Unu Mondo, une expédition arctique pour sensibiliser au changement climatique

Le stand Unumondo © Chloé Torterat

Sophie et Tobias — 27 et 30 ans - Rochelais d'adoption ont décidé de consacrer leur amour de la voile à la sauvegarde de l'environnement. Sur leur Swanson 36 — un voilier australien de 11 m — ils vont partir à l'assaut du Grand Nord pour réaliser un documentaire le changement climatique et son impact sur le mode des vies des populations arctique.

Réaliser un documentaire sur le changement climatique

Sophie et Tobias veulent apporter leur pierre à l'édifice sur la question du changement climatique. À 27 et 30 ans, ces deux Rochelais d'adoption ont décidé de larguer les amarres en direction de l'Alaska pour réaliser un documentaire sur le changement climatique. À bord de leur voilier de 11 m — un Swanson 36 — ils embarqueront un caméraman et un anthropologue pour réaliser le passage du Nord-Ouest et aller à la rencontre des populations.

Au départ de La Rochelle en mai 2020, le convoi se rendra en Alaska en passant par le Passage du Nord-Ouest. Sur chacune des 9 escales, ils rencontreront les populations locales. Ils se sont d'ailleurs rapprochés de Camille Bréant, Paléclimatologue à Bordeaux et spécialiste de l'Arctique.

 "L'idée est de réaliser un documentaire sur le changement climatique et de rencontrer des communautés pour voir la manière dont leur vie est impactée et la manière dont ils s'adaptent. Dans le Grand Nord, la fonte des glaces est une récurrence. Ils utilisent la nature pour vivre et ont de plus en plus de mal à pêcher, à se déplacer " nous explique Sophie.

Sensibiliser la population au sort des communautés arctiques

Ce documentaire aura pour but de sensibiliser la population et Sophie espère bien recevoir l'appui des chaines de télévisions françaises. " Nous aimerions inciter les gens à changer leur comportement et à agir différemment pour sauver la planète." Au retour de ce voyage de 5 mois, les jeunes gens désirent animer des conférences et développer d'autres opérations de sensibilisation.

Cette ancienne commerciale a quitté son poste pour se consacrer entièrement à ce projet et créer l'association Un Mondo avec son compagnon. Sans compétences savantes, ces deux voileux ont décidé de faire profiter la communauté scientifique de leur savoir-faire vélique.

" J'ai fait le tour du monde en bateau-stop puis j'ai rencontré Tobias qui a acheté son bateau en Asie avant de le convoyer jusqu'en France. Depuis 3 ans, nous vivons à bord de notre bateau dans le Vieux Port de La Rochelle et nous voulions monter un projet qui est du sens pour l'environnement grâce à nos compétences de marins" détaille Sophie.

Avant d'ajouter "Nous sommes sensibilisés au sujet. J'ai moi-même grandi sur une île, à Tahiti et j'ai pu constater l'évolution climatique avec la montée des eaux, la difficulté à pêcher…"

Une levée de fond originale

Pour donner vie à leur projet, Sophie et Tobias ont pu compter sur la générosité du Grand Pavois pour présenter leur association Unu Mondo. Au sein du hall Tourisme et Services, ils vendent des bouteilles de vin pour récolter des fonds.

" Le bateau n'est pas adapté à la navigation arctique. Nous devons l'aménager avec une crash-box à l'avant, l'isoler, le rendre résistant au froid et l'équiper de matériel vidéo. Nous avons besoin d'environ 20 000 € pour le matériel et la préparation du bateau et de 12 000 € pour la réalisation du documentaire."

" Nous voulons consacrer notre temps à faire bouger les choses et à aider un projet scientifique. C'est assez difficile pour les scientifiques d'aller sur place. Nous leur proposons une expédition à moindre coup tout en participant au projet" conclut Sophie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...