Exclusif Bientôt un 35 pieds chez Bô Yachting !

Après le Bô 28 et sa déclinaison cabine, directement inspirés des maquereautiers du Bassin d’Arcachon, voilà l’avant-projet du Bô 35, un néo rétro qui en jette. En exclusivité sur Bateaux.com

Deux chantiers ancrés depuis des générations dans les unités de tradition, le bois et les unités d’exception… à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre, sur la pointe de l’Aiguillon. Sur fond de pinasses restaurées de A à Z, de Dragon affutés et de Riva rutillants, on aurait pu s’attendre à une véritable guerre de tranchées… Pas du tout ! Alexis Bonnin et Jean-Baptiste Bossuet, très proches depuis la maternelle, ont décidé de s’associer dès 2011 pour fonder Bô Yachting. Un vocable qui sonne juste dans le monde du yachting rétro, et qui reprend les premières syllabes des noms de chacun. À Jean-Baptiste les plans, à Alexis le gros de la construction, voilà pour la répartition des tâches. Le premier modèle présenté est le Bô 28, une quasi réplique d’un canot mixte. Gréement aurique ou marconi, c’est au choix. Ce modèle est décliné en version cabine en 2014. Deux ans plus tard, c’est le Ti’Bac qui fait le buzz (essayé par Bateaux.com). Plus petit, il offre néanmoins une surface de cockpit incroyable grâce à sa carène très large, inspirée de celle des bacs à voiles. Evidemment, les deux constructeurs ne vont pas en rester là…

Bô 35

35 pieds mais échouable

Jean-Baptiste s’est donc attelé à dessiner un grand frère au Bô 28. Son 35 présente une étrave droite et une longe voûte arrière. Comme son petit frère, il pourra s’échouer grâce à sa quille pivotante – attelée à un vérin hydraulique commandé par un moteur électrique – et ses deux safrans. Le programme de navigation de cette unité est la croisière côtière dans les Pertuis et des plus longues virées à quatre personnes vers la Bretagne et le Nord de l’Espagne. Le Bô 35 sera construit en strip planking et bois moulé ; le tout sera protégé par une stratification époxy. On note que le franc-bord (1,3 m à l’étrave et 1 m à la poupe), s’il reste inférieur à celui d’un croiseur standard de même taille, est proportionnellement plus haut que celui du Bô 28.

Bô 35 

Rouf rétro mais plan de pont moderne

Le rouf à l’ancienne offre un cachet rétro indéniable, tout comme la grande plage arrière. Laquelle sera découpée par une échancrure pour faciliter l’accès à la mer – pas si facile avec un tableau à l’ancienne qui complique la baignade… Un grand coffre est prévu pour y loger une annexe dégonflée.

Le gréement proposé est de type marconi afin de faciliter les manœuvres. Dans le même esprit, le solent - avec enrouleur encastré sous le pont - est de taille modeste. La priorité a été donnée à la surface de grand-voile. Le bout-dehors, long d’un mètre, permettra d’amurer un grand gennaker ou un puissant spi asymétrique. L’ancre restera à poste, intégrée à ce bout-dehors. Le cockpit est ceinturé par des hiloires épaisses afin d’offrir une assise confortable et une bonne protection. L’accastillage, tout Harken, est concentré dans le cockpit de façon à ce que le barreur puisse intervenir sur les réglages. Pour la barre elle-même, Alexis et Jean-Baptiste proposeront une barre franche ou à roue.

Bô 35 

Des emménagements pour la croisière

Une trame d’aménagement classique mais éprouvée pour la croisière familiale : couchette double avant (lit breton), carré central avec table à abattants sur le puits de quille, cuisine et cabinet de toilette – suivie d’une vaste soute - de part et d’autre de la descente et enfin seconde cabine à tribord. La zone de vie sera bien éclairé grâce à des grands hublots latéraux – noirs fumés, ils resteront discrets de l’extérieur. Charme à l’ancienne garante avec la structure en contre-plaqué apparente et des zones alternativement laquées et vernies.

Bô 35, la fiche technique

MarqueBô Yachting
ArchitecteJean-Baptiste Bossuet
Longueur de coque10.65 m
Largeur3.10 m
Catégorie CEA
Déplacement lège4 500 kg
Surface de voilure au près64 m2
Voir la fiche technique du Bô 35
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Dié Jacques 5 mois
très belle projection, et la qualité de construction sera au rendez-vous des plus exigeants...... bravo

A lire aussi sur Bateaux.com