Vocabulaire / L'abattage en carène, le carénage oublié

© Arwenmarine

Le domaine nautique emploie un vocabulaire bien particulier. Nous avons découvert dans un premier sujet, la différence entre échouement et échouage, et donné l'exemple de l'abattage en carène pour ce dernier. Mais qu'est-ce que l'abattage en carène et à quoi sert-il ?

Définition

L'abattage en carène permet d'accéder aux œuvres vives – partie immergée - d'un bateau sans avoir à le sortir de l'eau. Cette méthode était fortement utilisée dans les siècles précédents, jusqu'à la fin du 19e siècle environ. Elle est désormais tombée en désuétude avec la mise en place de moyens moderne pour sortir de l'eau son bateau mais également avec les formes de coque des bateaux modernes qui ne le permettent plus.

Néanmoins, elle s'avère utile – même si elle demande de la précision – en l'absence de marée ou de cale sèche pour sortir son voilier de l'eau. On l'utilisera donc dans des zones éloignées sans marina ou sans grue de levage ou encore dans des mers sans marée ou dans des fleuves ou rivières. Privilégiez néanmoins des zones abritées du vent.

Cette méthode présente également l'avantage d'être totalement gratuite. Mais elle a petit à petit été abandonnée, car à l'époque de la construction en bois, les gréements étaient fortement sollicités. C'est ainsi qu'ont été créées les formes de radoub ou cales.

Utilité

L'abattage en carène permet d'accéder au-dessous de la coque en couchant le bateau sur un bord puis sur l'autre. Cette technique sera utile en cas de voie d'eau, pour effectuer des réparations sous la flottaison ou encore pour caréner une coque sale.

Comment faire ?

Le voilier doit être installé à proximité d'une rive ou d'un quai et solidement amarré, plutôt de manière parallèle à l'endroit d'où vous tirerez votre gréement. Fixez ensuite des cordages en haut du mât puis ramenez-les sur la plage ou le quai. Tirez ensuite à la force des bras pour faire giter votre bateau, suffisamment pour que sa coque sorte de l'eau. Vous pouvez effectuer également cette technique à l'aide d'un guindeau.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...