Yoann Richomme remporte la Route du Rhum 2018 en Class40

Yoann Richomme (Veedol-AIC) © Alexis Courcoux #RDR2018

Yoann Richomme (Veedol-AIC) qui participait à sa première Route du Rhum remporte l'édition 2018 dans la catégorie Class40. Il a rallié la Guadeloupe depuis Saint-Malo en 16 jours, 03 heures, 22 minutes et 44 secondes, avec un passage de ligne à 17 heures 22 minutes, heure française (12 heures et 22 minutes en Guadeloupe).

Yoann Richomme (Veedol-AIC) participait à sa première Route du Rhum, mais pourtant, le skipper en Class40 s'affichait comme l'un des grands favoris de la course. Un statut pleinement assumé, comme il l'indiquait avant son départ de Saint-Malo, le 4 novembre 2018 : "Je ne peux le cacher : j'ai monté ce projet pour gagner."

Ainsi, après 16 jours, 03 heures, 22 minutes et 44 secondes il a passé la ligne d'arrivée à Pointe-à-Pitre ce mardi 20 novembre à 17 heures 22 minutes, heure française (12 heures et 22 minutes en Guadeloupe). Et pourtant, ils sont nombreux en Class40 à avoir mis la course en pause pour s'abriter du gros temps et des conditions musclés. Mais pas Yoann...

© Alexis Courcoux #RDR2018

Après avoir passé le cap Fréhel en 8e position, laissant à Antoine Carpentier les honneurs de quitter la baie de Saint-Malo en tête, il a pris les commandes de la flotte après un peu plus de 24 heures grâce à une option Ouest qui lui a permis d'être le premier à toucher une rotation de Nord-Ouest avant d'attaquer un premier front qui sera fatal à certains de ses concurrents (Louis Duc et Nicolas Troussel). "Il y avait 35 nœuds établis, rafales à 45, j'étais en mode dégressif, deux ris-trinquette, ça tapait beaucoup avec une mer croisée dans tous les sens, c'était un vrai champ de mines, on avait toujours l'impression de casser le bateau", racontera-t-il à la sortie de ce premier front. Il sortira néanmoins premier du chaos devant devant Phil Sharp, Aymeric Chappellier et Luke Berry.

Avec 100 milles d'avance sur ses deux poursuivants, il aborde la Tête à l'Anglais mardi à 1 h 45 (heure locale) et effectuera le tour de la Guadeloupe en un peu plus de 10 heures. Avec ce temps de course de 16 jours, 03 heures, 22 minutes et 44 secondes il s'octroie également le nouveau record de la course, battant le tenant en titre Alex Pella, d'un peu plus de 14 heures. 

© Alexis Courcoux #RDR2018

Il ajoute ainsi un nouveau titre à son palmarès de Figariste — vainqueur de la Solitaire du Figaro 2016 — et passé par la filière Skipper Macif en Figaro - comme Paul Meilhat vainqueur de cette Route du Rhum-Destination Guadeloupe en IMOCA et François Gabart, deuxième en ULTIME. 

La suite ? L'intéressé, qui a déjà tâté de l'IMOCA (Transat Jacques-Vabre 2017 avec Pierre Lacaze), rêve de Vendée Globe, nul doute que sa performance majuscule entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre aura tapé dans l'œil de partenaires potentiels…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Route du Rhum
A lire aussi sur Bateaux.com