Le récit de l'aventure du Golden globe de 1969

A l'heure où des marins se préparent à repartir dans l'esprit du mythique tour du monde de 1969, Olivier Le Carrer propose un récit de cette formidable aventure où l'on a vu 9 marins sur le départ et un seul qui a coupé la ligne d'arrivée.

Le Golden Globe de 1969 est une course difficile à raconter. En effet, cette année-là 9 marins ont pris la mer sans aucune unité, ni de temps ni de lieu. Avec pour chacun un objectif identique, mais des moyens différents, ils voulaient réussir le premier tour du monde en solitaire par les trois caps.

69 année héroïque

Le quotidien Sunday Time a eu l'idée de proposer un prix pour récompenser le meilleur. Même si chacun des marins avait en tête cette récompense, aucun des navigateurs ne s'est inscrit et chacun a pris le départ à une date différente au cours de l'été 1969.

69 année héroïque

Dans ce livre, "69 année héroïque" Olivier Le Carrer raconte l'histoire de cette formidable aventure vue de la terre. Adolescent à cette époque, il nous décrit le manque d'information fiable que l'on pouvait avoir, vu le peu de communication existant avec les bateaux.

69 année héroïque

Et même si l'on connaît déjà la fin avec la victoire de Robin Knox-Johnston en 313 jours, même si l'on a déjà tout lu sur le choix de Bernard Moitessier de prolonger sa navigation, tournant le dos à la civilisation, même si l'incroyable odyssée de Crowhurst terminée par son suicide et désormais connue, toutes ces aventures restent gravés dans les mémoires des navigateurs d'aujourd'hui.

69 année héroïque

Alors que l'on va fêter les 50 ans du départ de la course et qu'une nouvelle course (la Golden Globe Race) est organisée pour cette occasion, ce livre vient nous remémorer les neuf incroyables destins de ces héros.

69 année héroïque

Mais ce récit nous laisse un peu sur notre faim. En effet, l'auteur nous raconte "sa" course vue de la terre et ses recherches dans les journaux pour tenter de suivre la course. En faisant cela, il passe grand nombre de détail et anecdotes de la course sous silence. Toutes ces anecdotes et ces détails existent dans un très bon livre "Golden Globe" de Peter Nichols publié chez Glénat et traduit par Gérard Janichon, un contemporain de cette époque et un grand marin. La qualité du récit très documenté et la traduction de qualité en font un grand livre. Hélas, ce livre n'est plus disponible et seuls quelques exemplaires sont disponibles en occasion. Le livre d'Olivier Le Carrer vient combler en partie cette non-disponibilité.

69 année héroïque

69 année héroïque - Olivier Le Carrer

Editions Paulsen

250 pages

15,2 x 21,1 cm

21,00 €

Disponible à la commande ici

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...