L'épreuve française de vagues de Xtrem Gliss Festival de Crozon (29) annulée

Trials de la compétition de tow-in à Morgat © Carter/pwaworldtour.com

L'Xtrem Gliss Festival se déroulait du 16 au 22 octobre dernier, sur la presqu'île de Crozon, dans le Finistère. L'unique épreuve française de vagues devait se déroulait pendant la semaine, mais l'absence de houle n'a pas permis de lancer la compétition. Une épreuve officielle de tow-in a remplacé l'épreuve initiale, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Les meilleurs riders et rideuses du monde se sont donc donné rendez-vous en Bretagne pour l'unique étape française de vagues du circuit PWA. La compétition se jouait aussi du côté du Stand-up paddle avec le Championnat de France de Paddle.

La compétition devait être lancée le 17 octobre, mais la météo capricieuse en a décidé autrement. Le manque de vagues a empêché les riders de s'élancer sur leurs planches à voile. Mais le spectacle était quand même sur l'eau, pour le public venu assister à la compétition. Les 130 concurrents en lice sur l’épreuve longue distance du Championnat de France de SUP14' de la Presqu’île Paddle Race, se sont élancés sur un parcours downwind de 18 kilomètres entre Kersanton et Le Fret.

Les riders restés à terre en ont profité pour visiter les environs ou passer du temps en famille. Ils se sont également prêtés au jeu des séances de dédicace. Et c'est finalement ce qui s'est passé le restant de la semaine puisque l'épreuve de coupe du monde de vagues n'a finalement pas pu être lancée. Lundi, le soleil était présent, mais toujours pas de vent pour réaliser de belles figures. Du coup, les riders ont continué à jouer les touristes, à signer des autographes ou à s'entrainer au foil, devant un public ravi.

Crédit : Carter/pwaworldtour.com
Crédit : Carter/pwaworldtour.com
Démonstration de foil à Morgat - Crédit : Carter/pwaworldtour.com
Séance de dédicaces - Crédit : Carter/pwaworldtour.com

Le mardi 20 octobre, le vent n'ayant toujours pas décidé de s'inviter à la fête, les organisateurs ont prévu une session de tow-in, une compétition officielle lancée avec le PWA. Le concept est simple : les riders, tractés par un jet-ski, essaient d’effectuer les figures les plus spectaculaires possible sur l’eau. L'idée était de faire le show pour le public venu nombreux sur la plage finistérienne. Pour faciliter les acrobaties, un bateau aidait à créer une vague pour permettre aux riders de sauter. Comme à La Torche, l'année dernière, la compétition était ouverte aussi aux filles qu'aux garçons. Pour mémoire, Sarah-Quita Offringa, la seule fille à avoir défié les garçons l'an dernier, s'était hissée sur la 2e marche du podium. Un bel exploit pour la rideuse d'Aruba sacrée huit fois d'affilée Championne du Monde de freestyle.

Après une session d'entrainements en fin de matinée, les 12 riders de la compétition – 11 garçons et 1 fille – ont participé aux trials de la compétition de tow-in en début d'après-midi. Alessio Stillrich a été le premier à s'élancer, rapidement imité par Marc Paré, Moritz Mauch, la numéro 5 mondial de freestyle Arrianne Aukes, Pablo Ramirez, Antoine Martin, Justin Denel, Ramon Pastor, Adam Lewis, Jules Denel, le triple Champion du Monde de freestyle Ricardo Campello et le Champion du Monde en titre de freestyle Dieter Van Der Eyken.

Finale du tow-in - crédit : Eric Bellande/Xtrem Gliss Festival

Six concurrents se sont qualifiés pour la finale officielle de tow-in qui s'est déroulé le 21 octobre. La compétition s'est arrêtée là pour Justin Denel (F-541), Alessio Stillrich (E-95), Moritz Mauch (G-103), Ramon Pastor (E-72), Arrianne Aukes (H-131) et Antoine Martin (F-193).

Et c'est finalement Ricardo Campello, vainqueur de La Torche 2014, qui s'est imposé sur la compétition officielle de tow-in. Le Champion du Monde de freestyle Dieter Van der Eyken et Marc Paré complètent le podium.

Ricardo Campello sur la finale du tow-in - Crédit : Eric Bellande/Xtrem Gliss Festival

Tous se sont élancés devant les juges sous les yeux du public, ravi, pour trois runs noté chacun sur 30. Ricardo Campello a réalisé un superbe "pasko" dès son premier passage, ne laissant aucune chance à ses adversaires, en obtenant le score parfait de 30/30.

Sur la plage de Morgat - crédit : Carter/pwaworldtour.com

"Il y avait un peu de vent. Ça m'a aidé un petit peu. C'est bon de gagner, surtout contre le Champion du Monde en titre, s'est réjoui Ricardo Campello, actuel numéro 5 mondial en vagues. Je vais essayer de m'entraîner un peu au tow-in à la maison où j'ai un bateau."

Malgré ses trois tentatives dont une dernière qui lui a valu la note de 29/30, le Champion du Monde de freestyle en titre Dieter van der Eyken (B-35) n'a pas réussi à égaler la figure du brésilien, sacré par le passé trois fois Champion du Monde de freestyle. Troisième, Marc Paré (E-334) termine devant le Français Jules Denel (F-41), Adam Lewis (K-516) et Pablo Ramirez (E-244).

Finalement l'unique étape française de vagues du PWA World Tour s'est terminée ce jeudi 22 octobre. Malgré les prévisions optimistes de la veille, la houle n'était pas au rendez-vous et les organisateurs ont dû se résoudre à ne pas valider l'épreuve.

Thomas Traversa - Crédit : Carter/pwaworldtour.com

"Malheureusement, les conditions annoncées ne sont pas rentrées. On a du vent, mais pas assez de houle. La houle devrait rentrer la nuit prochaine avec la marée haute et de belles conditions de swell sont attendues pour le reste de la semaine, commente Christophe Boutet, le directeur d'Aloha Attitude. Le tow-in reste donc la seule compétition officielle à avoir été validée à Crozon. Tout se jouera donc à Hawaii sur le NoveNove Maui Aloha Classic, qui débute en fin de semaine."

"On est tous déçu je crois que ça n'ait pas couru, car il y a vraiment moyen d'avoir de belles conditions. Et puis c'est une étape qui aurait pu changer les choses au niveau du classement, sachant qu'on aurait pu avoir des conditions différentes de ce qu'on a eu sur les autres épreuves, souligne le Champion du Monde de vagues en titre Thomas Traversa. Du coup, le classement général est quasiment fait. C'est toujours compliqué face aux locaux à Maui, mais peu importe les résultats qu'on va faire là-bas, ça ne va pas changer grand-chose au général, donc je pense qu'on va tous essayer de faire une belle épreuve là-bas, plus pour nous que pour le classement."

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Reportage : Xtrem Gliss Festival

Les champions du monde de windsurf sur l'Xtrem Gliss Festival à Crozon (29)

Spot de surf - Crozon La Palue (29)

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Photos
Windsurf
Finistère - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com