Exclusif Icom IP501H, un talkie qui se connecte avec l'étranger !

Le nouveau talkie magique d'Icom en avant-première !

Ça ressemble à un talkie-walkie, mais ça offre une portée planétaire ! Ce petit talkie-walkie, que nous avons pu essayer en avant-première promet des liaisons distantes avec la facilité et la solidité d'un talkie-walkie.

Dans les allées du Grand Pavois 2017 à La Rochelle, Thierry Barthes responsable Marine chez Icom France me prend à part pour me faire découvrir sous le manteau un petit appareil. Ressemblant à s'y méprendre à un talkie, plus petit qu'une VHF, il me propose de contacter son équipe restée au siège de la société à Toulouse à plus de 400 km de là…

400 km de portée avec un simple talkie dont l'antenne ne mesure pas plus de 10 cm ? Je tente le coup sans trop y croire et Sandrine à l'autre bout me répond. Sa voix est très claire, sans aucune interférence ni distorsion. Mais quel est ce nouvel émetteur ?

Une liaison IP

Thierry m'explique. Ce nouvel appareil assure une liaison IP via le réseau data du GSM (le réseau LTE). Il utilise donc ce qui apparaît en 3G, 4G sur votre téléphone. Il envoie uniquement des données. Celles-ci transitent par un serveur au Japon chez Icom, pour revenir ensuite dans le réseau de téléphonie sur le talkie resté à Toulouse.

Pour la communication de groupe

Avec ce type d'appareil, il est possible de créer des groupes où tous les usagers entendent le même message. Ce sera utile pour réaliser une opération de sauvetage par exemple ou bien une intervention simultanée dans plusieurs points de la côte éloignés, ou même pour une école de voile qui gère plusieurs flottes.

Attention, même si l'appareil est IPX7 (supporte une immersion dans l'eau), il n'est pas utilisable au large. En effet, en s'appuyant sur le réseau GSM, il demande à toujours être à portée des émetteurs (environ 10 milles maxi des côtes).

Encore un prototype

L'appareil que nous avons eu en main était un prototype, mais vu son fonctionnement il devrait prochainement être commercialisé. On parle d'un prix d'environ 500 € par poste.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Electronique marine
A lire aussi sur Bateaux.com