Pas d'Ultimes pour la Transat jacques Vabre 2019

Malgré leur demande, les trimarans de la classe Ultime ne participeront pas à la prochaine Transat Jaques Vabre 2019. Faute de place dans les ports et pour offrir une lisibilité plus simple de la course pour le grand public.

La Transat Jacques Vabre s'élancera du port du Havre le 27 octobre 2019. Les arrivées sont prévues à partir du 6 ou 7 novembre à Salvador de Bahia au Brésil. Cette course accueille trois classes de bateaux : les Class 40, les Imoca et les Multi 50.

Après la diffusion de l'avis de course le 8 décembre 2018, la Transat Jacques Vabre a reçu une demande la classe Ultime pour les accueillir dans cette même épreuve. En effet, ces grand trimarans devaient à l'origine organiser une épreuve autour du monde quelques jours après la Jacques Vabre. Mais vu le nombre de casse pendant la dernière Route du Rhum, les concurrents viennent à manquer et l'épreuve est annulée. Les derniers concurrents Ultime dont les bateaux naviguent encore espéraient donc rejoindre la Transat Jacques Vabre.

Transat Jacques Vabre 2019

Pas de place au port pour les Ultimes

Si le comité de course a étudié la question dans un premier temps, il fini par ne pas accepter ces engins du large. Se posent plusieurs problèmes à la venue des grands trimarans. En premier lieu le port de départ et d'arrivée avec la difficulté d'accueillir ces grands voiliers.

Au départ au Havre, les bateaux sont accueillis dans le bassin Paul Vatine. Mais dans l'état d'aménagement du bassin, il n'est pas possible d'y caser les Ultimes. Ainsi les trimarans ne seraient pas intégrés dans le village fermé et sécurisé de la Transat Jacques Vabre, les rendant ainsi peu accessible du grand public.

Idem dans le port de Bahia à l'arrivée. Les Ultimes pourraient être soit amarrés sur des mouillages dans l’avant-port, soit devant le Yacht Clube da Bahia. Les deux propositions posant de réels problèmes de sécurité du fait de la distance entre les deux sites, du trafic intense et de l’absence de gardiennage

Transat Jacques Vabre 2019

Les Ultimes vont trop vite…

Mais c'est surtout la différence de vitesse des bateaux qui posent un problème. Si tous les bateaux partent ensemble sur un même parcours, les Imoca et les Multi 50 peuvent espérer des vitesses assez similaires et des dates d'arrivée très proches. C'est idéal pour la ville qui accueille. Pour faire arriver les Ultime dans le même temps il faudrait leur faire faire un parcours plus long, brouillant ainsi la visibilité de la course.

Le décalage d’un départ pour les Ultims est une option qui n’a pas été retenue, car les conditions météorologiques à cette période (octobre-novembre), ne peuvent garantir la date du départ.

Transat Jacques Vabre 2019

Pas d'ultime pour la Jacques Vabre 2019

"Nous ne pouvons malheureusement pas accueillir les Ultim dans des conditions techniques et de sécurité optimales. Par ailleurs, la communication, l’histoire de la course à deux parcours serait compliquée à expliquer aux médias et au grand public, donc difficile à comprendre. La venue des Ultims ne serait pas à la hauteur des exigences de l’organisation et des partenaires fondateurs : la ville du Havre et Jacques Vabre, en termes d’accueil, de sécurité, de médiatisation et de partage avec le grand public." explique Gildas Gautier, délégué général de l’Association Transat Jacques Vabre.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Transat Jacques Vabre
Toute l'actualité Transat Jacques Vabre

Publié sur Yacht-Club.com

C’est fait ! Dans les règles de l’art, le voilier IMOCA aux couleurs de V and B, du département de la Mayenne, du club d’entreprises Sailing Together et... - Lire la suite

En 2017, après trois années comme Capitaine sur la bisquine La Cancalaise, Florian Gueguen décide de faire le grand saut et de réaliser un rêve : celui... - Lire la suite

Interview de Sébastien Simon au lendemain de l'avarie survenue sur le foil bâbord "D'un coup, on a entendu crac, le foil a cassé. Par bonheur, ce foil... - Lire la suite