L'Amasea 84, un catamaran à trois ponts pour un aménagement à la carte

L'Amasea 84

Il y a quelques mois, nous vous présentions l'Amasea 84 premier catamaran à moteur du constructeur Amasea Yacht, basé à Monaco. Après la découverte de la genèse du projet, voici de nouveaux détails, notamment sur l'aménagement custom du bateau.

Une construction sur trois ponts

L'Amasea 84 est le premier modèle du tout nouveau constructeur Amasea Yachts, dont le siège est installé à Monaco. L'idée du fondateur — Jack Wijnants — est de construire des catamarans hauturiers pour les longs voyages océaniques. Et pour apporter un haut niveau de confort à bord, il a choisi une architecture qui rompt avec les codes actuels. En effet, ce multicoque de 25 m construit en aluminium possède trois ponts.

Cette conception permet plus de flexibilité en termes d'aménagements et de répartition de l'espace. Son maître-bau de 11 m fournit également plus de volume intérieur et extérieur.

Un très grand niveau de personnalisation

La production limitée la gamme offrira un très grand niveau de personnalisation, les clients étant d'ailleurs encouragés à choisir leur propre designer d'intérieur. Seule la configuration trois ponts et le style extérieur ne peuvent être modifiés.

"Le design intérieur est laissé au choix du client. Les rendus 3D permettent de se projeter, mais tout peut être personnalisé, même l'élargissement des vitrages ou la diminution des pavois" explique le fondateur.

L'aménagement standard prévoit un grand salon/salle à manger d'une superficie de 62 m2 sur le pont principal. À l'avant, deux cabines invités de 16,7 m2 chacune peuvent être installées. Mais il est aussi possible d'y installer la grande cabine propriétaire. La cuisine principale se trouve sur le même niveau, à l'avant du salon et offre une superficie de 15,8 m2.

Sur le pont supérieur, le poste de barre est installé à l'avant. Sur l'arrière, le propriétaire a le choix entre deux cabines VIP de 20,5 et 17,5 m2, avec accès sur la terrasse ou une très grande cabine propriétaire.

Les cabines équipage sont installées dans les coques, sur le pont inférieur. On trouve au même endroit les deux cales moteur, l'espace buanderie et les deux garages pour les tenders et toys. L'espace avant des deux flotteurs peut être utilisé pour les invités.

Des espaces extérieurs généreux

En complément des généreux espaces extérieurs de cockpit des ponts principaux et supérieurs, les propriétaires peuvent aussi profiter d'un flybridge (sundeck) avec un poste de barre extérieur et d'une grande zone de détente sur le pont principal à l'avant.

6 semaines de mer

L'Amasea 84 a été pensé pour une utilisation familiale sur de longues distances. Le constructeur annonce une autonomie de 2000 milles (sans préciser à quelle vitesse) et la possibilité de naviguer 6 semaines d'affilé sans se ravitailler en carburant. Les importantes capacités de stockage permettent également de conserver suffisamment de vivres pour cette même période.

D'après les premiers calculs, la vitesse maximale devrait être de 20 nœuds et la vitesse économique recommandée est de 8 nœuds.

Livraison en 2021

Le fondateur du chantier a prévu de démarrer la construction du premier modèle de 25 m avant la fin de l'année 2019. Le catamaran sera construit en Turquie, sur le chantier naval d'Amasea Yachts, spécialement installé à cet effet.

La construction du premier modèle est estimée à 20 mois, et celle des futurs modèles devrait être ramenée à 12 à 16 mois. Les finitions seront réalisées aux Pays-Bas, selon les standards de qualité néerlandais.

Le tarif de base est estimé à 6,5 millions d'euros. Si pour l'instant, un seul modèle est à la gamme du constructeur — qui a vu le jour en 2018 — de futurs modèles d'une longueur maximale de 40 m devraient venir compléter la gamme.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...