Essai Elan GT5, la croisière performante et luxueuse

Essai en rade de Marseille © Bateaux.com

Facile, simple et performant, l'Élan GT5 est une réussite d'architecture navale. Autant il offre du plaisir à naviguer sous voiles, autant le confort de ses aménagements donne envie de pratiquer longtemps les mouillages ensoleillés. Essai de ce croiseur qui cache un racer sous ses airs tranquilles.

Le touché de barre ! Voilà ce qui marque le plus quand on la chance, comme nous, de naviguer sur un Élan GT5. Quelle finesse, quelle réactivité et quel plaisir ! La carène de ce croiseur de 42 pieds (13,20 m hors-tout) dessiné par Rob Humphreys est vraiment très performante.

Elan GT5 

Un voilier qui démarre à la moindre risée

Calé sur ces 2 safrans assez angulés, l'Élan GT5 file droit et réagit aux moindres sollicitations du barreur. Nous avons essayé le voilier dans sa configuration standard, avec une quille au tirant d'eau de 2,45 m. Une version avec une quille plus courte porte le tirant d'eau à 2,20 m sans doute en perdant un peu de raideur.

En comparaison avec la concurrence, ce voilier est assez étroit (3,91 m au maître bau). Sans doute aussi une des raisons de ses bonnes performances. Car non content de donner du plaisir à la barre, le GT5 aime le petit temps. Nous avons navigué 2 jours en rade de Marseille avec peu de vent (jamais plus de 12 nœuds de vent réel).

Elan GT5 

Une construction identique à un voilier de course

Chez Elan on ne lésine pas avec la qualité de construction, même pour les voiliers de la gamme croisière comme le GT5. La coque est réalisée en infusion avec un sandwich mousse et de la résine vinylester. Idem pour les cloisons et le mobilier qui n'est pas en contre)plaqué (trop lourd) mais en sandwich straté directement sur la coque. Cela permet de gagner du poids et surtout de rigidifier l'ensemble du bateau. Il est intéressant de noter que la gamme performance chez Elan, et notamment le E5, est construite exactement avec le même procédé. Une technique qui se ressent au final avec un poids lège d'à peine 8 tonnes. Pas mal pour un voilier de cette taille totalement équipé pour la croisière…

Elan GT5 

Facile à naviguer

Au près, le GT5 décolle très rapidement et se cale à 7 nœuds de vitesse. Au débridé, avec le gennaker, nous avons navigué à 8 nœuds. C'est la facilité déconcertante avec lequel le voilier atteint ces vitesses qui est particulière. Pas besoin de réglages fins, pas besoin de suivi de la risée, le GT5 est facile à faire marcher, certes aidé par de belles voiles en composite le jour de notre essai.

Elan GT5 

Un cockpit arrière pour la manœuvre

Destiné à la navigation de croisière, le GT5 ne possède pas de piano sur le rouf. Toutes les manœuvres reviennent sur 4 winches disposés à portée des 2 barres à roue. Ici le futur propriétaire les a choisies rouge vif, mais il est possible de les décliner dans la couleur de son choix. On notera les astucieuses bailles à bout juste derrière les winches qui accueillent tous les cordages et les font disparaître le temps des escales : propre et bien pensé.

Elan GT5 

Un tableau arrière adaptable

Le chantier Elan propose son GT5 avec 2 modèles de plage arrière : une courte qui laisse le cockpit ouvert ou bien une plus longue qui ferme entièrement le cockpit. Bien entendu, une fois ouverte, la première et plus petite que la seconde. Nous ne saurions dire laquelle nous préférons tant l'une et l'autre ont leur intérêt. Une fois ouverte, la page de bain se trouve juste au ras de l'eau, une position idéale pour la baignade. L'ouverture de la jupe (électrique en option) donne accès à un grand coffre qui contient l'annexe dégonflée.

Les 2 bancs de barre ne sont pas obligatoires, un propriétaire peut préférer ne pas les commander pour laisser l'arrière parfaitement ouvert. Sinon en option, ils peuvent recevoir une plancha ENO ou bien un réfrigérateur.

