et deux finales sur les QS 10,000 de Saquarema (Brésil) et Trestles (USA).

Ainsi, il remonte à la 7e place du classement mondial, son meilleur résultat depuis 5 ans.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...