The Floating Piers, l'œuvre qui permet de marcher sur l'eau

The Floating Piers © Wolfgang Volz - 2016 Christo

L'artiste contemporain Christo, connu pour ses objets empaquetés, vient d'installer une œuvre éphémère sur le lac d'Iséo en Italie. Ces quais flottants - Floating Piers - de 3 km de long permettent de rallier les iles de Monte Isola et de San Paolo depuis la terre.

Depuis le 18 juin 2016, le lac d'Iséo dans le nord-est de l'Italie (100 kilomètres à l'est de Milan et à 200 kilomètres à l'ouest de Venise) s'est paré de larges passerelles de tissu doré, permettant aux visiteurs de marcher sur l'eau. Ces quais flottants - The Floating Piers – sont l'œuvre éphémère de l'artiste Christo et permettent de rallier les îles de Monte Isola et de San Paolo depuis la terre. Elles sont installées du 18 juin et 3 juillet pour le plus grand bonheur des touristes, qui se sont précipités en masse pour l'ouverture.

Crédit : salvatorfiguccia

Ce système de quai flottant modulaire est réalisé à partir de 220 000 cubes de polyéthylène, posés à la surface et qui ondulent avec le mouvement de l'eau. "Ceux qui emprunteront The Floating Piers auront l'impression de marcher sur l'eau ou d'être sur le dos d'une baleine", a déclaré l'artiste.

Crédit : salvatorfiguccia
Crédit : salvatorfiguccia

Au total, c'est un parcours de 3 km que les visiteurs peuvent suivre sur le lac d'Iséo avec un chemin de tissu supplémentaire serpentant pendant 2,5 km dans les rues piétonnes de Sulzano et Peschiera Maraglio. Les quais font environ 16 m de large et 35 cm de hauteur. Les passerelles ont ensuite été recouvertes d'un tissu jaune vif qui variera du rouge à l'or en fonction de la lumière et de l'eau pendant ces 16 jours.

Crédit : salvatorfiguccia
Crédit : Wolfgang Volz

Cette œuvre flottante est accessible gratuitement et toute la journée, si le temps est au rendez-vous. "Il n'y a pas de billets, pas d'ouverture, pas de réservation et pas de propriétaires. Les quais flottants sont une extension de la rue et appartiennent à tout le monde " a expliqué Christo.

Christo - crédit : Wolfgang Volz

The Floating Piers a été imaginé par Christo et son épouse désormais décédée – Jeanne-Claude, en 1970. C'est le premier projet à grande échelle depuis The Gates en 2005 et depuis le décès de Jeanne-Claude en 2009. Pour financer l'œuvre de 15 millions d'euros, l'artiste a utilisé les gains de ses œuvres. Après l'exposition, tous les composants seront supprimés et recyclés.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...