Swan 58, le nouveau voilier de croisière rapide pour voyager autour du monde

Le constructeur des élégants voiliers de croisière hauturiers Nautor Swan lancera prochainement le Swan 58, une taille inédite pour Swan, même s'il a déjà produit des 59 ou 57 pieds. Conçu pour voyager en sécurité, confort et autonomie, il ne sacrifiera en rien le plaisir de barre.

Croisière et performance

Le Swan 58 — dont la longueur avoisine les 18 m (17,96 m soit 58,92 pieds) — possède une coque fine, des francs-bords pas trop hauts et un roof quasiment flush, caractéristique de la marque et style introduit par les Swan 65 et 78. Un style épuré aux formes douces et arrondies signées German Frers.

La coque s'inspire des récents voiliers de course océanique tout en offrant plus de volume et plus de surface au sol. Pour optimiser le centre de gravité et les poids, tous les systèmes électriques et les différents réservoirs sont installés sous la ligne de flottaison. La construction est réalisée en sandwich de fibre de verre avec renforts en carbone et âme en mousse, résine vinylester, en infusion sous vide. Le tirant d'eau standard est de 2,70 m, mais plusieurs options sont possibles, et notamment une quille télescopique.

Solitaire ou équipage

Ce voilier de croisière rapide devra être capable d'être mené en solitaire ou par un couple, mais aussi de participer aux régates en équipages de la jauge IRC/ORC. Pour cette dernière utilisation, le constructeur propose en option le Pack Performance. Le mât est reculé pour gagner en performance et en standard en carbone, tout comme la bôme. Le bout-dehors est lui aussi standard et pourra recevoir un spi symétrique. Un choix de 4 voiles d'avant est offert : gennaker, code 0, foc, trinquette. En option, il est possible d'installer un rail autovireur pour trinquette et/ou foc.

Le cockpit, zone centrale du bateau

Le grand cockpit est séparé en plusieurs zones de vie et protégé par des hiloires. Sur l'arrière, la grande plateforme de bain pour se baigner et accéder au garage à tender, au centre, les deux barres à roue avec les winches électriques à proximité, les cale-pieds et la possibilité de s'assoir sur les hiloires.

Enfin, sur l'avant, on trouve deux banquettes en L en vis-à-vis a avec deux tables de cockpit libérant un passage central, qu'il sera possible de relier pour accueillir au total 10 personnes à déjeuner. Cet espace se transformera également en un grand bain de soleil. Une zone de bain de soleil pourra être installée grâce à des coussins sur le roof. Une capote de protection ou un bimini pourra être installé pour protéger le cockpit.

Un intérieur spacieux et confortable

À l'intérieur, plusieurs options d'aménagements sont proposées, à commencer par la version propriétaire, avec une grande cabine propriétaire à l'avant avec un cabinet de toilette privé et sa douche séparée. Deux cabines — couchette double ou deux couchettes simples — prennent place à l'arrière ainsi qu'un deuxième cabinet de toilette avec douche séparé et des w.c. supplémentaires.

En option, une 4e cabine peut être installée au centre du bateau pour les invités ou l'équipage. Une cabine équipage avec douche et w.c. peut aussi être installée dans la pointe avant.

Le salon est spacieux et lumineux — plusieurs hublots de coque apportent de la lumière à l'intérieur — avec un carré en U à bâbord, une banquette à tribord et une cuisine sur l'arrière avec tout l'équipement nécessaire. À tribord est installée la table à carte sur l'arrière, avec 5 aménagements différents : bureau, face à la mer…

Le Swan 58 offre beaucoup de volume de rangement et de grandes capacités de réservoir pour voyager loin et longtemps. En outre, un générateur pourra facilement être installé dans la cale moteur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
ANTIPHON Francois - 2 mois
pfff! un voilier avec pont flush deck pour un Tdm... aucune protection, ou alors des casquettes qui ne sont pas installées sur votre présentation... Bref plutôt un voilier de croisière av'ec une belle carène pour aller vite... au large de monaco :)
Ajouter un commentaire...