Elan GT5 

Un cockpit en 2 parties

La partie arrière du cockpit se démarque avec l'avant qui est pensé pour recevoir les convives. Celui-ci est aménagé avec 2 tables. Pliées, elles laissent le passage au centre. Elles se déplient de chaque côté et peuvent même se réunir en une seule et unique table. C'est bien pensé pour s'adapter à toutes les configurations d'équipage. Et en plus, ces tables se baissent pour transformer chaque côté du cockpit en des bains de soleil.

Les déplacements sur le pont se font en toute sécurité. Le haut rouf offre une main courante qui tombe bien sous la main. Les panneaux de pont flush ne heurtent pas les pieds. Au moment du mouillage, l'ancre déportée de l'étrave sous la delphinère se laisse descendre sans risque.

Elan GT5 

Un immense carré baigné de lumière

Il est temps de découvrir l'intérieur. L'Élan GT5 est disponible en 2 ou 3 cabines. En version 2 cabines, la cabine arrière tribord est remplacée par une grande soute appréciable quand on navigue longtemps. Le cabinet de toilette arrière est aussi configurable selon les envies. Il peut être spacieux avec une cabine de douche séparée des toilettes (mais il empiète plus sur le volume du carré) ou bien plus petite laissant la part belle au carré.

Elan GT5 

Des aménagements pensés par des marins

Car c'est la pièce maîtresse de ce bateau : le carré ! Très lumineux grâce aux larges hublots du rouf, il offre une très belle hauteur sous barrot. La table du carré, juste au pied de la descente est décentrée sur bâbord. Elle possède une banquette en L et 2 poufs amovibles complètent les assises. Preuve de l'intelligence marine du chantier, les poufs sont ajourés pour se glisser sous la table et se coincer dans les pieds de table. Ainsi, ils sont bien bloqués à la gîte pendant les navigations. Malin !

En face de la table, un coin sofa avec la table à carte. Celle-ci est repliable et s'escamote complètement dans le dossier. C'est simple et efficace en navigation. On notera le superbe tableau électrique développé spécialement par le chantier et son fournisseur.

Elan GT5 

La cuisine au pied du mât

La cuisine est une marche plus bas, tout à l'avant du carré contre la cloison de la cabine. C'est une disposition agréable que l'on retrouve plus souvent sur les bateaux beaucoup plus gros. Ici, dans un 42 pieds, elle convient parfaitement. Elle occupe toute la largeur du bateau avec à bâbord le coin pour chauffer et à tribord le coin pour laver. Cette disposition est agréable pour cuisiner à la gîte, car on est toujours bien calé. On notera les 2 grands frigos qui laissent entrevoir les bouteilles de rosé bien au frais.

Enfin dans le triangle avant se découvre une grande cabine propriétaire avec son espace douche séparé du WC (un sur chaque bord). La hauteur sous barrot reste toujours parfaite même quand on se trouve plus sous le rouf.

Elan GT5 

Un voilier qui aime la voile pour naviguer loin

L'Élan GT5 est un voilier performant et luxueux parfaitement adapté pour la croisière en équipage réduit. Loin des voiliers stéréotypés avec un maximum de cabines pour multiplier les couchages, le GT5 se différencie avec une personnalité forte et un comportement marin digne de l'attente des meilleurs navigateurs. Un voilier à confier à tous les marins qui veulent naviguer en famille ou simplement en couple.

Plus d'articles sur les chaînes :

Elan GT5, la fiche technique

MarqueElan Yachts
ArchitecteRob Humphreys
Longueur hors-tout13.20 m
Longueur de coque12.41 m
Largeur3.91 m
Tirant d'eau2.45 m
Catégorie CEA
Déplacement lège8 100 kg
Surface de voilure au près84 m2
Nombre de moteurs maximum1
Carburant190 L
Voir la fiche technique du Elan GT5
Reportage : Elan GT5

A la découverte de l'Elan GT5, premier de la gamme

L'Elan GT5, testé en vidéo dans l'émission Winch

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com