Les Dumard abandonnent leur tentative de Record du passage du Nord-Ouest

Clara Dumard pendant sa tentative

Partis le 8 août 2019 pour tenter de battre le Record du passage du Nord-Ouest à la voile et sans assistance, Clara Dumard et son père, le routeur Christian Dumard sont obligés d'abandonner leur tentative.

Pour la 2e fois, les Dumard tentaient d'établir le Record du passage du Nord-Ouest à la voile. Ils quittaient Nuuk, au Groenland, le 8 août dernier et naviguaient en mer de Baffin dans les petits airs. Rapidement, le générateur du bord a rendu l'âme privant alors totalement le duo d'énergie. Impossible alors de faire fonctionner les instruments électroniques du bord, et les panneaux solaires ne pouvant être rechargés en raison d'un épais brouillard.

Père et fille ont dû rejoindre Pond Inlet, un village de l'arctique Canadien pour solutionner leur problème. Obligés de recommander une pièce, ils sont désormais bloqués par la livraison dont la durée est inestimable. En effet, le territoire autonome du Nunavut, situé sur l'île de Baffin, est particulièrement isolé. Le duo est donc dans l'obligation de stopper sa tentative, pour la 2e fois.

"Nous avons tout fait pour essayer de réparer, à la fois le moteur et le générateur. Pour cela, nous avons même reçu l'aide précieuse des équipages de la frégate militaire NCSM ville de Québec et du navire "l'Austral" de la compagnie du Ponant dont la gentillesse et la générosité nous ont énormément touchés. En vain. Nous n'avons pas eu d’autre choix que de commander un nouveau démarreur, mais ici, les délais sont de neuf à dix jours au minimum" explique Clara.

Avant d'ajouter "C'est dur de devoir renoncer à notre défi, même s'il semble qu'un passage 100 % à la voile était, quoi qu'il arrive, quasiment impossible cette année. Les autres bateaux qui sont passés cet été l'ont fait au moteur, avec des endroits à 5/10e de banquise."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Martin Lenain - 2 semaines
"en raison d'un épais brouillard." En raison d'une brume épaisse. Les marins n'emploient jamais le mot brouillard, qui est un terme de terriens et de météorologistes. En mer, on parle toujours de brume pour désigner... la brume comme le brouillard.
Ajouter un commentaire...