Amel 60, la grande croisière avec le confort d'un yacht

L'année 2019 sera l’occasion pour Amel de dévoiler le nouvel Amel 60. Nous avons rencontré Stéphanie Rullier, en charge de la communication du chantier, pour nous présenter ce nouveau bateau, qui confirme l’évolution architecturale du chantier rochelais.

Des voiliers de voyages à la solide réputation

Le chantier Amel est immanquablement associé aux Maramu qui, dès les années 80, proposaient de grands bateaux de voyage parfaitement éprouvés et fiables. Et pour de nombreux plaisanciers, ce nom prestigieux de la construction navale est synonyme de qualité de fabrication, de solidité ainsi que d’un certain conservatisme dans ses choix techniques.

Amel ne fait pas dans la tendance, mais dans les valeurs sûres.

Il y a quelques années, le chantier a entamé le renouvellement de sa gamme, pour mieux coller aux nouvelles habitudes du marché. Et c’est une réussite, à l’image de l’Amel 50 sorti il y a 2 ans et désigné “European yacht of the year 2018” dans la catégorie Luxury Cruiser (40 unités vendues).

Avec l’Amel 60, ils répondent à la demande de leurs clients qui désiraient un concept similaire décliné dans un plus grand bateau.

Facile, solide, confortable et raffiné

Depuis quelques années, les nouveaux systèmes électriques et hydrauliques (comme les winchs ou les propulseurs) rendent les grands yachts accessibles même aux équipages réduits.

L’Amel 60 a dans son ADN le voyage en mer. Malgré sa taille imposante, il est véritablement conçu pour un couple adepte de la croisière hauturière. En effet, les propriétaires sont souvent des couples qui rêvent de naviguer au large et dans le plus grand confort. Ils cherchent une deuxième maison.

Pour Amel, le cahier des charges s’articule autour de la facilité d’utilisation, la solidité à toute épreuve et le confort absolu, autant à la mer qu’au port.

Ces voiliers revendiquent la qualité aboutie d'un voilier de série. Stéphanie Rullier justifie la démarche en précisant : "En évitant la customisation, nous assurons la connaissance parfaite du bateau et donc son optimisation. Si les décisions techniques sont arrêtées par le chantier, des personnalisations esthétiques sont évidemment possibles au travers des choix de boiseries et le nombre de couchages."

La genèse de l’AMEL 60

Stéphanie Rullier nous explique que " Pour un certain nombre de clients, l’Amel 50 était une vraie réussite, mais ils le trouvaient trop petit alors que l’Amel 64 semblait trop vieux. Ils attendaient un grand voilier aussi moderne que l’Amel 50.”

En reprenant les ingrédients du succès de son petit frère, l’Amel 60 s'inscrit comme une continuité dans l'évolution de la gamme.

Avec ce 60’ le chantier propose un voilier de voyage plus riche en équipements et en aménagement tout en gardant le niveau de finition très soignée exigée par la clientèle de ce voilier.

Un voilier moderne

C’est l’architecte Olivier Racoupeau qui est responsable de la conception de l’AMEL 60. Ce yacht présente une carène moderne, extrapolée de celle de son petit frère. En étant plus large dans ses sections arrière, la carène offre plus de volume d’aménagement et une meilleure stabilité de forme. Sa largeur impose donc des doubles safrans pour un bon contrôle du bateau en navigation. Au chapitre des choix techniques modernes, on retiendra le gréement sloop plutôt que le ketch. Le mât à enrouleur est en carbone. Le choix de ce matériau s'explique par sa solidité à long terme pour un poids inférieur à l'aluminium. Ainsi en réduisant le poids du gréement, on abaisse le centre de gravité. Et tout ce qui limite le roulis et le tangage augmente le confort en mer tout comme au mouillage.

Toujours sur le pont on observe le travail de design du cockpit central si caractéristique d’un Amel. Le poste de barre et le cockpit central sont extrêmement bien protégés, tout en libérant l’espace d’un confortable sundeck à l’arrière du pont.

Un design intérieur contemporain et marin

Isabelle Racoupeau signe le design intérieur. Premier constat, l’intérieur est lumineux et moderne. Tout semble bien pensé pour la navigation, à l’image des angles de meubles arrondis et des mains courantes judicieusement disposées. La distribution de l'aménagement reprend les principes fondamentaux de l’Amel 50.

La très grande cabine propriétaire à l’arrière possède un niveau d’équipement et de finition en adéquation avec les exigences du marché. En coursive, on trouve la longue cuisine à tribord, en vis-à-vis d’une vraie soute technique. Dans le carré, la table à carte est disposée à bâbord et le salon occupe toute la largeur de ce grand bateau. Pour les invités, à l’avant, il y a deux cabines symétriques et spacieuses, chacune avec une salle de bain.

La taille du bateau permet d’offrir plus d'équipement de confort et d’électronique, par exemple un lave-vaisselle en série, idem pour les rangements et la capacité de charge.

Programme de mise à l’eau et de présentation officielle

L’AMEL 60 sera à l’eau en juin 2019. Après une période de préparation et de validation des équipements au mois de juillet, il naviguera pour faire les premières images sous voile.

Ensuite, un convoyage autour de l'Espagne sera l'occasion de tester in situ le potentiel et la fiabilité du bateau. À ce titre, les employés du chantier Amel auront l'opportunité de tester leur bateau en conditions réelles. C'est un gage de qualité pour la production de la série.

Et enfin, il sera présenté officiellement au salon de Cannes en première mondiale

Le prix de base de l’Amel 60 est 1 520 000 € HT. Le chantier propose un niveau d’équipement standard très complet. “Généralement, les clients ajoutent seulement 10 à 15 % de dépenses supplémentaires pour les options”, conclut Stéphanie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Amel 60, la fiche technique

MarqueAmel
ArchitecteBerret-Racoupeau
Longueur hors-tout19.00 m
Longueur de coque18.00
Largeur5.35 m
Tirant d'eau2.35 m
Catégorie CEA
Déplacement lège26 000 kg
Nombre de moteurs maximum1
Carburant700 L
Voir la fiche technique du Amel 60