Découverte / BSC B-1, le semi-rigide sportif pensé pour les esthètes

Le constructeur italien BSC lance pour l'année 2020 le BSC B-1, un semi-rigide de 8,33 m dont le design tranche avec le reste de la gamme. Lignes sportives et modernes, confort et qualité des équipements sont les principales caractéristiques de ce nouveau modèle.

Le chantier familial créé en 1991 par Roberto Colzani souhaite développer une nouvelle gamme aux lignes plus sportives et modernes. Pour le design, le chantier a fait appel à Federico Fiorentino qui a privilégié des lignes épurées, avec des flotteurs très fins à l'avant, comme le veut la tendance actuelle.

À l'avant, on découvre un très grand bain de soleil coiffant un grand coffre de rangement, avec un emplacement pour la table de cockpit. Cette dernière peut au choix s'installer à l'avant ou à l'arrière. Si le chantier a fait le choix de la qualité avec des matériaux de belle facture, cela se ressent aussi sur le poids des équipements. Ainsi, on ne sera pas trop de deux pour porter le plateau de la table.

La console centrale possède des lignes tendues qui ajoutent à l'aspect sportif du bateau. Le design du pare-brise sans montant a été travaillé avec une découpe originale, mais reste bien protecteur. Sur l'avant, on trouve un fauteuil avec appuie-tête — un peu moins enveloppant que sur les précédents modèles. On accède également à une cabine équipée d'un hublot ouvrant avec des w.c.. C'était d'ailleurs une volonté du chantier de proposer un bateau équipé d'un cabinet de toilette, équipement indispensable pour une journée de croisière tout confort, d'où le choix d'une longueur supérieure à 8 m.

Le poste de pilotage est très large pour pouvoir accueillir de nombreux équipements électroniques et permet d'accueillir confortablement un pilote et un copilote sur l'assise double pourvue d'accoudoir. En relevant l'extrémité de l'assise, on pourra conduire debout. Sur l'arrière du meuble, on accède à la cuisine, dissimulée sous les assises : réchaud à gaz, planche à découper, évier, réfrigérateur… De quoi préparer des repas avec tout l'équipement nécessaire.

Sur l'arrière, on retrouve le caractéristique carré en U, des semi-rigides BSC, sous lequel se cachent de nombreux coffres de rangement. Il est également possible de transformer le coin repas en bain de soleil supplémentaire. Grâce aux renforts en polyester qui viennent recouvrir les flotteurs en hypalon 1800 Dtx, on se sent bien protégé assis sur les banquettes. On accède facilement à bord à travers une découpe à bâbord dans le dossier.

Avec le nouveau BSC B-1 — qui se destine à une population d'esthète — le constructeur italien a réussi son pari de lancer une nouvelle gamme. On apprécie la qualité des équipements et des finitions qui pourtant impactent un peu le poids du bateau. Enfin, la réduction des flotteurs à l'avant qui apportent de la modernité et confortent le look sportif du bateau rend l'utilisation du bain de soleil avant en navigation impossible. On utilisera donc cette zone au mouillage, pour se reposer et se détendre au soleil.

En ce qui concerne les performances, le chantier met l'accent sur la carène performante qui assurera stabilité et grand confort en navigation. Pour la motorisation, le BSC B-1 reçoit jusqu'à 2X300 CH — il sera possible sur demande d'étendre cette puissance à 350 CH. Les moteurs sont encadrés par de belles plateformes de bains qui permettent la baignade facilement.

Tarif : A partir de 63 500 € HT 

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

BSC B-1, la fiche technique

MarqueGommoni BSC
Longueur hors-tout8.33 m
Largeur3.10 m
Diamètre boudin58 cm
Nombre de chambres à air5
Nombre de moteurs maximum1
Carburant300 L
Voir la fiche technique complète du BSC B-1