Un roman fiction sur une navigation en Corse qui tourne mal

"Traversée tragique" est le récit d'une navigation fictive vers la Corse qui tourne vinaigre. Un roman qui met en scène des plaisanciers lambda comme vous et moi. A lire pendant les vacances.

A la rédaction, on reçoit parfois des livres qui donnent envie de s'y plonger directement dedans, de s'y immerger. "Traversée Tragique" signé de Jean-Claude Michel est de ceux-là. Sans doute parce que l'approche est simple, que l'histoire est proche de nous, qu'il est très facile de s'y identifier.

Marc et Claire forment un couple visiblement heureux. Heureux d'avoir un voilier dans un port méditerranéen et de pouvoir en profiter pour leurs vacances. Mais cet été alors que le livre commence par les inévitables bouchons des grands départs, tout va se dérouler de travers. Et la croisière en Corse habituellement sous forme de navigation de conserve avec un autre voilier ami, va se transformer en une course folle parsemée de trafiquants peu scrupuleux et de douaniers tenaces.

La lecture est simple, efficace sans fioriture, mais elle nous entraine à la poursuite de ce couple sans que l'on ait envie de lâcher le livre (personnellement, je l'ai lu en une soirée !). Les détails de la vie à bord, les manœuvres de mouillage, les explications sur l'encombrement des criques en Corse, la problématique de la tenue de l'ancre, le plaisir d'un bon bord tirer sous voiles, sont autant de plaisir que l'auteur partage avec le lecteur. Visiblement l'auteur a pas mal trainé sa quille entre la côte varoise et la Corse pour raconter avec précision la traversée continent Corse et les escales sur l'Ile de Beauté.

Imprimé à compte d'auteur (sur le site Book on Demand), voilà un petit ouvrage idéal pour cet été dans le cockpit au mouillage ou le soir dans le carré que l'on pourra volontiers partagé avec toute la famille ou les amis.

Traversée tragique

De Jean-Claude Michel
Editions Book on Demand
12 x 19 cm
130 pages

8,50 €

Disponible sur amazon

Plus d'articles sur les chaînes :

Corse-du-Sud
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...