Super-Yacht.com
Magazine des LuxuryYachts par Bateaux.com
SE CONNECTER

Ego, un superyacht catamaran de "luxe informel"

Après la conception du superyacht Quaranta (Curvelle), un catamaran en carbone hybride lancé en 2013, qui avait eu un grand succès, le designer italien Mauro Giamboi revient avec un nouveau projet de superyacht catamaran. Ego met en scène le concept de "luxe informel" avec un aménagement de type loft et une plateforme de bain très innovante.

Ego, un concept de superyacht catamaran © Mauro Giamboi
Le

Le designer italien Mauro Giamboi revient avec un nouveau projet de superyacht catamaran baptisé Ego. D'une longueur de 118 pieds (36 m), ce luxueux catamaran disposera de trois ponts pour pouvoir offrir un grand volume habitable. Pour le concevoir, le designer s'est inspiré du concept de "luxe informel". "La nouvelle clientèle à être moins formelle dans son approche du yachting et l'aménagement informel et l'apparence séduisante de l'EGO feront rapidement partie d'une nouvelle tendance de superyachts catamarans" explique-t-il.

Sur le pont principal largement vitré et à l'avant arrondi, le designer a imaginé une sorte de loft. On trouve un salon de la largeur du bateau (12,8 m), ainsi que deux cabines, dont la très grande cabine principale. Mauro Giamboi a utilisé des formes arrondies, aussi bien dans la conception de l'aménagement que dans le mobilier. Dans cette configuration, les espaces invités sont plus proches de l'eau que sur un superyacht classique. Deux autres cabines invités sont situées dans la coque bâbord tandis que les six membres d'équipage occuperont la coque tribord.

Une grande plateforme de bain se déplie hydrauliquement depuis le pont principal pour procurer une surface de relaxation de 12m2.

Ego pourra être construit en matériaux composites ou en aluminium et sera équipé de deux différents packages de propulsion, pour une vitesse de pointe de 30 nœuds et plus, avec un système Hydrojet offrant une vitesse maximale de 32 nœuds. Le système de propulsion conventionnel le plus efficient permettra une autonomie de 3000 milles nautiques. "Ego sera léger et utilisera moins de carburant grâce à ses deux coques coupant les vagues sans effort, à n'importe quelle vitesse" indique Mauro Giamboi.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO