L'Outcut 29.5, le catamaran à moteur repliable et transportable

Outcut 29.6, le catamaran à moteur repliable

L'Outcut 29.5 est le premier catamaran à moteur du chantier italien du même nom. Grâce à sa largeur variable, il est facilement transportable et ne nécessite pas de place au port. Il est proposé en deux versions - croiseur ou open - et possède un look bien à part, qui peut interroger. Avec ses trois types de propulsion, il s'adapte à divers programmes de navigation.

La société italienne Outcut vient de produire son premier bateau à moteur – l'Outcut 29.5 – après quatre ans de recherche. Ce catamaran de 9 m de long se caractérise par sa largeur variable, lui permettant de passer d'une largeur de 3,5 m à 2,5 m. Ce qui le rend également tractable sur remorque.

"Je me suis lancé dans le projet Outcut 29.5 avec la vision d'un nouveau concept nautique, qui dépasse les limites et vient à bout des stéréotypes de la navigation de plaisance traditionnelle. J'aime songer que je m'éveille sur la Côte d'Azur et que je dîne en Croatie avec ma famille, sans équipage, sans permis bateau* et sans contraintes portuaires. Voilà ma conception de la liberté" explique Pietro Carrieri, fondateur du projet d’entreprise innovant.

* En Italie, sa motorisation 2x20 CV ne nécessite aucun permis bateau (une embarcation d'une puissance inférieure à 40 HP peut être barrée sans permis bateau dans un rayon de moins de 6 milles des côtes). Mais ce n'est pas le cas en France puisqu'à partir de 6 CV, le permis est obligatoire.

 

Un catamaran tractable et repliable

L'Outcut 29.5 est un catamaran tractable et repliable à largeur variable. Grâce au système DHR (Dynamic Hull Range), la largeur des coques dans l'eau passe de 3,5 à 2,5 m en 90 secondes seulement et sans réduire l'habitabilité. Il est ainsi facilement transportable, mais aussi d'un encombrement réduit à quai. Malgré, tout, lorsque les flotteurs sont repliés, l'espace habitable ne change pas, conservant le même confort à bord. On notera son design plutôt futuriste et assez anguleux qui pourra séduire ou au contraire repousser. Encore une fois, au vu des premières photos, l'aménagement intérieur parait simple et épuré, mais suffisant pour une petite croisière.

Les coques ont été dessinées pour un maximum d'efficacité fluidodynamique et sont fabriquées en matériaux composites sous vide pour tirer le meilleur parti du rapport poids/performances mécaniques. Munies de compartiments étanches elles sont insubmersibles. Echouable, le bateau possède un tirant d'eau de 30 cm et un poids de 1400 kg.

Le pont est dégagé de tous éléments techniques et facilite le passage du bain de soleil (à l'avant) au cockpit, où se trouve le poste de pilotage. On notera l'absence de carré ou de banquettes dans cet espace, obligeant les passagers à rester à l'intérieur pour les repas.

Les coques abritent les réservoirs d'eau douce, de carburant, les batteries et deux vastes coquerons de 100 litres. Le cockpit est équipé de deux autres grands coquerons de 520 litres chacun.

"Nous avons miniaturisé un cruiser de 14 mètres et en avons maximalisé l'efficacité sans renoncer aux performances ni au confort. C'est la synthèse de notre travail d'étude. Nous avons libéré les utilisateurs des limites. À leur tour à présent, de concevoir des scénarios d'emploi inédits. Notre ambition consistait à mettre au point une innovation susceptible d'être exploitée sans contraintes de cloisonnement ni scénarios préconçus. C'est ça aussi, la liberté" – ajoute Rocco Carrieri, designer d'Outcut 29.5.

Deux versions pour un espace habitable maximum

L'Outcut 29.5 est proposé en deux versions :

Croiseur : Dans cette version habitable, le bateau est aménagé avec 4 couchettes. Une cabine à l'avant avec un grand lit double (160x210 cm) et un carré avec table pour six convives qui se transforme en lit double (140x190 cm). Une salle de bain avec douche complète l'ensemble et le carré peut également être équipé d'une cuisine encastrée avec évier et table de cuisson à deux feux.

Open : Dans cette version, idéale pour une sortie à la journée, on ne trouve pas de cabine, mais seulement une salle de bain, des fauteuils et un roof servant de plateforme de bain de soleil.

Le bateau, est présenté comme lumineux par le chantier grâce deux hublots latéraux et à la fenêtre sur l'avant, caractéristique qui peut être remise en question au vu des premières photos.

L'Outcut 29.5 peut accueillir 10 passagers à bord et possède plusieurs espaces dédiés à la détente, comme des bains de soleil sur le roof ou le trampoline à l'avant. Son système modulaire, qui peut être librement configuré selon les besoins s'adapte aux propriétaires et s'actualisent au fil du temps. L'Outcut 29.5 se personnalise même au niveau des couleurs en choisissant sa combinaison de tonalités pour les coques, la base de l'espace habitable et le pont.

Plusieurs types de motorisations

Le catamaran est doté d'une propulsion thermique, électrique ou de voile auxiliaire. Trois types de motorisations sont proposées : 2x20, 2x30 et 2x40 CV. Avec les deux moteurs hors-bords de 20 CV, il atteint la vitesse maximale de 17 nœuds et la vitesse de croisière de 14 nœuds. Avec une propulsion électrique (recommandée pour ce genre d'embarcation) il atteint la vitesse de pointe de 15 nœuds, ce qui garantira une navigation avec zéro émission, mais surtout silencieuse.

Enfin, l'Outcut 29.5 peut être équipé d'une voile auxiliaire avec gréement simplifié et efficace pour procurer autant de divertissement que de hausse de performance de plus de 30 %.  

Le catamaran est vendu à partir de 100 000 €. Les concessionnaires sont encore en cours d'élaboration, mais les clients peuvent se rapprocher du chantier pour obtenir des informations.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...