TES 32 Dreamer, la navigation de rêve façon polonaise

Le terrain de jeu étant très différent des nôtres, les Polonais ne naviguent pas comme nous. Leurs bateaux sont aussi très caractéristiques. Comme le démontre le TES 32 Dreamer, le plus grand du chantier TES Yachts.

Le chantier TES Yachts en Pologne construit environ 100 voiliers par an. C'est donc un acteur important. Le 32 Dreamer présenté aujourd'hui est le plus grand de la gamme qui débute à 6,40 m et qui compte 5 modèles. Naviguant beaucoup sur des plans d'eau intérieurs avec peu de fond, les bateaux polonais sont des dériveurs avec un système de matage et démâtage sans faire appel à une grue (chèvre et jumelles de mât).

Le TES 32 reprend ces caractéristiques à son compte. Sa version dériveur ne cale que 0,45 m. Le mât est rabattable. Mais c'est à l'intérieur que ce voilier surprend. Il offre une belle habitabilité pour sa taille.

Avec 1,87 m de hauteur sous barrots, les déplacements dans le carré se font sans contrainte. Le plan d'aménagement, modifiable au gout des propriétaires, offre 2 ou 3 cabines doubles. Une première, installée dans la pointe avant et séparée du carré par une cloison. Les 2 autres à l'arrière. La cabine optionnelle diminuant le volume du coffre arrière.

La particularité de ce plan tient dans l'excroissance de son pont arrière. Il remonte de chaque côté du cockpit pour offrir un beau volume et de la hauteur sous barrots dans les cabines arrière. Ce plan permet aussi de bien protéger le cockpit. Le TES 32 est disponible en version barre franche ou avec une barre à roue. Cette option si elle est gratifiante pour son propriétaire (on a l'impression d'avoir un gros bateau sous la barre) occupe énormément de place dans le cockpit.

Nous avons eu la chance de rencontrer au Grand Pavois de La Rochelle, le premier propriétaire français de TES 32 et de lui poser la question : "Pourquoi avoir choisi ce modèle ?"

"Le TES 32 apporte tout ce que je cherchais dans un voilier, tout en restant dans mon budget. Je veux naviguer en mer en équipage réduit, mais aussi pouvoir faire du fluvial sur les canaux. Avec sa dérive qui limite le tirant d'eau et en pouvant baisser le mât, cela m'est possible.

En plus, le chantier a répondu positivement à toutes mes demandes spécifiques d'aménagement. Par exemple, j'ai fait installer un bureau rabattable dans une cabine arrière. Question qualité de travail et notamment des menuiseries, je suis aussi très satisfait. Et j'aime cette plage arrière basculante qui offre un accès facile à la mer."

Même si l'esthétique est déroutante avec nos critères marins actuels, son prix d'appel agressif, son équipement complet et sa belle finition, le TES 32 devrait trouver sa place dans le paysage des voiliers naviguant en France.

CARACTÉRISTIQUES :

Architecte : Thomas Siwik
Longueur hors-tout : 9,80 m
Longueur de coque : 9,10 m
Longueur à la flottaison : 8,70 m
Largeur : 2,98 m
Tirant d'eau : 0,45 – 1,65 m (1,65 en version quillard)
Poids : 3,9 t
Lest : 1,12 t
Motorisation : 18 ch (30 ch en option)
Homologation Cat B pour 6 personnes (C/8)

Prix prêt à naviguer : 84 000 €
Version moteur diesel 20 cv ligne d’arbre, dériveur intégral, mât rabattable, coque blanche, barre franche

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...